in

Un youtubeur de 20 ans abattu alors qu’il préparait un prank

Un Américain âgé de 20 ans est mort, le vendredi 5 février, à Nashville, aux Etats-Unis, lors de la réalisation d’un « prank » dont il voulait ensuite mettre les images sur YouTube.

 

Le but était de se filmer en train de faire croire à un faux braquage. Malheureusement, les choses ont très vite mal tourné puisqu’un des membres du groupe piégé, se pensant en danger, s’est défendu en lui tirant dessus.

 

Un Youtubeur abattu lors d’un prank

youtubeur abattu
Source : hitek

Timothy Wilks, un youtubeur Américain de 20 ans, a été abattu sur un parking de Nashville, dans le Tennessee alors qu’il tentait de réaliser un « prank ». Tout a commencé le vendredi 5 février lorsque le jeune homme a organisé un faux vol avec un de ses amis.

Armés de couteau de boucher, ils se sont ainsi approchés d’un groupe sur le parking. Cependant, la caméra cachée a pris une tournure pour le moins dramatique. En effet, un membre du groupe piégé, se pensant en danger, a décidé de se défendre.

Enquête en cours

Il a donc sorti une arme à feu avant de tirer sur celui qu’il pensait être son agresseur. Agé de 23 ans, le tireur, appelé David Starnes Jr, a ensuite expliqué à la police qu’il n’avait aucune idée qu’il était filmé.

Il a d’ailleurs assuré qu’il avait agi en légitime défense. Pour l’heure, aucune charge n’a été retenue contre lui. Toutefois, on ignore encore s’il disposait d’un permis de port d’arme. Aujourd’hui, la police mène d’autres investigations pour éclaircir les circonstances de l’homicide.

Un Youtubeur abattu : de nouvelles règles relatives aux canulars


Source : midilibre

Quoi qu’il en soit, le youtubeur abattu n’aurait probablement pas pu diffuser sa vidéo sur la plateforme. La raison ? Eh bien, face à la montée rapide du phénomène, YouTube a instauré il y a deux ans de nouvelles règles relatives à ce type de comportements.

La filiale de Google a interdit les images montrant des canulars dangereux ou menaçants. Les responsables du portail ont justement indiqué que les faux vols ou l’utilisation d’armes pour menacer des individus entraînent la suppression immédiate d’une vidéo.

De plus, les contenus que YouTube bannit sont multiples. Parmi eux : « les blagues qui amènent les victimes à craindre un danger physique important et imminent ou qui créent chez des mineurs une forte détresse émotionnelle ».

Les vidéos prank : un phénomène grandissant


Source : news.knowyourmeme

Par ailleurs, le youtubeur abattu lors d’un prank n’est pas le seul à s’être aventuré à réaliser un pareil canular. Afin de gagner toujours plus de vues sur les chaînes, certains n’hésitent pas en effet à aller très loin.

A tel point qu’ils mettent, par exemple, en scène leur fausse mort devant leurs parents ou encore de faux meurtres. D’ailleurs, l’année dernière, la police a interpellé les jumeaux Alan et Alex Stokes après avoir prétendu être des voleurs de banque.

Plusieurs comptes suspendus

Et ce n’est pas tout ! YouTube a suspendu plusieurs comptes. Comme ce fut le cas de la chaîne d’un père de famille, connu sur YouTube sous le pseudonyme CJ SO COOL. Il diffusait en fait des vidéos dégradantes pour ses enfants.

Il faut donc croire que la mort de Timothy Wilks devrait désormais dissuader plus d’une personne à filmer des vidéos aussi dangereuses. Du moins, on l’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Ces animaux font tout pour survivre au danger ! Du jamais vu !

Pourquoi un cheikh qatari a-t-il refusé de saluer les arbitres femmes ? Les versions divergent