in

Un religieux iranien assure que le vaccin contre le coronavirus transforme les gens en «homosexuels»

Connu pour ses positions controversées sur la pandémie, un Ayatollah iranien, du nom d’Abbas Tabrizian, a assuré que le vaccin contre le Covid-19 rendrait les gens… homosexuels ! Ce qui est passible d’une peine de mort en Iran.

 

Bien entendu, cette déclaration n’a pas tardé à faire polémique. Certains ont ainsi affirmé qu’il s’agit là d’une combinaison d’ignorance scientifique ainsi que d'un discours de haine.

 

Le vaccin contre le coronavirus rendrait les gens homosexuels

Vaccin coronavirus homosexuel
Source : lematin

L’ayatollah iranien, Abbas Tabrizian, est sûr que le vaccin anti-Covid a un grave effet secondaire. En effet, il assure que, après une injection, les personnes qui reçoivent le vaccin contre le coronavirus deviendraient… homosexuels !

C’est ainsi que, sur Telegram, une plateforme de messagerie, ce religieux a mis en garde ses 210.000 abonnés. « Ne vous approchez pas de ceux qui ont reçu le vaccin. Ils sont devenus homosexuels », a-t-il affirmé auprès de sa communauté.

Une publication supprimée

Cependant, Abbas Tabrizian n’a pas précisé quel était le type de vaccin contre le coronavirus qui serait capable de transformer les gens en homosexuels. En tout cas, cette publication a rapidement été supprimée.

Néanmoins, plusieurs captures d’écran subsistent. Ainsi, ces propos ont très vite fait le tour de la toile. D’autant plus que cette orientation sexuelle est passible d’une peine de mort en Iran.

Le vaccin contre le coronavirus rendrait homosexuel : des propos qui font polémique


Source : eastmojo

En effet, suite à cette déclaration à laquelle certains religieux ont adhéré, d’autres voix se sont faites entendre. Parmi elles, celle de Peter Tatchell, un célèbre militant pour les droits de l’homme.

« Ces affirmations diabolisent à la fois le vaccin et la communauté gay », a-t-il souligné. Pour lui, de tels propos sont une combinaison d’ignorance scientifique ainsi qu’un discours de haine. Et ce n’est pas Sheina Vojoudi qui dira le contraire !

« Son objectif est de faire peur aux gens »

Cette dissidente iranienne a en fait réagi auprès du Jerusalem Post suite à l’affirmation d’Abbas Tabrizian, selon laquelle le vaccin contre le coronavirus rend les gens homosexuels.

Elle a déclaré que « le clergé iranien souffre d’un manque de connaissances et d’humanité ». « Son objectif de répandre des bêtises est d’essayer de faire peur aux gens pour qu’ils ne se vaccinent pas », a-t-elle ajouté.

Abbas Tabrizian : de nombreux propos controversés sur le coronavirus


Source : albawaba

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’Abbas Tabrizian fait le tour des réseaux sociaux à cause de ces déclarations controversées. D’ailleurs, en janvier 2020, il avait brûlé, en présence de ses fidèles, des copies du livre Les principes de la médecine interne, de Harrison, une des sources de référence en matière de médecine.

« La médecine islamique rend ces livres hors de propos » avait-il déclaré. La figure d’autorité religieuse n’adhère donc visiblement pas aux théories de la médecine occidentale. Et il le prouve encore une fois en février 2020, au début de l’épidémie du Covid-19.

Se brosser les cheveux pour éviter d’attraper le virus

A l’époque, Abbas Tabrizian avait publié sur son compte Telegram des conseils pour éviter d’attraper le coronavirus. Il suggérait notamment de se brosser les cheveux, de manger de l’oignon ou d’utiliser de l’huile de violette sur du coton comme suppositoire avant de s’endormir.

Toutefois, pour ce qui est du vaccin contre le coronavirus qui rendrait les gens homosexuels, il se pourrait qu’il se soit inspiré d’un rabbin israélien du nom de Daniel Assor.

Et pour cause ! Ce dernier avait tenu la même théorie. Quoi qu’il en soit, une chose est sure : les propos d’Abbas Tabrizian sur le coronavirus sont, selon les scientifiques, trompeurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

10 aliments qui contiennent des substances mortelles

La mangouste, le mammifère qui affronte les animaux les plus dangereux