in

Un pigeon américain va être euthanasié pour avoir enfreint les règles de quarantaine en Australie

Un pigeon américain, porté disparu lors d'une course aux Etats-Unis en octobre dernier, a été découvert en Australie. Le problème ? L’oiseau a enfreint les règles d’entrée sur le territoire.

 

Désormais, le pigeon risque d’être euthanasié car, selon le ministère de l'Agriculture, l'arrivée clandestine de cet oiseau constitue un risque en termes de biosécurité pour la faune aviaire australienne et l'industrie avicole.

 

Australie : un pigeon enfreint les règles de quarantaine

pigeon quarantaine australie
Source : Ladepeche

Un pigeon américain aurait parcouru 15.000 kilomètres, bravant vents et marrées, pour atterrir à Melbourne, enfreignant ainsi le très strict règlement en Australie en matière de quarantaine.

C’est en fait un habitant de Melbourne, Kevin Chelli-Bird, qui a trouvé l’oiseau devant chez lui, au lendemain de Noël. Surnommé Joe, en référence au président Joe Biden, le pigeon portait, selon Kevin, une bague au niveau de la patte.

Le pigeon porté disparu lors d’une course

Ce qui a permis de découvrir qu’il avait été porté disparu lors d’une course qui s’était déroulée en octobre aux États-Unis. Ainsi, il a été possible de remonter jusqu’au propriétaire de Joe, qui vit en Alabama.

« Nous pensons que dans sa course, il a dévié, est parti en direction de la mer, a atterri sur un bateau (…) », a plaisanté Kevin. « Peut-être qu’il en avait marre de Trump et qu’il a décidé de partir », a-t-il ajouté.

Le pigeon va être euthanasié pour avoir enfreint la quarantaine en Australie


Source : 20minutes

Malheureusement pour ce pigeon, son incroyable aventure n’a pas fait sourire les autorités, puisque le volatile a enfreint les règles d’entrée en Australie, qui imposent notamment une quarantaine.

« Comme il n’a pas été préparé légalement pour l’importation ou importé, le statut sanitaire de cet oiseau et de tous ceux avec lesquels il a été en contact depuis son départ et avant son arrivée est inconnu », a déclaré une porte-parole du ministère de l’Agriculture dans un communiqué.

Réglementation très stricte sur les animaux

Et d’ajouter que : « cela constitue un risque en termes de biosécurité pour la faune aviaire australienne et notre industrie avicole ». Par conséquent, le pigeon devrait être euthanasié car arrivé des États-Unis sans avoir effectué de quarantaine en Australie.

En effet, le pays impose une réglementation très stricte sur les animaux afin d’éviter la propagation de maladies. Par exemple, les chats et les chiens venant des Etats-Unis sont systématiquement soumis à 10 jours de quarantaine.

Australie : le pigeon qui a enfreint la quarantaine pourrait être sauvé


Source : cnews

Néanmoins, le pigeon qui a enfreint la quarantaine en Australie pourrait échapper à l’euthanasie. La raison ? Eh bien, selon des colombophiles, Joe, n’appartiendrait pas à une race de pigeons élevée pour participer à des courses aux Etats-Unis. A l’inverse de ce que sa bague laissait à penser.

Et pour cause ! L’oiseau était un pigeon australien de la race des Tumbler turcs. « Ils ne sont pas élevés pour voler sur de longues distances. Mais pour faire des figures dans les airs. Ce sont plutôt des oiseaux de spectacle », a expliqué Lars Scott de l’association chargée de sauver les pigeons à Melbourne.

Le propriétaire américain n’a pas possédé Joe

De plus, l’association américaine des pigeons de course a, elle aussi, confirmé cette version sur Facebook. Elle a en effet affirmé que le propriétaire américain, habitant en Alabama, a déclaré qu’il n’avait pas possédé Joe.

Désormais, un porte-parole du ministère de l’Agriculture assure que « l’oiseau portait ce qui semble être une identification américain ». Et que « le ministère travaille toujours pour déterminer son authenticité ».

Alors, le pigeon va-t-il malgré tout être euthanasié ? En tout cas, si le pigeon a véritablement enfreint les règles de la quarantaine de l’Australie, il pourrait bel et bien être condamné à mort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Nantes : Un restaurant nommé «le nez grillé» fait polémique

sarah frisou avant et après perte de poids

Les internautes sous le choc après la perte de poids de Sarah Fraisou