in

Un tribunal ordonne à un homme de payer plus de 200 000 € à son ex-femme pour 25 ans de travaux ménagers

Un tribunal en Espagne a ordonné à un mari de verser à sa femme plus de 200 000 euros après un divorce parce qu'il l'a obligé à rester à la maison pour faire le ménage pendant 25 ans.

 

Pendant leur mariage, l’homme a grandi dans ses affaires alors que la femme était dédiée aux travaux ménagers et à l'éducation des enfants.

 

Un juge décide de rendre justice à une femme après 25 ans de mariage


Source : img.rasset

Un tribunal espagnol a décidé qu’un homme devait verser à son ex-femme près de 204 000 € « en compensation du travail domestique non rémunéré effectué à domicile » pendant leurs 25 ans de mariage.

Le juge Laura Ruiz Alaminos a statué que la femme de 48 ans percevrait également une pension compensatoire de 500 euros par mois pendant les deux prochaines années, ainsi que deux autres de 400 et 600 euros pour ses deux filles, 14 et 20 ans.

En outre, la décision oblige les partis à supporter la moitié des coûts supplémentaires, à savoir : des dentistes, frais optiques, cours de soutien scolaire, entre autres.

La plainte a été déposée en décembre 2020, quelques mois après la séparation du couple.

Leur vie de couple

Le couple s’était marié en 1995, alors que les époux étaient dans la vingtaine. En juillet de la même année, ils ont signé la séparation des biens.

Depuis lors, l’homme a développé son travail qui comprend l’ouverture de plusieurs gymnases, ainsi que plusieurs autres entreprises dont celle de vente de machines de musculation, une autre d’installation de parquet, en plus d’autres activités.

Grâce à son travail, l’homme a pu acquérir 70 hectares d’oliveraies qui lui génèrent un revenu mensuel entre 3 000 à 4 000 euros.

Pendant que ses activités grandissaient, la femme s’occupait de la maison et des enfants.

D’après l’avocate de la femme, « Elle a passé tout ce temps à élever sa famille. Pour que son mari puisse avoir un projet d’entreprise, elle s’est occupée de la maison et des filles sans l’aide de qui que ce soit, même si son mari avait toutes les possibilités d’embaucher quelqu’un pour l’aider. Cela a été son travail exclusif », à déclaré l’avocate, qui raconte comment la famille s’est déplacée dans différentes municipalités en fonction des besoins de l’homme.

« Elle le suivait là où il allait, travaillant derrière lui pour qu’il grandisse professionnellement », ajoute l’avocate, qui assure que le père ne voulait pas que sa fille fasse des études supérieures pour ne pas avoir à les payer. Ayant ses 16 ans, la fille travaillait pour payer ses propres frais de scolarité.

S’adressant à une radio locale, la femme a déclaré que son mari ne voulait pas qu’elle travaille à l’extérieur de la maison bien qu’il l’ait laissée travailler comme « responsable des relations publiques » dans les gymnases qu’il possédait.

Commentaires

Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Chargement…

    Chargement…

    0

    Voici l’histoire de Godwill Simon et d’autres footballeurs qui ont menti sur leur âge !

    gagnant loto stupide-Callie Rogers

    Voici les gagnants de LOTO les plus stupides au monde !