in

Qu’arrive-t-il-lorsque Cristiano Ronaldo est énervé ? Vous serez surpris !

Cristiano Ronaldo ou CR7 pour les intimes, est universellement reconnu comme étant l’un des meilleurs joueurs de football de toute l’histoire. Néanmoins, ceux qui connaissent vraiment l’ex étoile du Real Madrid savent toute l’étendue de la bonté et de la grandeur d’âme de ce dernier, au-delà des nombreux clichés véhiculés par la presse à potins. Il n’en demeure pas moins que ces mêmes personnes, qui sont devenues des intimes du portugais le plus chaud de la planète, connaissent aussi son extraordinaire prédisposition à se mettre rapidement en colère.

 

Et il s’avère effectivement qu’un rien peut énerver notre cher Cristiano et le pousser très facilement à bout. Que ce soit sur le gazon ou à l’extérieur des stades, CR7 a donc bien souvent pété les plombs et ses réactions sont presque toujours à mourir de rire.

 

Cristiano Ronaldo, plein d’arrogance !

Source : eurosport

S’il est unanimement approuvé que Cristiano Ronaldo est un joueur accompli sur le terrain. Collectionnant les buts les plus splendides et les passes décisives. Il n’en demeure pas moins que sa vantardise non dissimulée en font, un joueur très détesté par les supporters des équipes adverses.

Mais il s’avère que cette soi disant arrogance dont on l’accuse si souvent, n’est qu’une étiquette qu’on a bien voulu lui coller sur le dos, par pure jalousie s’entend. Car finalement Cristiano Ronaldo n’est pas si condescendant que ça.

Ses détracteurs lui reprochent d’exhiber ses abdos en célébrant des buts, et de rouler dans des grosses cylindrées. Mais combien de sportifs pleins aux as le font sans pourtant être inquiétés.

Il s’énerve très facilement

Il est vrai que comme chaque être humain, CR7 peut avoir ses défauts. Mais ils ne sont pas aussi flagrants qu’on le prétend. Sauf peut-être les critiques qui l’accusent d’avoir les nerfs à fleur de peau.

Cette caractéristique de sa personnalité est d’ailleurs commune à pratiquement tout les latins, dont on dit à raison qu’ils ont le sang chaud.

Cristiano Ronaldo possède donc le don de se mettre très facilement en colère, surtout lors des grandes rencontres, comme les finales de championnats ou lors du redoutable classico espagnol.

Ainsi en 2010, lors d’un match opposant le Real Madrid à son éternel rival, le Barça, les nerfs de Cristiano Ronaldo allaient être mis à bien rude épreuve. Ce classico comptant pour la 13e journée du Championnat d’Espagne allait s’avérer houleux.

Cristiano Ronaldo énervé dans le terrain

Source : mouv

Comme chaque année finalement, exacerbant les tensions et forçant bien souvent l’arbitre à sortir le carton rouge pour juguler les excès. Mais cette rencontre allait revêtir un aspect explosif lorsqu’à la 10e minute seulement après l’ouverture des hostilités.

Xavi ouvre la marque pour les blaugrana, suivi très exactement huit minutes plus tard par Pedro, qui double la mise. Le Camp Nou est en liesse jusqu’à en trembler dans ses fondations. Mais la joie des supporters catalans n’a d’égale que l’amertume et la frustration des madrilènes, Cristiano Ronaldo en tête.

Difficile de maîtriser sa colère

L’emblématique numéro sept n’avait en effet nullement le désir de voir son équipe se prendre deux buts, lors des 20 premières minutes du match. Et son espoir de briller de mille feux en inscrivant le premier but de la rencontre et de ridiculiser. Ainsi Messi s’était tristement évaporé.

Source : besoccer

Il n’en fallait pas plus pour pousser le jeune portugais à bout, et sortant de ses gongs, Cristiano laissa éclater sa fureur. Ainsi, à la 31e minute de jeu, alors que les esprits sont légèrement échauffés de parts et autres. L’attaquant portugais vient réclamer un ballon sorti à Pep Guardiola, qui se tenait sur le bord du terrain.

Et la guerre continue…!

Or le coach du barca n’était pas du même avis et préféra lancer le ballon à l’un de ses joueurs, puisque la balle était dans le camp du barca. Un geste qui fit littéralement enrager Cristiano, qui pour se venger bouscula alors brusquement Pep Guardiola, manquant de peu de le faire tomber à la renverse.

Un geste qui a mis le feu aux poudres, et qui allait vraiment dégénérer en bagarre générale. Si ce n’était le professionnalisme des joueurs des deux clubs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
vendre son animal à un laboratoire

Un décret permet de vendre son animal à un laboratoire, 30 Millions d’amis s’insurge

L'Oréal supprime certains mots

L’Oréal supprime les mots « blancs », « blanchissant » et « clair » de ses produits