in

La vérité sur le décès de Virgil Abloh, le designer de la décennie

vérité sur maladie Virgil Abloh-mort soudaine
Le monde de la mode, et du luxe vient de perdre l’un de ses représentants les plus emblématiques ce dimanche 28 novembre, en la personne de Virgil Abloh. Le jeune créateur de 41 ans, s’est donc éteint des suites de la maladie qu’il avait sciemment tenu secrète au public, mais il aura néanmoins laissé un héritage extrêmement grandiose pour le monde de la mode et du design.

 

Virgil Abloh n’est donc plus de ce monde, mais son œuvre et ses accomplissements resteront indubitablement dans les mémoires. Nous allons donc vous relater l’histoire singulière et mouvementée de sa vie, afin que vous sachiez qui était vraiment Virgil Abloh, un génie parfois adulé mais souvent controversé, mais qui avait au moins le mérite de ne laisser personne indifférent !

 

1 de 2

Virgil Abloh aux Etats Unis grâce à Green Card

mort Virgil Abloh-vie de famille

Source : trace

Virgil Abloh aurait pu naitre et grandir dans un des pays les plus pauvres de la planète, le Ghana, patrie ancestrale de ses parents. Il aurait très certainement eu un tout autre destin en grandissant dans ce pays du Tiers Monde.

Mais il aura finalement la chance de naître aux Etats-Unis, à Rockford, dans l’Illinois, plus précisément. Car ses parents avaient réussis à décrocher la fameuse Green Card tant convoitée, qui allait leur permettre d’immigrer et de bénéficier de la citoyenneté américaine.

Virgil naitra donc peu après sur le sol américain, le 30 septembre 1980. Et lui et sa sœur grandiront ainsi dans la ville de Rockford, entourés de parents aimants et très protecteurs.

Un élève studieux

Le jeune garçon fréquentera alors le lycée catholique Boylan, où il se montrera très studieux et obtiendra ainsi son diplôme en 1998. Prenant ses études très au sérieux, Virgil décrochera en 2002 un baccalauréat ès sciences en génie civil, à l’Université du Wisconsin-Madison. Il décidera alors de continuer ses études afin de devenir architecte. Un métier qui l’a toujours passionné pendant son enfance.

mort Virgil Abloh-etudes

Source : gqmagazine

Grâce à son implication et a ses nombreux efforts, Virgil obtient enfin sa maîtrise en architecture à l’Illinois Institute of Technology en 2006. Pourtant, alors même qu’il étudiait pour devenir architecte, le jeune homme se découvrira une passion encore plus viscérale et plus profonde pour le monde de la mode et de la haute couture.

Un des architectes dont il s’inspirait le plus, le néerlandais Rem Koolhaas, avait en effet conçu de somptueuses collections de défilés pour la prestigieuse maison italienne « Prada ». Virgil avait en outre une réelle prédisposition au monde de la mode. Puisque sa mère était une couturière et lui avait enseigné les rudiments de la couture dés son plus jeune âge.

Virgil Abloh et Kanye West : une grande amitié

mort Virgil Abloh-Virgil Abloh Kanye West amitié

Source : soldoutservice

Il concevra ainsi des T-shirts, en alternance avec ses études d’architecture, tout en écrivant des articles sur la mode internationale et le design d’intérieur pour le célèbre blog, « The Brilliance ». C’est d’ailleurs en travaillant sur ses créations vestimentaires dans une imprimerie de Chicago, que Virgil fera la rencontre qui allait pratiquement tout changer dans son existence.

En effet, au milieu des gigantesques machines d’impression et de leur brouhaha tonitruant, le jeune home croisera la star mondiale du Hip Hop, l’inimitable Kanye West !

Ce dernier, qui n’a jamais caché son attrait pour la mode et les tendances vestimentaires, sera très vite conquis par le travail du jeune Virgil Abloh et ses magnifiques réalisations qui tiennent plus des chefs d’œuvre que de simples t-shirts.

C’est donc ainsi que naitra une grande amitié entre les deux hommes. Au point que le musicien milliardaire nomme Virgil comme directeur créatif de sa fameuse agence « Donda », qui porte le prénom de sa mère.

Ses débuts dans le monde de la mode

En 2009, poussés par leur soif inextinguible de créations vestimentaires, les deux compères iront passer un stage chez la prestigieuse maison de haute couture italienne, Fendi. Ils collaboreront ainsi dans une ambiance bon enfant et en laissant libre cours à leur talent artistique, qui allait d’ailleurs s’épanouir jusqu’à atteindre les firmaments.

Durant cette période ultra créative, Virgil Abloh se fera remarquer par l’un des hommes les plus influents de l’univers de la mode et du prêt à porter de luxe, Michael Burke, le grand manitou et PDG de la firme Louis Vuitton.

Ce dernier tombera littéralement sous le charme du travail artistique de Virgil. Et il ne cessera dés lors de suivre attentivement ses moindres créations, avec le dessein secret de s’en inspirer.

Personne ne savait à ce moment là, et très probablement aussi,  Michael Burke lui-même, que ce jeune et talentueux artiste qui puisait ses origines au Ghana, allait devenir un jour un gros bonnet au sein de la prestigieuse marque de luxe.

mort Virgil Abloh-styliste de décennie

Source : vogue

Pour le moment, Virgil avait déjà fort à faire en collaborant avec son ami star, Kany West, qui lui avait d’ailleurs proposé d’occuper le poste de directeur artistique de l’album « Watch the Throne » qu’il avait sorti avec Jay-Z.

Et puis comme tout bon artiste qui se respectait, le jeune Virgil avait aussi certains projets artistiques qui lui tenaient vraiment à cœur, et qu’il désirait absolument mettre en œuvre.

C’est donc ainsi qu’il créa sa première enseigne, baptisée « Pyrex Vision ». Une marque qui se voulait plus comme une initiative artistique spontanée que comme une véritable entreprise à proprement parler.

Pyrex Vision : le grand projet de Virgil Abloh

mort Virgil Abloh-Pyrex Vision

Source : kingssleeve

Son projet consistait à acheter de vieux pulls et sweatshirts chez Ralph Lauren pour moins de 40 dollars la pièce. Et d’en faire de véritables œuvres d’art en utilisant la sérigraphie. Son objectif déclaré était d’encenser la culture Streetwear, dont il avait été fortement imprégné durant son adolescence, et qu’il souhaitait remettre au gout du jour en y instillant sa petite touche artistique.

Le succès est littéralement fulgurant, et certains de ses pulls seront vendus à plus de 550 dollars la pièce. Les vêtements Pyrex seront ainsi commercialisé aux côtes des plus grandes marques mondiales, dans les magasins les plus luxueux et les plus raffinés, tel que Colette à Paris, ou Union à Los Angeles.

La jeune star face aux critiques

Pourtant et malgré le triomphe retentissant de sa marque, Virgil subira tout de même les foudres de certains internautes et influenceurs, qui trouvaient que les prix de ses créations trop excessifs. Ou qu’ils ne valaient pas la peine artistiquement parlant.

Certains iront même jusqu’à accuser le jeune créateur de mode de plagiat, une accusation très grave et qui reviendra plusieurs fois au cours de sa carrière.

Néanmoins, le débat sera clôt bien assez tôt, puisque Virgil allait mettre un terme à sa marque Pyrex Vision un an à peine après sa création. Le jeune créateur de mode et designer talentueux, justifiera cet arrêt pour le moins brutal par le fait qu’il n’avait jamais envisagé d’en faire une entreprise. Mais plutôt une création artistique élaborée et spontanée.

mort Virgil Abloh-accusé de plagiat

Source : dailymail

Grosso modo, Pyrex Vision était juste une œuvre d’art éphémère, à l’image de ces peintures ou ces statues qui ne sont créés que pour être détruites ensuite par leur propres créateurs, dans une de ces manifestations grotesques de l’art moderne.

Mais contrairement à beaucoup de pseudo artistes, Virgil Abloh lui, possédait un réel talent pour la mode. Et il semblait comprendre les aspects vestimentaires mieux que quiconque. Il lui fallait donc ainsi qu’il prouve au monde entier qu’il savait faire de beaux vêtements, qui tiendraient plus d’un tableau de Botticelli que de vulgaires fringues de surplus militaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
vidéos époustouflantes

Ces personnes nous ont offert des vidéos époustouflantes !

Ces choses qu'on fait chaque jour sont interdites en Corée du Nord

Ces choses qu’on fait chaque jour sont interdites en Corée du Nord