in

6 pseudo artistes martiaux qui ont été découverts

pseudo artistes martiaux

L’article continue en page suivante

L’imposteur est par définition une personne qui trompe par de fausses apparences, et qui se fait passer pour quelqu'un d'autre, en utilisant généralement d’habiles stratagèmes et artifices. On a beau se dire que tôt ou tard, un imposteur se fait prendre dans son propre jeu, et qu’à force de vivre dans le mensonge, il finira bien par se désavouer.

 

Or l’histoire nous révèle que certaines impostures ont la peau dure, et que leurs auteurs font tout pour maintenir la comédie. Mais jusqu’à quel point peuvent-ils aller pour jouer un rôle qui n’est pas le leur ? Alors installez-vous bien confortablement, car aujourd’hui nous allons découvrir 6 pseudo artistes martiaux qui ont été découverts !

 

Yanagi Ryuken

Source : Youtube

Se battre contre un combattant chevronné de MMA, en utilisant uniquement son chi ou son énergie astrale n’a jamais été une très bonne idée. Et ce n’est sûrement pas le maître Yanagi Ryuken qui vous dira le contraire.

Ce vieux Sensei japonais de 74 ans a en effet eu la prétention de vouloir mettre KO un jeune pratiquant de MMA. Et ce, sans le toucher physiquement. Ce qui prouverait à quiconque son incroyable pouvoir. Car Sensei Ryuken affirme, comme beaucoup d’autres avant lui, avoir maîtriser la mystérieuse et ancestrale technique du knockout sans contact.

Plusieurs vidéos ont même circulé sur internet, montrant les incroyables prouesses de Sensei Ryuken. Et comme on peut le voir, le vieux maître japonais pare les attaques de ses élèves et les envoie valser sur le sol. Il lui suffit de faire de simples gestes de ses mains, sans pour autant les toucher.

Une récompense de 5000 dollars

Et pour prouver qu’ils ont raison, ils sont même allés jusqu’à promettre une récompense de 5000 dollars américains à quiconque pourrait battre le maître. C’est donc ainsi qu’en 2006, le Sensei Ryuken se lança dans un combat contre un journaliste et activiste politique japonais formé au judo, au karaté et au jujitsu brésilien. Son nom ? Iwakura Tsuyoshi.

Devant une foule d’environ 500 spectateurs et sous l’œil des caméras, le jeune pratiquant de MMA va se déchaîner sur le vieil homme. Il lui a asséné plusieurs coups de poing et de pied au visage. Au final, il l’ laissé agenouillé sur le sol en train de saigner abondamment. Le combat qui aurait dû être spectaculaire, au vu de l’utilisation des pouvoirs du Sensei, s’est en fait transformé sur le champ en un vulgaire passage à tabac. Le pseudo artiste martial venait d’être découvert !

Mais, me diriez-vous, comment Yanagi et ses élèves se sont-ils sentis après que leur art martial ait été si publiquement humilié ? Alors figurez-vous qu’au lieu d’avouer tout simplement leur tromperie, ils ont argué que le Sensei était malade ce jour-là. De ce fait son chi était moins efficace.

George Dillman

Source : Youtube

Pour beaucoup d’américains, George Dillman est un instructeur d’arts martiaux chevronné. D’autant plus qu’il a popularisé l’utilisation des points de pression dans la pratique des arts martiaux aux États-Unis. Mais pour beaucoup d’autres, il s’agit d’un vulgaire escroc qui utilise des méthodes frauduleuses et controversées. Son seul but serait de se livrer à une commercialisation agressive de ses innombrables livres et séminaires.

En effet, Georges Dillman appelle son style le Ryükyü kempo karate. Il se fonde sur la théorie du knock-out sans contact. C’est une sorte de projection de force vitale et de chi. Elle pourrait même, semble-t-il, assommer un homme sans qu’il n’y ait pour autant aucun contact physique. Pourtant Dillman n’a réussi à fournir aucune preuve scientifique que ses méthodes d’arts martiaux sont efficaces.

Georges Dillman échoue !

Clamant haut et fort l’authenticité de sa technique et voulant démontrer sa crédibilité, Dillman a ainsi accepté l’invitation de la chaîne National Geographic. Le but était tout simplement de mettre à l’épreuve son « Knockout » Chi. Mais durant l’émission, George Dillman et son acolyte Leon Jay n’ont pas pu mettre KO Luigi Garlaschelli, un enquêteur italien sceptique venu se prêter au jeu pour démasquer le pseudo karateka.

L’adepte du ko sans contact s’est évertué à vouloir rendre le sceptique italien inconscient en passant ses mains sur son visage, sans succès. Pourtant et même face à cet échec cuisant, Dillman n’en démord toujours pas. Il continue à clamer que son pouvoir et ses techniques sont bel et bien réels. Allant même jusqu’à justifier son humiliation dans l’émission par de ridicules excuses.

L’imposteur américain a en effet argué que son pouvoir chi pouvait être annulé pour de nombreuses raisons. C’est le cas, selon lui, si par exemple la personne avait sa langue dans la mauvaise position dans la bouche, ou bien qu’il soulevait un orteil tout en pointant un autre orteil vers le bas. Ce pseudo artiste martial n’a visiblement pas froid aux yeux !

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Les transformations de maisons les plus inspirantes : Rénovations incroyables

Mohamed Ali vs Mike Tyson : Qui est le plus fort ?