in

Trump interdit les transactions avec le propriétaire de TikTok

Trump interdit transactions TikTok
Donald Trump a signé un décret, le jeudi 6 août, interdisant aux américains toute transaction avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok, d’ici quarante-cinq jours, soit le 20 septembre. La raison ? Il accuse l’application d’espionner les utilisateurs.

 

Cependant, le président a accepté la possibilité qu'un groupe américain rachète TikTok, mais avant le 15 septembre. Dans le cas contraire, l’application sera bannie du pays.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Trump interdit les transactions avec le propriétaire de TikTok

Trump interdit transactions TikTok
Source : Letemps

Donald Trump mène une véritable guerre contre TikTok ! Le jeudi 6 août, Trump a signé un décret qui interdit, d’ici quarante-cinq jours, toute transaction avec ByteDance, la maison-mère chinoise de TikTok.

Le président a même signé un décret du même ordre contre la plateforme chinoise WeChat, qui appartient au géant Tencent.

Quelles sont les conséquences ?

Toutefois, les décrets ne précisent pas les conséquences d’une telle décision. Mais il est possible que cela puisse forcer Apple et Google à retirer les deux réseaux sociaux de Apple Store ou Google Play Store aux Etats-Unis.

Ce qui obligerait les utilisateurs à ne plus pouvoir utiliser TikTok et WeChat. De plus, il est également possible que, à travers ces décrets, d’empêcher les entreprises américaines de diffuser de la publicité sur ces réseaux sociaux. C’est donc là une décision pour le moins radicale !

Trump interdit les transactions avec ByteDance : quel avenir pour TikTok ?

Trump interdit transactions TikTok
Source : Lalibre

Mais si le chef d’Etat américain a signé le décret c’est bien pour une raison ! En fait, il accuse TikTok d’espionnage, sans pour autant avoir de preuves. Ainsi, il évoque même une « urgence nationale » au sujet de cette application.

On peut en effet lire dans le décret que TikTok capture de « larges pans d’information sur ses utilisateurs ». Ce qui permet « potentiellement à la Chine de pister des employés du gouvernement ». Ou encore « de réunir des dossiers personnels à des fins de chantage et de pratiquer l’espionnage industriel ».

Téléchargement interdit aux employés du gouvernement

De ce fait, le Sénat américain a aussi adopté, le jeudi 6 août, un projet de loi. Celui-ci interdit le téléchargement et l’utilisation du réseau social sur tout appareil délivré par le gouvernement à ses employés ou aux membres du Congrès.

Encore faut-il que la chambre des représentants, à majorité démocrate, approuve ce texte pour que le président puisse ensuite le promulguer.

Potentiel rachat de TikTok

Néanmoins, le décret signé par Donald Trump et qui interdira toutes transactions avec le propriétaire de TikTok n’empêchera pas une entreprise américaine de racheter l’application. A condition que cela soit fait avant le 15 septembre.

Désormais, le géant Microsoft est déjà en train de discuter avec ByteDance pour racheter éventuellement TikTok. D’ailleurs, même Twitter tente d’acquérir l’application !

La guerre de Donald Trump contre TikTok

Trump interdit transactions TikTok
Source : scmp

Face à une telle situation, la plateforme chinoise a décidé de riposter. Au lendemain de la décision de Donald Trump d’interdire les transactions avec le propriétaire de TikTok, les représentants du réseau social ont menacé d’engager des poursuites judiciaires.

Dans un communiqué, ils ont déclaré : « Nous utiliserons tous les moyens disponibles pour nous assurer que l’Etat de droit est respecté et que notre entreprise et nos utilisateurs reçoivent un traitement équitable, si ce n’est auprès du gouvernement américain, alors auprès des tribunaux américains ».

« Une répression politique »

Quant à la Chine, elle a qualifié les mesures prises par Donald Trump de «manipulation et de répression politiques». Et le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, a affirmé que Washington « place ses intérêts égoïstes au-dessus des principes du marché et des règles internationales ».

Il faut croire que la guerre entre le président américain et TikTok est loin d’être terminée. D’autant plus que Donald Trump a signé un décret qui pourrait interdire les transactions avec le propriétaire de TikTok. Le risque que l’application soit bientôt bannie est donc bel et bien présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

12 histoires touchantes d’entraide entre les animaux

explosion Liban missiles

Explosion à Beyrouth: le président libanais n’exclut pas l’hypothèse d’un missile