in

Sergio Canavero, le neurochirurgien qui veut greffer des têtes

Le neurochirurgien italien, Sergio Canavero, serait parvenu à effectuer une greffe de tête d’un humain sur le corps d’un autre. Non, il ne s’agit pas d’une fiction. Ce projet fou aurait en fait été réalisé en 2017, provoquant ainsi la stupeur au sein de la communauté scientifique.

 

L’expérience a cependant eu lieu… sur deux cadavres humains ! Serait-il donc possible de réaliser une greffe de tête sur un corps humain ? Pour l’heure, c’est peu probable ! Surtout que l’une des rares personnes à se porter volontaire pour servir de cobaye, Valery Spiridonov, a finalement changé d’avis.

 

Greffe de tête humaine : le projet fou du neurochirurgien Sergio Canavero

greffe de tête
Source : Lexpress

Sergio Canavero, est déjà allé très loin dans le projet de réaliser des transplantations de tête humaine. L’ancien directeur du Groupe de Neuromodulation avancée de Turin a en effet annoncé en 2017 avoir réussi à greffer une tête d’un humain dans le corps d’un autre.

Avec l’aide du médecin Xiaoping Ren et son équipe de l’université d’Harbin, il est ainsi parvenu à réaliser « la première greffe de tête humaine », avait triomphé le célèbre neurochirurgien italien. Et d’ajouter : « Tout le monde disait que c’était impossible mais cela a été un succès ».

Une opération réalisée sur un cadavre

Toutefois, cette opération, baptisée chirurgicalement anastomose cephalosomatique (ACS), a été réalisée non pas sur des êtres vivants mais… sur deux cadavres ! Ce qui est néanmoins considéré comme une avancée de taille en matière de transplantation de tête.

D’ailleurs, cette nouvelle avait provoqué la stupeur au sein de la communauté scientifique. La raison ? Eh bien, la greffe de tête pourrait permettre à un personne paraplégique de retrouver l’usage de ses membres. Et même d’aider un malade du cancer à échapper à la mort grâce à un organisme flambant neuf.

Greffe de tête humaine : bientôt possible ?


Source : usbeketrica

Alors, peut-on vraiment parler d’exploit ? Pas vraiment étant donné que l’opération s’était déroulée sur des patients décédés, et qui donc ne saignent pas. « La description sur cadavre n’a rien d’exceptionnel. Technologiquement c’est faisable », avait déclaré Jocelyne Bloch, professeure de neurochirurgie au Centre Hospitalier universitaire de Lausanne.

Le neuroscientifique Dean Burnett a lui aussi critiqué la nouvelle selon laquelle il est possible de greffer des têtes humaines. « Traitez-moi de perfectionniste si vous voulez, mais je ne pense sincèrement pas que les interventions chirurgicales réalisées sur des patients déjà morts peuvent être qualifiées de ‘réussites’ », avait-il déclaré.

Un avenir douteux

Mais pourrait-on greffer des têtes humaines à l’avenir ? On l’ignore ! En tout cas, selon le neurochirurgien Marc Levêque « nous sommes incapables de raccorder la mœlle épinière ». De ce fait, le corps, provenant d’un donneur en état de mort cérébrale, « restera tétraplégique ».

La greffe de têtes humaines soulève de multiples interrogations


Source : Theguardian

En outre, si même une greffe de tête est possible un jour, celle-ci soulève déjà de multiples interrogations. En effet, certains se demandent à quoi pourrait bien ressembler un corps de 20 ans surmonté d’une tête de 70 ans, et vice versa.

De plus, qui aura les moyens de s’offrir une opération hors norme ? De très rares personnes, certainement. Quoi qu’il en soit, la transplantation de tête humaine a de quoi susciter la controverse auprès des scientifiques.

Cependant, si la greffe de tête devient un jour une réalité, il va sans dire que cela pourrait sauver « des millions de vies », comme l’a souligné le chirurgien chinois Ren Xiaping.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Voici des actes de gentillesse qui vont marquer les esprits!

Ramon Abbas : le célèbre instagrameur plaide coupable pour blanchiment d’argent