in

Turquie : deux enfants secourus trois jours après le séisme

séisme turquie enfants secourus
Trois jours après le puissant séisme survenu en Egée, les secouristes sont parvenus à extirper, le lundi 2 novembre, deux enfants en vie des décombres d’immeubles effondrés dans la province d’Izmir, en Turquie.

 

Le lendemain, soit le mardi 3 novembre, une fillette, âgée de 4 ans a été également sauvée, 91 heures après le tremblement de terre meurtrier qui, selon le dernier bilan, a atteint 102 morts et 994 blessés, dont 147 sont toujours hospitalisés.

 

Deux enfants secourus trois jours après le séisme en Turquie

séisme turquie enfants secourus
Source : dailymail

Trois jours après le séisme dévastateur en Turquie, deux enfants ont été secourus : Idil Sirin, 14 ans et Elif Perincek, 3 ans. Cette dernière était enfouie sous les décombres d’un immeuble, dans la province d’Izmir, lorsqu’elle a été retrouvée vivante 65 heures après le puissant tremblement de terre en mer Egée.

Muammer Celik, le pompier qui a retrouvé la fillette, raconte : « On a pensé qu’elle était morte, j’ai demandé une housse mortuaire et une couverture. Mais après avoir découpé le métal, j’ai voulu essuyer la poussière qui la couvrait et quand j’ai tendu ma main elle a saisi mon pouce tout d’un coup ».

Avant d’ajouter : « À ce moment-là je me suis figé, mes collègues aussi, avant de pleurer de joie. Elif a seulement lâché ma main une fois qu’on l’a évacuée vers une tente ».

Un sauvetage surprenant

Bien entendu, suite à ce sauvetage pour le moins surprenant, la grand-mère de la fillette s’est exprimée : « Je suis tellement heureuse. Que Dieu vous bénisse, mes prières ont été exaucées et je suis réunie avec Elif ».

D’autant plus que, parmi les personnes secourues figurent également la mère, les deux sœurs et le frère d’Elif Perincek. Malheureusement, le frère est décédé quelques temps plus tard.

Séisme en Turquie : Une fillette de 4 ans retrouvée vivante

séisme turquie enfants secourus
Source : Francetvinfo

Quelques heures avant cette incroyable trouvaille, les secouristes ont retiré une autre fillette, Idil Sirin, 14 ans, des décombres d’un autre immeuble. Cependant, la joie de la famille n’était pas de longue durée. Et pour cause ! La sœur d’Idil, Ipek, est décédée.

Mais, si cette catastrophe naturelle est, certes, meurtrière, un événement qui relève du miracle, s’est produit le mardi 3 novembre. Ce jour-là, une autre fillette, Ayda, âgée entre 3 et 4 ans, a donné l’espoir à toute la nation. La raison ? Eh bien, elle a été retrouvée vivante après avoir passé 91 heures ensevelies dans les ruines de son immeuble effondré.

« Elle souriait magnifiquement »

Nusret Aksoy, membre de l’équipe de recherches, a ainsi déclaré : « C’était une très jolie petite fille. Elle souriait magnifiquement, comme si elle n’était pas dans les décombres. Mes camarades ont d’abord entendu un son, ils s’y sont rendus pour voir s’il s’agissait d’un humain, et ils ont vu avec émotion cette petite fille ».

Elle a aussi expliqué que : « Un travail délicat a commencé. Mais elle continuait à sourire, même une fois sortie des décombres. Nous étions tous très émus, nous pleurions ». Aujourd’hui, la fillette ne présente, selon un médecin, aucun signe d’hémorragie interne. Elle est en bonne santé.

Ce qui est, pour Cem Erdogan, secouriste et chef provincial de l’AFAD, qui gère les Catastrophes et Situations d’Urgence en Turquie, « un sentiment indescriptible ».

Séisme en Turquie : le bilan atteint les 100 morts

séisme turquie enfants secourus
Source : vl-media

Cependant, si ces trois enfants ont été secourus, le bilan des victimes du séisme en Turquie a atteint 102 morts, le mardi. Et ce n’est pas tout ! Le tremblement de terre, de magnitude 7 sur l’échelle de Richter, a aussi fait 994 blessés.

De plus, la secousse tellurique a également frappé l’île grecque de Samos, causant ainsi deux morts. C’est donc indéniablement là un événement aussi tragique que catastrophique.

Un espoir de retrouver d’autres survivants ?

Aujourd’hui, les logements détruits sont nombreux. Par conséquentes, ce sont les tentes qui hébergent quelque 5000 personnes dans la région d’Izmir.
Mais alors, y a-t-il encore une chance de trouver encore des survivants sous les décombres après le séisme en Turquie ? C’est possible ! En tout cas c’est ce qu’espèrent les secouristes tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
appel agresser chinois

Racisme anti-asiatique : un appel à «agresser chaque Chinois» circule sur les réseaux sociaux

Gérard depardieu viol

Gérard Depardieu accusé de viol : un juge saisi par la plaignante reprend l’enquête