in

Ronaldo le robot : un entraînement intense pour se muscler

L’article continue en page suivante

Cristiano Ronaldo est indubitablement l’un des sportifs les plus athlétiques de la planète. L’attaquant portugais est donc ainsi au plus grand de sa forme, et malgré le fait qu’il soit entrain de prendre de l’âge, il ne souhaite absolument pas raccrocher ses crampons.

 

CR7 envisagerait ainsi de mettre à profit son corps de rêve et les capacités qu’il lui procure, afin de continuer à briller sur le gazon jusqu’à ce qu’il atteigne la quarantaine. Mais est ce que le joueur portugais pourra réellement être à la hauteur de ce défi ? Celui que la presse surnomme parfois « le robot », en raison de sa détermination et de son infatigabilité, pourra-t-il vraiment rester à son Top niveau ?

 

Cristiano Ronaldo vise l’excellence

Source : gqmagazine

Cristiano Ronaldo à toujours été un joueur repoussant sans cesse ses propres limites, en vue d’atteindre l’excellence. Et indubitablement, lorsque l’on regarde son palmarès doré et ses nombreuses réalisations et records personnels. On se dit que ses efforts ont finalement été très bien récompensés.

En effet, le chétif mais fougueux petit insulaire a bien grandi depuis le temps qu’il a quitté sa Madère natale. Et aujourd’hui son nom est gravé en lettres d’or, et de diamants sur le panthéon des légendes du football mondial.

CR7 est en effet devenu un véritable mythe et une légende vivante du ballon rond. Mais ce n’est pas vraiment en s’adonnant à l’oisiveté. Ou en se laissant aller à la paresse qu’il y est parvenu.

Un entraînement intense pour Ronaldo depuis son jeune âge

L’ex-gloire madrilène a en effet travaillé dur comme fer pour arriver à ce stade. Et son entraînement intensif avait débuté très tôt dans sa vie, comme vous allez le voir par vous-même.

Source : french-el

À l’époque de son enfance sur l’île de Madère, le petit Cristiano ne lésinait pas sur l’entraînement. Et il pouvait passer toute la journée à jouer au football. Sans interruption du matin jusqu’au soir, il pouvait ainsi enchaîner les matchs de rue les uns après les autres. Alors même que ses camarades de jeu étaient déjà essoufflés et à bout de force.

Mais l’énergie du petit Ronaldo était inépuisable. Et lorsque ces derniers allaient se reposer, il commençait alors à jouer avec des enfants plus âgés ! Et donc plus forts que lui.

Mais malgré son talent et son énergie incommensurables, le petit Cristiano n’arrivait pas vraiment à compenser sa chétivité. Cette dernière se transformait en faiblesse flagrante face à ces adversaires plus âgés.

Ronaldo décide de devenir un robot

Source : sport.gentside

Extrêmement maigre et sans l’ombre d’un muscle, le jeune insulaire a alors pris une décision à l’âge de 11 ans. Il voulait changer le cours de son existence.

Le petit Cristiano Ronaldo s’est en effet résolu à s’entraîner encore plus durement pour gagner en force et en rapidité. Et ce en s’infligeant des heures et des heures de courses et d’exercices physiques extrêmement ardus.

Mais ces efforts titanesques n’allaient pas tarder à porter leur fruit. Et le petit garçon rachitique fut transformé en un solide gaillard.

La clé du succès de Ronaldo

Cette incroyable métamorphose lui permit alors de pouvoir tenir tête à des adversaires beaucoup plus âgés que lui. Un exploit qu’il allait réitérer plus tard en club, lorsqu’il intégrera le Sporting Club du Portugal.

C’est donc durant son enfance passée sur la belle île de Madère, que Cristiano Ronaldo allait initier ce qui serait plus tard, la clé de son succès : un entraînement poussé et sans relâche.

Source : lequipe

Le jeune garçon s’était promis à lui-même, qu’il n’allait s’imposer aucune limite quant à la réalisation de son objectif de devenir le plus fort et le plus rapide. Et on peut réellement dire qu’il est resté fidèle à sa parole.

Il travaille son physique chaque jour

C’est donc un jeune adolescent extrêmement motivé et remarquablement doué, qui intègre le Manchester United. Et cette fois, Ronaldo allait devoir composer avec de véritables armoires à glace et un style de jeu très rude et très physique.

CR7 qui n’était plus le gringalet qu’il avait été à Lisbonne, ne faisait néanmoins, toujours pas le poids face à ses adversaires de la première ligue anglaise, gonflés aux stéroïdes et à la testostérone.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
grosses joues

Elle a les plus grosses joues du monde et veut encore les faire grossir !

Argentine légalisation avortement

En Argentine, les députés votent la légalisation de l’avortement