in

Un fœtus de 16 cm découvert dans le cerveau d’une fillette d’un an

La découverte d'un fœtus de 16 cm retiré du cerveau d'une fillette d'un an en Chine a récemment fait la une des journaux. Cependant, ce n'était pas un fœtus ordinaire - il s'agissait en réalité du jumeau parasitaire de la fillette.

 

Le fœtus de son jumeau était resté dans son cerveau après que l'un des embryons n'ait pas réussi à se séparer correctement lors de la phase d'implantation dans l'utérus.

 

Un cas rare du FIF ou « fœtus in fœtu intraventriculaire »


Source : lanouvelletribun

Une fillette âgée d’un an en Chine a subi une intervention chirurgicale rare pour retirer un fœtus de16 cm qui logeait dans son cerveau. Ses parents l’ont amenée à l’hôpital pour un examen en raison d’un retard moteur et d’une tête hypertrophiée.

Sur la revue scientifique Neurology, le 28 février 2023, les neurologues ont rapporté que l’enfant était incapable de s’asseoir seule et sa tête présentait une circonférence de 56,5 cm, ce qui était considérablement plus grand que la circonférence moyenne d’un nouveau-né à la naissance. Cependant, le nourrisson était capable de bouger ses quatre membres, ce qui indiquait que son tonus musculaire était normal.

Face à cette situation, les neurochirurgiens de l’hôpital Huashan de Shanghai et de la Capital Medical University de Pékin avaient décidé de réaliser des examens d’imagerie cérébrale pour mieux comprendre les causes du retard de développement moteur et de l’augmentation de la circonférence crânienne de l’enfant.

Les médecins ont découvert alors que son cerveau était comprimé par la présence d’un fœtus de son jumeau qui avait été enveloppé et absorbé dans le corps de la fillette pendant la grossesse. Il s’agit d’un exemple rare dans lequel la masse fœtale siège à l’intérieur des ventricules (cavités du cerveau).

Sur le scanner de cette masse fœtale, les neurologues ont pu distinguer la présence de la colonne vertébrale, le tibia, le fémur, les bourgeons des membres supérieurs et les bourgeons des doigts.

Fœtus in fœtu intraventriculaire

Le cas du « fœtus in fœtu intraventriculaire » (FIF), et il est extrêmement rare, avec moins de 200 cas signalés dans le monde entier. Il se produit lorsqu’un jumeau embryonnaire ne se sépare pas correctement et est enveloppé par l’autre jumeau, empêchant ainsi son développement normal. C’est exactement ce qui s’est produit dans le cas de cette petite fille, dont le fœtus de son jumeau a fini par se loger dans son cerveau.

Les parents de la petite fille avaient remarqué des signes de retard moteur et de développement anormal, et ils ont décidé de consulter des médecins pour obtenir un diagnostic.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Kim Kardashian au milieu d'un scandale de vol de projet

« Elle a ruiné ma vie », un développeur devenu SDF fait de graves révélations sur Kim Kardashian

Maeva Ghennam s’affiche voilée et annonce reprendre la prière