in

6ix9ine a t il eu raison de balancer son gang

6ix9ine
Daniel Hernandez, âgé de 24 ans, est un rappeur qui s’est fait connaître sous le nom de 6ix9ine, un nom de scène surprenant tout autant que son personnage. Ces dernières années, ce rappeur est devenu plus populaire que jamais à cause de nombreuses polémiques, notamment des conflits judiciaires. En effet, accusé de 17 chefs d’accusations, le rappeur a choisi de collaborer avec la justice afin de ne pas être condamné à une lourde peine d’emprisonnement. Ainsi, il a balancé les membres de son gang, appelé Nine Trey Gangsta Bloods, qui, depuis, cherchent à se venger de lui.

 

Aujourd’hui, après avoir passé moins de deux ans en prison, 6ix9ine est rentré chez lui plus tôt que prévu en raison de la pandémie de coronavirus aux Etats-Unis. Toutefois, il demeure sous la menace de ses anciens camarades de gang. Mais plutôt que de faire profil bas, le rappeur, surnommé également Tekashi 6ix9ine, décide, au contraire, de se faire remarquer, non sans conséquences. Alors, 69 a-t-il eu raison de balancer son gang ? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui.

À voir aussi :

 

Le rappeur le plus médiatisé


Sources : Lehalomagazine

C’est bien connu, 6ix9ine est un rappeur de Brooklyn aux longues tresses arc-en-ciel, qui a connu une ascension fulgurante fin 2017, propulsé par son titre « Gummo ».

D’origine mexicaine et portoricaine, 6ix9ine cherchait visiblement à jouer sur l’imagerie des gangs. Il a marqué le rap californien des années 80 et 90. Tatoué de la tête au pied et optant pour des dents multicolores, le rappeur a, en une année uniquement, su attirer bon nombre de personnes.

Après avoir enchaîné les collaborations avec plusieurs artistes de renom, sa carrière a néanmoins été mise brièvement entre parenthèse.

Procès de 6ix9ine

En effet, le 18 novembre 2018, 6ix9ine a été arrêté par la police fédérale de New York. Il était soupçonné de faire partie d’une organisation criminelle « ultra-violente », et a cumulé à l’issue de la garde à vue 17 chefs d’accusation.

Les autorités fédérales en ont donc profité pour passer un accord avec 6ix9ine. S’il donnait des renseignements sur les « Gangsta Bloods », et les détails logistiques du trafic illégal opéré à New York. Celles-ci accepteraient de soustraire certains dossiers du procès de 6ix9ine, comme celui du détournement de mineur observé en 2015.

Alors qu’il risquait une peine d’emprisonnement de 37 ans, 6ix9ine a accepté de livrer toutes les informations nécessaires concernant le gang auquel il appartenait.

6ix9ine dénonce les membres de son gang

6ix9ine
Sources : XXL Mag

Dès l’ouverture du procès de 6ix9ines, il a dénoncé deux membres des Nine Trey Bloods, Anthony « Harv » Ellison et Aljermiah « Nuke », affirmant que le premier l’a agressé en juillet 2018.

Il a raconté que l’homme et un complice, l’ont fait entrer de force dans une voiture volée, où ils l’ont battu avant de le ramener chez lui à Brooklyn.

Ils lui auraient aussi dérobé un sac rempli de bijoux. Une scène loin de ce que le jeune homme raconte en musique. Dans ses chansons, la star parlait régulièrement de sa vie de gangster. Ses clips mettent également en avant cette ultra-violence dans laquelle il évoluait.

Il avait d’ailleurs expliqué au procès avoir rejoint les Nine Trey Bloods pour sa carrière, sa street crédibilité, et pour la protection que cela offrait.

Suite du procès de 6ix9ine : il ne veut pas tomber seul

Pourtant, le procès a révélé que Daniel Hernandez était surtout un moyen efficace pour le gang de gagner de l’argent et qu’il était régulièrement la cible de moqueries.

Bien décidé à ne pas tomber seul, le garçon a également affirmé que Trippie Redd, artiste avec qui il entretient une rivalité depuis longtemps, était aussi membre d’un gang, les Five Nine Brims, liés aux Nine Trey Bloods.

Il a également assuré que la star internationale et la rappeuse Cardi B était elle aussi membre du gang. Les dires du jeune rappeur auraient bien pu porter préjudice à la superstar du moment, puisque les accusations en question ont été portées au tribunal dans un témoignage sous serment.

Désireux d’éteindre l’incendie, le label de la chanteuse a immédiatement démenti ces informations.

Il révèle des informations capitales


Sources : Generations

Après avoir révélé d’autres informations capitales au sujet de son ancien gang, de ses activités et de ses ennemis, 6ix9ine n’a écopé que 2 ans de prison.

Il a été condamné pour racket, utilisation d’armes à feu et trafic de substances illicites. Des faits liés à des fusillades et agressions survenues à New York alors qu’il était membre du dangereux gang des Nine Trey Bloods.

Il a également été condamné à cinq ans de probation, à 300 heures de service communautaire et a versé une amende de… 35 000 dollars. Ce qui doit correspondre au montant des liasses qu’il jette dans ses clips…

Ne regrettant aucunement d’avoir trahi le règlement de son propre gang, le procès de 6ix9ine ne risque toutefois pas d’arranger l’image largement écornée de Tekashi 6ix9ine. Désormais considéré comme « une balance » par une bonne partie de l’industrie hip-hop.

6ix9ine est haï dans le milieu

Future l’a ainsi qualifié de « rat » et le rappeur californien YG lui avait même dédié son single intitulé « Stop Snicthing » ou en français « Arrête de balancer ».

Et les conséquences ne s’arrêtent pas là pour le jeune rappeur : plusieurs membres de son ancien gang ont la ferme intention de prendre leur revanche.

Conscient du danger, 6ix9ine ne semble pourtant pas craindre de représailles. Bien au contraire ! Quant à sa carrière de rappeur, si plusieurs personnes pensent qu’elle est désormais définitivement enterrée, Tekashi 6ix9ine a décidé de leur prouver le contraire, sans délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les Etats-Unis en état d’alerte maximale à cause de l’invasion de frelons tueurs

Les races de chiens les plus incroyables que vous aimeriez avoir