in

Les technologies interdites qui pourraient changer notre monde

Les technologies ont complètement changé notre manière de vivre. L’invention des smartphones ou encore de l’intelligence artificielle sont indéniablement utiles à notre société actuelle. Cependant, il existe bon nombre de technologies interdites ou oubliées qui auraient pu changer le monde.

 

Aujourd’hui pourtant aucune d’entre elles n’est utilisée. Si vous souhaitez découvrir les technologies interdites qui pourraient changer notre monde ? Alors restez avec nous, voici les plus surprenantes d’entre elles.

 

Le biocarburant de chanvre peut changer le monde


Source : Freepik

Le chanvre est une plante qui peut être utilisée dans le textile, le papier et même dans l’alimentation. Désormais, on lui trouve également des vertus au niveau du biocarburant. En effet, les graines de chanvre contiennent de l’huile qui peuvent être transformées en biocarburant.

D’ailleurs, le biodiesel de chanvre s’est montré très efficace : 97% de l’huile de chanvre a pu été convertie en biodiesel. Plus encore, après qu’il ait passé tous les tests au laboratoire, il a été prouvé qu’il pourrait être utilisé à des températures plus basses que tout le biodiesel qui se trouve actuellement sur le marché.

Aussi, cultiver du chanvre est moins polluant que le maïs, le soja, le colza, ou encore le palmier à huile. Cela nécessite moins d’eau, d’engrais et de pesticides que les autres biocarburants.

Les avantages de cultiver du chanvre sont très nombreux

De même, la culture de chanvre n’a pas besoin d’irrigation, elle améliore la structure du sol grâce à ses racines ramifiées et profondes. Sa hauteur de 5 mètres étouffe les mauvaises herbes et laisse à la récolte une parcelle propre….

Seul hic ? Eh bien, la réglementation de la plupart des pays du monde assimile le chanvre à une substance contrôlée, et donc non légal. De ce fait, le prix de ce biocarburant n’est pas compétitif avec les autres biocarburants déjà existants, puisque son prix est trop élevé.

Néanmoins, pour remédier à cela, plusieurs Etats d’Amérique du Nord ont décidé d’autoriser la culture du chanvre industriel. Néanmoins, le chanvre n’est pas encore utilisé en tant que biocarburant. Et il n’est pas prêt à être adopté pour le moment. Peut-être serait-ce le cas à l’avenir ?

Une technologie interdite : Tour de Tesla


Source : Wikipedia

Tesla est indéniablement l’un des scientifiques les plus talentueux qui ait jamais vécu sur notre terre. Il fut l’inventeur le plus prolifique jamais connu, avec 300 brevets déposés. Sans compter les nombreux travaux qu’il n’a jamais brevetés et ceux qu’on lui a usurpés..

On lui doit notamment les inventions de l’énergie sans fil, la lampe au néon et le moteur électrique … Parmi toutes ses inventions, certaines sont peu connues. Non pas parce qu’elles ne se sont pas révélées utiles, mais tout simplement parce qu’elles sont tombées dans l’oubli.

Le tour Wardenclyffe

La tour de Tesla, par exemple également connue sous le nom de tour Wardenclyffe. Cette technologie interdite avait pour but de fournir de l’énergie gratuite à quiconque, en quantité inépuisable, n’importe où sur terre.

Tesla avait affirmé avoir découvert qu’il pouvait capter l’énergie contenue dans une sphère de résonance située autour de notre terre, juste sur notre ionosphère. Cette énergie libérée par les éclairs qui se produisent toujours partout dans le monde seraient instantanément accessibles partout et en même temps.

La volonté de Tesla de concrétiser ce merveilleux projet l’a poussé à contacter JP Morgan. Un riche banquier qui le financera pour la construction de la tour. Ainsi, Tesla avait conçu et commencé la construction de sa tour à New-York entre 1901 et 1902.

Une technologie interdite qui a pu changer le monde

Cette tour devait servir à la transmission mondiale d’information : fuseaux horaires, téléphonie, réseau de communication… Et en plus, elle aurait servi à transmettre l’énergie à tout le monde. Malheureusement son projet révolutionnaire a échoué.

Le projet a subi des dépassements de coûts et les investisseurs qui, déjà étaient hésitants sur le fait qu’ils récupéreraient un jour leur argent, ont refusé de continuer à le financer. Le personnel a été licencié en 1906, la tour saisie en 1915 et Tesla a fait faillite en 1917.

Ainsi, son rêve de fournir gratuitement l’électricité au monde ne verra jamais le jour. Pourquoi ? Eh bien, certaines personnes pensent que des lobbys ont dû réagir car l’électricité gratuite n’est pas rentable.

D’autre encore pensent que son invention était dangereuse dans la mesure où elle canalisait tellement d’énergie de l’ionosphère qu’elle serait éventuellement capable d’être dévastatrice, et que Tesla aurait choisi de ne pas poursuivre son projet. Une chose est sur on ne saura jamais si son invention était révolutionnaire ou non puisqu’il n’a jamais pu le démontrer.

La pile à combustible de l’eau pouvait changer le monde

Source : lahoramuertaempieza

L’américain Stanley Meyer a toujours affirmé avoir inventé un moteur à eau. Mais pour beaucoup de personnes , son invention n’était qu’une escroquerie. Qu’en est-il vraiment ? Meyer est mort en 1998 et ses derniers mots ont été « On m’a empoisonné ».

Alors, il y a de quoi se poser quelques questions. D’autant plus que si ses dires étaient vrais , son invention aurait été si révolutionnaire que le monde en serait métamorphosé. Le moteur à eau a t’il vraiment existé  ?

Pour l’heure la question n’est pas encore résolue

Meyer a expliqué que son invention consistait à « séparer » l’eau, c’est-à-dire à fractionner l’eau en oxygène et en hydrogène. Ainsi, il a fait breveter son invention dans plusieurs pays.

Mais c’est la que les choses se gâtent , selon Meyer, il aurait reçu une grosse somme d’argent afin qu’il garde son invention dans le tiroir et n’en parle plus jamais. Après avoir refusé, il aurait ensuite reçu des menaces sérieuses et manifestes.

Ensuite en 1990, les investisseurs de Meyer ont porté plainte pour fraude et lors du jugement, la cour a condamné Meyer à verser 25 000 dollars aux investisseurs, soit environ 22 500 euros.

Cela a accrédité la thèse de l’escroquerie

Mais quelques années plus tard, en 1998, trois jours après avoir vendu son brevet , Stanley Meyer, 57 ans, est mort alors qu’il dinait au restaurant avec de mystérieux investisseurs.

Vu ses dires juste avant son décès, beaucoup de personnes ont affirmé que sa disparition n’était pas la conséquence d’une mort naturelle. En tout cas, ce qui est sur, c’est que son invention a disparu avec lui.

Nous ignorons donc toujours si Meyer était un escroc ou un réel inventeur, si le moteur à eau existé et qu’il a disparu, ou s’il n’a tout simplement…jamais été réellement inventé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Comment dormir en 1 minute ? Techniques de relaxation !

Les oiseaux les plus dangereux du monde