in

Voici 20 choses étranges retrouvées sur les plages

Des boules de glace en Islande, un dauphin albinos à deux têtes retrouvé en Turquie, des tuyaux gigantesques échoués en Angleterre, et vous n’êtes pas au bout de vos surprises étonnement !

 

Tenez-vous bien, voici 20 choses étranges retrouvées à les plages !

 

Une bombe de l’époque de la Seconde Guerre mondiale

Source : newsobserver

En octobre 2020, une habitante de la Californie du Nord découvre par hasard ce qu’elle a pris d’abord pour une bûche, rejetée par les vagues. En réalité, cet objet, oblong et noir, n’était rien de moins qu’une bombe aérienne de la Seconde Guerre encore active.

La marine américaine s’est donc rapidement rendue sur les lieux afin de sécuriser le périmètre. Grâce à plusieurs engins explosifs, elle a fait exploser cette bombe de 45 kg qui a projeté du sable et de la fumée jusqu’à une hauteur de 20 mètres, tout en laissant derrière elle un large cratère.

Ce n’est pas la première fois qu’on trouve ces choses étranges sur la plage

Apparemment, cette bombe provenait des sous-marins allemands qui en 1942 ont fait couler 400 navires de commerce. Et ce principalement le long du chapelet d’îles-barrières nommé Outer Banks. Celui-ci est une mince bande de sable qui s’étire sur environ 320 km, le long du littoral de Californie du Nord.

Par ailleurs, en 2017, plusieurs bombes non explosées ont été retrouvées dans cette région qui fut jadis une zone de guerre acharnée. Et où les pétroliers étaient si souvent en flamme que, d’après le National Park Service, « on pouvait lire le journal à la lueur du feu, la nuit ».

Les cornichons de mer

Source : theguardian

Les pêcheurs de la côte ouest de l’Amérique se souviennent bien de l’année 2017. Cette année, des millions de petites créatures rares, visqueuses et translucides, appelées « pyrosomes », n’ont pas cessé d’envahir les filets des pêcheurs, au Canada et en Alaska. Elles entravaient toute l’activité maritime de cette partie du Globe.

D’ailleurs, les scientifiques, qui ont rarement l’occasion de voir ces créatures, ont été abasourdis d’observer à perte de vue cet essaim de pyrosomes.

D’où ces créatures bizarres ?

Les pyrosomes sont des êtres marins vraiment particuliers, non seulement parce qu’ils brillent la nuit, mais également en raison de leur taille. Ils peuvent mesurer de 3 centimètres à une trentaine de mètres dans de rares cas. Mais la plupart du temps ces petits cornichons de mer, comme on les surnomme, ne dépassent pas 60 centimètres.

Ce qui surprend dans cette invasion de pyrosomes sur les côtes américaines, c’est que ces créatures n’ont pas l’habitude de recouvrir littéralement des zones côtières, car ils préfèrent les parties chaudes et tropicales de l’océan.

Mais ce phénomène est loin d’être le seul qui plonge les scientifiques dans l’incompréhension. En effet, les pyrosomes restent très mal connus en raison de leur rareté. Par exemple, le biologiste Rick Brodeur n’a vu de près un pyrosome qu’après 30 ans de carrière en sciences marines.

Est-ce le réchauffement climatique, ou bien un bouleversement de l’écosystème, qui a entraîné cette prolifération côtière ? Le mystère reste complet.

Des boules de glace

Source : Youtube

Une vague de froid inhabituelle avait sévi en janvier 2014, dans le nord-est des Etats-Unis. Une des conséquences était la formation d’étranges boulets de glace de taille variée, le long du lac Michigan.

C’est le superviseur du parc de l’Etat du Michigan qui a été le premier à observer et à filmer ces boules gelées. Les plus petites avaient la taille d’une balle de tennis, les plus grandes celle d’un ballon de yoga ! En voyant cet étrange phénomène de la nature, on a vraiment l’impression que c’est un ouvrage artistique.

Source : freep

Mais la formation de ces sphères s’explique par la température qui atteignait les -10 degrés Celsius dans le lac. Le gel de l’eau a par conséquent créé des paillettes de glace, qui se sont peu à peu transformées en boules par l’action des vagues, en même temps qu’elles étaient poussées vers le rivage. Certaines boules de glace pesaient 35 kg, soit 5 fois la masse d’une boule de bowling !

De la marrée noire en Thaïlande

Source : 20minutes

En 2013, plus de 50 000 litres de pétroles ont été déversés à 20 kilomètres d’une plage thaïlandaise, très prisée des touristes. Le lieu de rêve s’est vite changé en paysage triste et repoussant.

Cette catastrophe, qui a fait fuir les touristes, a poussé les défenseurs des droits de l’Homme à accuser une compagnie pétrolière thaïlandaise.

Des centaines de nettoyeurs masqués et vêtus de combinaison blanche ont tâché d’assainir la plage à l’aide de pelles et de tuyaux. Cependant, malgré l’optimisme des sociétés pétrochimiques, Greenpeace a estimé que les fuites pourraient être plus importantes.

Une créature bizarre piquante sur la plage

Source : mcsuk

Sur une plage de Grande-Bretagne, un nombre inquiétant et inhabituel de Physalies a été retrouvé. Après les avoir repérées, les sauveteurs ont aussitôt donné l’ordre de fermer la zone au public.

Ces créatures, également appelées « vessies de mer » ou « galères portugaises », ressemblent à des méduses ou à des ballons colorés, et paraissent inoffensives.

En réalité, c’est loin d’être le cas

La piqûre des Physalies est mortelle. Oui, même mortes et desséchées, ces créatures peuvent causer des dégâts nombreux : douleurs thoraciques et abdominales, gêne respiratoire, vomissements, crampes musculaires et perte de connaissance.

Ces créatures préfèrent habituellement les eaux chaudes et tropicales, mais comme elles n’ont aucun contrôle sur leur direction, elles se laissent aller au gré des courants, et se retrouvent souvent échouées sur les plages.

Immense tuyaux en plastique

Source : nbcnews

En Angleterre, en 2017, d’immenses tuyaux en plastique se sont échoués sur une plage. Ces tronçons, perdus en mer, ont été charriés jusqu’à la côte est de l’Angleterre, alors qu’ils étaient en destination de l’Algérie.

En effet, ces conduits proviennent de la cargaison d’un navire accidenté dans l’océan Atlantique. Et ils devaient constituer les matériaux d’une centrale énergétique dans le pays du Maghreb en question.

Le plus gros morceau de ces tuyaux échoués mesurait 480 mètres de long et 2 mètres de diamètre. Ces proportions sont si énormes que la société qui s’occupe de leur fabrication a conseillé aux promeneurs curieux de ne pas trop s’en approcher, au risque d’être écrasés.

Panagiotis : une des choses étranges trouvées sur la plage

Source : artificialowl

Connaissez-vous la plage de Zakynthos, en Grèce ? C’est l’un des lieux les plus touristiques du pays, pour une raison assez spéciale. En effet, cette crique est connue pour abriter une épave de navire, connu sous le nom de Panagiotis, construit en 1937 et échoué en 1980.

Ce bateau, long de 50 mètres, fut exploité quelques temps avant son naufrage par des criminels pour le transport de contrebande de cigarettes et d’alcools.

Pourchassé par la marine grecque une nuit d’octobre, en 1980, le Panagiotis s’est finalement échoué suite à une violente tempête. Et c’est l’épave elle-même qui, au fil du temps, a façonné la plage et permis au sable de s’y amonceler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Un pêcheur aimant canal Ourcq

Seine-Saint-Denis : Des pêcheurs trouvent 52 vélib’ sur le canal de l’Ourcq

Top 10 des personnes les plus inhabituelles au monde