in

Une école retouche les photos de 80 adolescentes pour cacher leur décolleté

Le collège Bartram Trail High School, dans le comté de St. Johns, en Floride, a pris la décision de retoucher les photos de classe de 80 adolescentes afin de dissimuler leur décolleté, jugé trop prononcé.

 

Une mesure qui a immédiatement suscité un tollé parmi les parents d’élèves. D’autant plus qu’aucune photo d’élèves de sexe masculin, y compris celles de l’équipe de natation sur lesquelles les garçons portaient des maillots de bain serrés, n’a été retouchée.

 

Une école retouche les photos de classe pour cacher les décolletés

école retouche photo décolleté
Source : Theguardian

Le Yearbook est une tradition très connue aux États-Unis. Il s’agit d’une sorte d’annuaire recensant les photos et noms des étudiants à la fin de l’année scolaire. Mais au collège Bartram Trail High School, dans le comté de St. Johns, en Floride, tout ne s’est pas déroulé comme prévu.

Et pour cause ! Cette école a retouché la photo de Riley O’Keefe, une adolescente de quinze ans, pour cacher son décolleté. En effet, une bande noire apposée numériquement couvrait une plus grande partie de sa poitrine que sur la photo originale. Ce qui n’a pas manqué de la surprendre !

Un code vestimentaire stricte

Mais elle n’est pas la seule à avoir vu sa photo retouchée par l’école à cause de son décolleté. Des dizaines d’autres collégiennes, toutes des filles, ont aussi fait l’objet de telles retouches. Sur une autre photo, le logiciel a ainsi modifié les épaules d’une jeune fille afin de les recouvrir.

Au total, ces retouches concernent plus de 80 étudiantes. La raison ? Eh bien, le collège a jugé que leurs tenues étaient contraires au code vestimentaire de l’établissement. Ce règlement stipule notamment que les chemises des jeunes filles scolarisées ne doivent pas être « révélatrices ou distrayantes ».

Une école retouche les photos pour cacher les décolletés : les parents en colère


Source : magicmaman

Et ce n’est pas tout ! Les hauts haut doivent couvrir la totalité des épaules. Les jupes et robes ne doivent quant à elles pas dépasser les 10 cm au-dessus du genou. Ce strict établissement prévoit d’ailleurs que les photos du Yearbook annuel « peuvent être ajustées numériquement » si elles ne sont pas conformes.

Sans surprise, l’initiative de l’école de retoucher les photos d’élèves à cause des décolletés a suscité une vive polémique. Des élèves et leurs parents estiment en effet que cette décision pousse les jeunes filles à avoir honte de leur corps et à se sentir sexualisées.

Les parents réclament une nouvelle impression de l’album

« Je pense que cela envoie le message que nos filles devraient avoir honte de leur corps qui grandit naturellement », a ainsi déploré Adrian Bartlett, mère de Brooke, une fille dont la photo a été modifiée. Parallèlement, d’autres parents ont aussi exprimé leur colère après que l’école ait retouché les photos de leurs enfants en décolleté.

« Ce sont tous de bons élèves et nous allons nous demander si on voit trop leurs épaules ou pas ? C’est insensé », a aussi affirmé une mère. De ce fait, les parents d’élèves devraient organiser prochainement une réunion afin de réclamer un allègement du code vestimentaire de l’établissement et demander une nouvelle impression sans retouche de l’album de fin d’année.

Une école retouche les photos en décolleté : le responsable du district scolaire réagit


Source : BBC

D’autant plus que l’école n’a retouché numériquement aucune photo d’élèves de sexe masculin, y compris celles de l’équipe de natation sur lesquelles les garçons portaient des maillots de bain serrés, selon les parents qui ont consulté l’album.

Face à la polémique, le responsable du district scolaire du comté de St. Johns, Tim Forson, a réagi. Il a ainsi déclaré qu’il n’y avait eu aucune « intention d’embarrasser [les élèves] ou de leur faire honte ».

Les étudiantes victimes de sexisme ?

De plus, il a même reconnu que «il n’y avait pas eu un examen suffisant des mesures avant que la décision [ne] soit prise de modifier certaines photos d’élèves». Par conséquent, le district scolaire a proposé aux parents de leur offrir le remboursement de l’album photo annuel qui coûte 100 dollars, soit environ 82 euros.

Mais serait-ce suffisant pour calmer la colère des parents ? Le code vestimentaire de l’établissement connaîtra-t-il un changement ? En tout cas, les élèves sont nombreuses à affirmer être victime de sexisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Voici des images vraiment flippantes, certaines sont toujours inexpliquées

femme affirme avoir été enlevée par des extraterrestres

Une femme prétend avoir été kidnappée et mise enceinte par des extraterrestres