in

Elle a signé un CDI à 79 ans !

Travailler après la retraite, ce n’est pas un choix que tout le monde peut faire, mais si la santé le permet ceci reste une option qui ne peut qu'être bénéfique.

 

En plus, certaines entreprises préféraient embaucher des travailleurs plus âgés plutôt que les jeunes travailleurs qui viennent et partent plus souvent. Et c’est le cas avec Jacqueline Dervoust, son parton a préféré l’embaucher sous contrat CDI pour sa bonne volonté et ses compétences même malgré son âge.

 

Jacqueline Dervoust préfère travailler après sa retraite

Source : dailymotion

Jacqueline Dervoust, 83 ans, est une Bretonne qui n’a pas besoin à son âge d’aide pour traverser la rue. Mais elle continue même à travailler, elle a pu décrocher à l’âge de 79 ans un contrat CDI de 25 heures de travail par semaine dans une crêperie de Concarneau. Avec des possibilité de travailler les soirs et mêmes les weekends selon le besoin. Et elle doit faire chaque jour 20 km pour venir à son travail. C’est son 2ᵉ contrat CDI de toute sa vie de travail.

Alors qu’elle est à un âge où elle pourrait profiter calmement de sa retraite, elle a choisit de sortir travailler, car elle n’imagine pas rester à la maison sans travail. Elle a dit : « rester à la maison sans rien faire, c’est mettre un pied dans la tombe ». Elle a expliqué aussi qu’elle ne travaille pas pour l’argent, mais plutôt parce qu’elle en a besoin pour sa personne.

Le patron de crêperie connait bien Jacqueline, car elle avait enchainé plusieurs CDD chez lui depuis 2016. Et elle lui a toujours dit de ne pas l’oublier. Mais cette fois-ci le patron n’avait plus le droit de lui faire in CDD donc ils se sont mis d’accord pour un CDI.

Le patron a expliqué qu’il a choisi Jacqueline même si elle a 79 ans, car c’est une personne qui a fait ses preuves et aussi parce que dans sa région, même si le taux de chômage est élevé, il ne trouve pas de de personnel, il a dit que les jeunes veulent tous travailler quatre mois l’été et toucher ensuite des allocations de chômage. Il a déclaré. « J’ai a donné cinq CDI en fin de saison, mais personne n’en voulait. Sans parler même pas de ceux qui refusent de travailler la nuit ou le week-end ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Un homme a transformé son œil en lampe de poche !

Louis Boyard : qui est ce jeune député qui est rentré en altercation avec Cyril Hanouna sur TPMP ?