in

Prise d’otages au Havre : il réclamait la libération des enfants palestiniens

otages havre
Un homme armé a pris en otage, le jeudi 6 août en fin d’après-midi, six personnes dans une agence bancaire, située dans le centre-ville du Havre. L’auteur, aux antécédents psychiatriques, affichait des revendications assez étranges.

 

Il demandait à ce que les enfants palestiniens emprisonnés en Israël soient libérés et que les palestiniens de moins de 40 ans puissent accéder à l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

Prise d’otages au Havre

otages havre
Source : RTL

Le jeudi 6 août, un home armé a pris en otage six personnes dans une agence bancaire du centre-ville du Havre. Néanmoins, l’auteur n’avait heureusement pas tiré sur les otages et tout le monde a pu s’en sortir sain et sauf.

Cependant, toutes les mesures ont été prises pour garantir la sécurité des otages. D’ailleurs, la police secours et les Brigades anti criminalités (BAC) étaient arrivés très rapidement.

Ensuite, les spécialistes de la Brigade recherche et d’intervention sont également arrivés sur les lieux. Tout comme les policiers d’élite du Raid accompagnés de négociateurs. Au total, plusieurs dizaines de policiers, dont des tireurs d’élite, étaient sur place.

Le preneur d’otages interpellé

Au final, le preneur d’otages a cédé après six longues heures d’angoisse et de négociations. Il s’est, par conséquent, rendu sans violence aux forces de l’ordre avant d’être interpellé.

Sans plus tardé, l’homme a été isolé dans un local de la police pour qu’il soit interrogé sur ses véritables motivations. Était-ce un braquage qui a mal tourné ? C’est peu probable ! L’auteur de cette prise d’otages au Havre avait plutôt d’autres motivations.

Les troubles psychiatriques du preneur d’otages au Havre

otages havre
Source : Beninwebtv

En effet, le preneur d’otages, âgé de 34 ans, avait deux principales revendications. «libérer les enfants palestiniens injustement emprisonnés en Israël» et que les palestiniens de moins de 40 ans puissent accéder à l’esplanade de la mosquée Al Aqsa située à Jérusalem.

De plus, il avait également exigé qu’on lui fournisse un scooter TMAW. Ses nombreuses demandes sont donc, pour le moins, farfelues. Pour l’heure, on ignore quelles étaient exactement ses intentions lorsqu’il a pris les personnes en otage.

Troubles bipolaires

Soupçonné de radicalisation, cet homme a en fait des antécédents psychiatriques. Il souffrirait même de graves troubles de bipolarité.

C’est en sens que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a indiqué, dans une déclaration vidéo diffusée depuis la place Beauvau, à Paris, que le preneur d’otages était « connu pour des antécédents psychiatriques et était enfin connu au titre de la radicalisation par la préfecture de Seine Maritime et le renseignement territorial qui le suivaient ».

De plus, selon une source policière sa fiche S mentionne une «personne psychologiquement instable, à tendance paranoïaque, susceptible de se radicaliser».

Les antécédents du preneur d’otages

otages havre
Source : Leparisien

Par ailleurs, l’homme en question est déjà connu notamment pour port d’armes prohibées et séquestration. Et pour cause ! Ce n’est pas la première fois qu’il prend en otage des personnes.

Justement, en 2013, il avait pris en otage durant plus de deux heures quatre personnes dans une agence bancaire CIC de Paris. Par la suite, il s’est rendu à la police.

Il réclamait un logement social

C’était donc à peu près le même scénario que celui du jeudi dernier. Mais à l’époque, il réclamait plutôt un logement social pour lui et son fils.

Désormais, il est peu probable que ce preneur d’otages s’aventure de nouveau à commettre des délits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Une chienne pitbull guérie de la paralysie

10 choses mystérieuses trouvées au fond de l’eau