in

Bras de fer féminin : personne ne peut battre ces femmes fortes!

Une jeune femme qui troque ses cours de zumba contre des cours d'haltérophilie et qui devient la femme la plus forte d'Inde, une russe qui possède des bras de fer ou encore une suédoise qui met tout le monde à terre!

 

Découvrez aujourd'hui les femmes les plus fortes et les plus puissantes du monde...après Angela Merckel bien évidemment!

 

Jessica Fithen, une des femmes les plus fortes au monde

Jessica Fithen bras de fer

Source : indystar

Jessica Fithen est originaire d’Inde. Il y a quelques années, la jeune femme était inscrite à des cours de Zumba dans une salle de gym. Mais trouvant que ces cours étaient d’un ennui mortel et qu’il ne donnait aucun résultat, Jessica Fithen décida un jour d’abandonner cette dance pour commencer des cours d’haltérophilie.

Elle rejoint alors un autre gymnase pour apprendre l’haltérophilie olympique. Alors qu’elle s’attendait à passer d’un sport doux à un sport extrême et à souffrir le martyr, Jessica Fithen découvrit qu’au contraire, elle se sentait dans son élément et qu’elle n’avait pas trop de mal à effectuer les gestes que son coach lui montrait.

Des entraînements adaptés à son profil

Ce qui semblait être une transition radicale s’est donc avéré être un ajustement naturel pour elle. Elle se rendit surtout compte qu’elle était vraiment forte. Bien qu’aux remontées techniques olympiques elle était plutôt médiocre et avait encore beaucoup de progrès à faire.

Son entraîneur lui suggéra alors d’effectuer les exercices appelés Strongman, qui étaient plus adéquats à son type de profil. Ce changement lui a permis de canaliser sa force dans des entraînements mieux adaptés à ses compétences, comme par exemple retourner un pneu de tracteur, soulever un tonneau plein, faire des squats, ou des exercices sur le banc, du soulevé de terre et du travail en hauteur.

Peu de temps après cette première formation, Jessica Fithen intégra un concours d’homme fort amateur et le remporta. Ce fut la naissance d’une vraie passion qui a propulsé la femme, du rang des amateurs au rang des femmes les plus fortes du monde.

Une championne dans la division des poids lourds

Pour parfaire sa formation, Jessica Fithen s’est entrainée au moins 4 jours par semaine, à  l’Unbreakable Athletics Academy de Plainfield, en Inde. Chaque samedi elle se rendait à Indiana Strong, un gymnase très réputé chez les passionnés de Strongman à Huntington.

Source : indystar

Elle participait à tous les événements Strongman, où elle se spécialisait surtout dans les mouvements de dynamophilie dynamiques comme le développé couché, le soulevé de terre et d’autres travaux en hauteur.

Et avant chaque entrainement, Jessica commençait par du cardio et du conditionnement physique. Quant à son alimentation, Jessica Fithen n’était pas très stricte avec elle-même puisqu’elle concourait dans la division des poids lourds. C’est à dire les personnes qui pèsent au moins 90 kg.

Une star du bras de fer

Dans ses menus, beaucoup de protéines, du riz et du sodium pour pouvoir supporter la chaleur durant les entrainements dans les gymnases chauds. Avec un tel rythme, Jessica Fithen figure aujourd’hui et sans grande surprise, dans la liste des femmes les plus fortes du monde.

D’ailleurs, elle a dominé ses concurrents lors de la compétition de Palmer en Alaska, et remporté des épreuves de force brute comme le transport de fût ou la poussée de camion.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jessica Fithen (@filthy_fithen)

Jessica s’est également qualifiée pour le Arnold Sports Festival de 2021 à Columbus, en Ohio, aux côtés de 11 autres femmes. Bien que pour y arriver, cela n’a pas été facile pour elle! Car il lui a fallu faire des efforts monstre et un travail acharné durant des années, tout en s’abstenant de se reposer.

L’indienne est satisfaite aujourd’hui du progrès qu’elle a fait jusque-là et est très fière d’être arrivée à un tel exploit. Alors que tout partait d’un cours de Zumba ennuyeux, Jessica est devenue une haltérophile de grande renommée! Comme quoi, quand on n’aime pas la danse, ça ne veut pas forcément dire qu’on n’aime pas bouger!

Sarah Bäckman avec 8 championnats du monde

Source : Youtube

Sarah Bäckman est une suédoise de 29 ans. Elle est née  le 8 Décembre 1991 à  Stockholm. Elle a grandi comme toutes les filles de son âge et arrivée à l’adolescence, elle s’est découverte une grande passion pour le sport.

Mais ce que Sarah aime par dessus tout, c’est particulièrement la lutte et les bras de fer.  Pour vivre sa passion, Sarah Backman a commencé les bras de fer à l’âge de 14 ans.

Une vraie catcheuse professionnelle

Après avoir brillé dans ce sport et avoir conquis le monde, notamment l’Europe et la Suède en tant que championne en remportant le championnat du monde de bras de fer à 8 reprises, le championnat d’Europe de bras de fer 8 fois, et le championnat de Suède de bras de fer à 11 reprises, Sarah Backman a tout bonnement décidé de prendre sa retraite en 2013 pour entamer une nouvelle voie, celle de la lutte.

Ainsi, cette même année, elle a signé avec la WWE pour pouvoir poursuivre une carrière de catcheuse professionnelle, sous le nom de ring « Shara ».

Au final, Sarah Backman n’aura été que très peu avec la WWE puisqu’une année seulement après avoir signé un contrat avec eux, elle a demandé sa libération du contrat et l’a obtenu en Février 2014. Nous ne savons pas pourquoi elle a quitté si vite la WWE.

bras de fer Sarah Bäckman avec 8 championnats du monde

Source : beautymuscle

C’est surement dû au fait que Sarah Backman n’a pas pu supporter la vie tumultueuse des catcheuses, une vie qui n’est pas du tout en adéquation avec celle d’une femme souhaitant exercer un métier ordinaire.

Aujourd’hui, après avoir été mariée avec Taylor Rotunda, également catcheur professionnel connu sous le nom de Bo Dallas, Sarah Backman mène désormais une vie paisible et travaille dans le domaine de l’immobilier en tant que courtière, et apparemment, elle aime ça tout autant que la lutte.

Le principal c’est qu’elle ait fait son bout de chemin dans la discipline qu’elle aimait et qu’elle en soit sortie…plus forte!

Natalia Kuznetsova

bras de fer feminin Natalia Kuznetsova

Source : dailymail

Natalia Kuznetsova est une jeune femme de 30 ans, originaire de Russie. A 14 ans, l’adolescente pesait 40 kilos. Elle était accro au sport et le pratiquait toujours seule. De nature timide, Nataliya n’allait pas trop vers les autres.

Elle manquait cruellement de confiance en elle à cause d’un grand complexe. Bien qu’en étant en très bonne santé, la fillette se sentait mal dans sa peau, elle se trouvait trop mince et voulait absolument gagner du poids.

Nathaliya Kuznetsova commença alors la musculation à un âge très précoce. A 16 ans, poussée par les encouragements de son papa, elle s’est inscrite dans un club où elle allait presque tous les jours. Là-bas, elle se sentait bien car on la comprenait et on la soutenait.

Une femme bien musclée

Encadrée par des professionnels, en l’espace de quelques mois seulement, l’adolescente a gagné en confiance… et surtout en muscles ! Plus le temps passait, plus l’adolescente se musclait et plus elle adorait ce qu’elle faisait, jusqu’à ce que la musculation devienne une addiction.

Nataliya est alors devenue championne de Transbaïkalie, une région montagneuse de Russie, un premier succès qui l’a motivée à poursuivre son chemin avec encore plus d’intensité et de passion.

Depuis, la jeune femme de 30 ans aujourd’hui, s’entraîne environ 6 jours par semaine tout en continuant de donner de son temps aux siens. Et si vous pensez que ces tas de muscles font fuir les hommes, détrompez-vous!

Nataliya a trouvé son prince charmant…

…En la personne de Vladislav Kuznetsov également athlète, qui n’a pas su résister au charme de Nataliya et qui l’a même demandée en mariage. Nataliya Kuznetsova possède des compétences hors normes.

Source : blog.libero

Elle peut facilement soulever 215 kilos au minimum, grâce notamment à son tour de bras de près de 47 cm, de quoi intimider n’importe quel homme! Dans son pays natal, Nataliya est une bodybuildeuse très connue, elle est même sacrée championne en Armlifting et a remporté la coupe de l’Europe de l’Est.

Elle détient aussi des titres mondiaux d’haltérophilie, de développé couché et de soulevé de terre, et bien d’autres. Et tout cela, Nataliya n’y est arrivée qu’après avoir beaucoup souffert tant physiquement que psychiquement!

Car pour réussir à avoir une musculature aussi impressionnante, je peux vous dire qu’elle a fait bien plus que deux séances de sport par semaine! Et pour entretenir sa belle musculature, la jeune femme russe ne cesse de s’entraîner.

Elle est devenue aujourd’hui une véritable star des réseaux sociaux, ayant plus de 714 000 abonnés à son actif sur Instagram ! Et dire qu’avant elle ressemblait à une petite fille toute frêle!

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Mr Bean est déclaré mort plusieurs fois…mais pourquoi donc ?

Maeva prend la pose aux cotés de Pierre Dadak

Maeva Ghennam s’affiche avec un célèbre voyou et choque la toile