in

Yuri Boyka, le combattant le plus parfait du monde!

Undisputed yuri boyka
Si vous êtes amateur de film d’action et de combats, vous ne pourrez point ne pas connaitre l’inimitable Yuri Boyka, ce combattant pugnace de la série de films Undisputed !"

 

"Ce personnage est en effet si charismatique qu’il est passé du statut de principal antagoniste du film Undisputed II, à celui de héros principal des troisième et quatrième opus de la saga !"

 

Scott Edward Adkins

Scott Edward Adkins

Source : sportbusinessmag

Boyka a réussi l’exploit de se transformer en gentil après avoir joué le rôle d’un méchant sadique. C’est bien parce qu’il est un véritable athlète et un grand combattant dans la vraie vie !

Maitrisant tout un tas d’arts martiaux, Scott Edward Adkins, l’interprète de Boyka, est en effet un véritable touche à tout en matière de sports de combat. Et ses capacités athlétiques, mais aussi son talent d’acteur, lui ont permis d’être comparé à des noms légendaires, tel que Bruce Lee ou Jean-Claude Van Damme.

Mais comment un jeune britannique a–t-il bien pu passer maitre en Kung Fu Wushu, à tel point que sa renommée rejoint celles des icones immuables des arts martiaux ? Et comment Adkins à-t-il bien pu construire un personnage aussi caractéristique et aussi complexe que Yuri Boyka ?

La vérité sur Yuri Boyka

zali-zakaria0916

Source : zali-zakaria0916

Scott Adkins est né le 17 juin 1976 à Sutton Coldfield, une ville de Birmingham en Angleterre ! et à dire vrai, rien ne le disposait à devenir champion d’arts martiaux, et encore moins acteur dans des films à succès ! Car Yuri Boyka est né dans une famille de bouchers qui perpétuait son métier de père en fils, il était donc tout naturel qu’il devienne boucher lui-même en grandissant !

Mais au lieu d’apprendre à faire des filets et des faux filets, le jeune Scott Adkins s’intéresse plus aux films d’action, qu’il regarde en douce derrière le dos de ses parents. Chaque soir en effet, il attendait patiemment qu’ils aillent se coucher, pour aller ensuite regarder la télévision jusqu’à des heures très tardives.

Un fan de Bruce Lee

Mais le petit Scott guettait surtout le film « operation Dragon » de Bruce Lee, qu’il pouvait d’ailleurs regarder à l’infini, tellement il adorait ce long métrage culte ! C’est en regardant les performances inégalées et le grand charisme de Bruce Lee, que le jeune garçon décidera de devenir un jour comme lui !

Le jeune Scott ne savait pas que son rêve de gosse allait finalement se réaliser, mais bien évidement, il lui fallait déjà attendre qu’il grandisse un peu !

Son attrait grandissant pour les arts martiaux l’emmena un jour en visite avec son père et son frère, dans une salle de judo située prés du quartier où ils habitaient. Le jeune garçon, alors âgé de 10 ans à peine, fut néanmoins frappé par une intense émotion émanant de ce dojo, que lui seul cependant semblait avoir ressenti.

Pourtant, Scott Atkins ne s’inscrira pas aux cours de judo, ni à aucun autre art martial d’ailleurs, probablement parce qu’il ne se sentait pas encore prêt à le faire.

Scott quand il était jeune

À l’âge de 13 ans, le jeune adolescent va vivre un événement traumatisant, en se faisant agresser et voler son argent de poche, alors qu’il revenait à pied du lycée. Ce douloureux épisode incitera alors le jeune Scott à franchir le pas, et à s’inscrire pour des cours de Taekwondo.

Il s’entrainera d’une manière intensive pendant trois ans, apprenant avec passion et persévérance tous les secrets et les techniques de cet art martial coréen. Car contrairement à ses camarades de cours, le jeune Scott Atkins était extrêmement motivé pour gagner en force et en explosivité. Des caractéristiques que le jeune combattant allait d’ailleurs amener à un tout autre niveau quelques années plus tard.

Lorsqu’il souffla sa seizième bougie, Scott Atkins estima qu’il lui fallait d’avantage de technique, surtout en ce qui concernait les frappes de poings et de coudes. Or le Taekwondo est un art martial qui utilise essentiellement les pieds ! Il lui fallait donc se réorienter vers un autre sport de combat, qui serait encore plus complet et qui lui permettrait d’atteindre une condition physique irréprochable.

Il commence par le kickboxing

Scott Edward Adkins kickboxing

Source : scottadkins

Son choix se porta donc tout naturellement vers le kickboxing, un sport extrême qui combine les attaques des pieds et des poings. Il commence donc son entrainement et finit au bout de trois ans par acquérir la ceinture noire, avec cerise sur le gâteau, un diplôme d’instructeur pour la Professional Karate Association.

Le jeune homme de 19 ans à peine est ainsi déjà sacré maitre en arts martiaux, ce qui représente finalement, un incroyable exploit pour un enfant de bouchers. Fier de son nouveau titre, le jeune homme tentera alors de diversifier d’avantages ses techniques et ses méthodes d’entrainement.

Il commencera alors une quête initiatique en Muay thaï et en MMA, mais aussi en karaté, jiu-jitsu, krav maga, capoeira, Wushu et même en gymnastique, afin d’être le plus souple possible. Le jeune combattant s’essayera même au Jeet Kune Do, le célèbre et emblématique art martial créé par son idole d’enfance, le grand Bruce Lee.

Scott Atkins veut apprendre tous les arts martiaux

Véritable touche à tout en matière d’arts martiaux, Scott Atkins plongera même dans les méandres de ces derniers, cherchant à apprendre des techniques ancestrales et secrètes. Notamment en ce qui concerne le Ninjitsu, le terrible art martial des ninjas et shinobis.

Et pour retrouver un certain équilibre au milieu de toutes ces techniques de combat, il s’adonne également au Tai Chi, ce qui lui permet de conserver une grande sérénité pratiquement dans toutes les situations.

Mais l’interprète de Boyka est aussi un grand passionné du cinéma d’action et de Kung Fu. Et il caressait le rêve de devenir acteur depuis sa plus tendre enfance, et des longues soirées passées devant la télé à regarder des films de Bruce Lee.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Le mème qui nous rappelle notre enfance…

YouTube supprime les chaînes officielles de R Kelly après sa condamnation