in ,

Voici pourquoi Mike Tyson vient d’une autre planète

Myke Tyson
Mike Tyson a marqué l'histoire de la boxe à jamais par son parcours hors du commun et par sa hargne légendaire, faisant de chacun de ses combats un spectacle vraiment à part. Le boxeur est en effet connu comme l’un des plus grands puncheurs n’ayant jamais existé, développant une force de frappe inouïe de l’ordre de 1982 kg de pression dans chaque bras.

 

Doté d’une telle puissance, beaucoup de ses adversaires étaient intimidés bien avant de monter sur le ring pour le combattre, et ses 44 victoires par Ko prouvaient bien la mortelle efficacité de ses dangereux coups de poing. Mais Iron Mike comme on le surnommait lorsqu’il était à son apogée, est célèbre aussi par ses frasques et son comportement en dehors des rings, qui lui a valu finalement une douloureuse descente aux enfers, alors même que tout lui souriait. Toutefois bien que sa réputation et son image en prirent un sacré coup, la légende de Mike Tyson lui a survécu et son nom trône parmi ceux de ses illustres prédécesseurs sur le panthéon du noble sport. Aujourd’hui nous allons découvrir pourquoi Mike Tyson vient d'une autre planète ! On commence !

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Les débuts de Mike Tyson

Sources : Childhoodbiography

Mike Tyson est né en 1966 dans le quartier populaire de Brooklyn à New York, et passe une jeunesse très difficile dans le ghetto de Brownsville, où la violence est omniprésente et le suit partout, même à la maison.

Son père biologique a abandonné sa mère seule avec ses trois enfants à charge. Cette dernière a dû faire face à la difficulté de la vie, et aussi au mauvais tempérament de son beau-père de ses enfants. Celui-là n’hésitait pas à la battre sous leurs yeux !

À sept ans, le petit Tyson, encore pas plus haut que trois pommes se fera enlever et abusé sexuellement par un inconnu. Ce qui le poussera à se battre et à se révolter contre ceux qui voulaient lui faire du mal.

Grandes performances dès son jeune âge

Dès l’âge de huit ans, il tombe dans la délinquance. Et à la suite de plusieurs délits, il va être placé à la Tryon School, une maison de correction de Johnstown.

Très rapidement, le gardien Bobby Stewart va remarquer Tyson. C’est un ancien boxeur et ancien vainqueur des Golden Gloves de 1974 en mi-lourds, à qui n’échappent pas les capacités athlétiques du jeune garçon.

En effet, à 13 ans, Tyson pesait déjà plus de 80 kg. Il possédait une musculature à faire pâlir d’envie les bodybuilders les plus chevronnés. Stewart fait placer Tyson dans l’établissement de Cus d’Amato, ancien entraîneur des champions Floyd Patterson et José Torres, reconverti dans l’aide aux jeunes défavorisés, auxquels il enseigne la boxe.

A 13 ans, déjà boxeur

Sources : Cultureboxe

Sous la tutelle de D’Amato, qui devient un père spirituel pour Tyson, il devient rapidement le meilleur élève de l’entraîneur septuagénaire, qui lui prédit que s’il travaille assez dur, il serait un jour champion du monde des poids lourds.

D’Amato a révélé plus tard avoir été subjugué par le talent de boxeur quasi instinctif du jeune Tyson, mais surtout, par son incroyable puissance de frappe.

Des adversaires plus âgés !

D’Amato l’avait fait boxer la première fois qu’il s’était présenté à lui, avec un boxeur professionnel de 27 ans, tandis que Tyson n’avait que 13 ans, mais ce dernier réussit tout de même non seulement l’exploit de vaincre son adversaire, mais aussi de le mettre carrément KO avec un punch d’une puissance démesurée.

Et comme à la salle de boxe aussi il n’y avait pas de garçon de l’âge du petit Tyson, il a dû s’entrainer et faire des combats de sparring avec des adversaires toujours plus âgés que lui et mieux entrainés, mais curieusement le petit Tyson allait toujours réussir à les mettre KO.

Une telle force et un entrainement féroce de la part de Cus D’amato lui valurent de très vite évoluer et devenir un véritable boxeur professionnel, auquel il ne fallait pas trop se frotter.

La naissance de Kid Dynamite

Sources : Auction.sigauctions

Sous la houlette du vieil entraineur robuste, Tyson avait acquis en effet toute les techniques qui allaient plus tard le plonger dans la légende, y compris sa légendaire technique qui sera aussi sa signature, le Peek-a-boo, mais aussi sa férocité et sa rage de vaincre sur le ring.

En 1981, lors de la finale du tournoi olympique junior des États-Unis, catégorie des poids-lourds, Tyson met ainsi, KO Joe Cortez dans le premier round, après seulement huit secondes de combat. Après avoir disputé 54 combats amateurs pour 48 victoires et 6 défaites, Tyson passe professionnel le 6 mars 1985. Il boxe tout au long de l’année, principalement dans les alentours de New York et d’Atlantic City, et bat la totalité de ses 19 premiers adversaires avant la limite, dont 12 à la 1re reprise.

Il reçoit ainsi son premier surnom, celui de Kid Dynamite, et la presse chante les louanges du nouveau poulain de Cus D’Amato, qui semble bien parti pour devenir le nouvel étalon de la boxe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les frelons asiatiques géants sont-ils vraiment dangereux ?

Les princesses Disney sans maquillage