in

Présidentielle américaine : Kanye West fond en larmes pour son premier meeting

Kanye West premier meeting
Le dimanche 19 juillet, Kanye West a tenu son premier meeting de sa campagne pour la présidentielle américaine en Caroline du Sud. Mais durant cette rencontre, le rappeur a prononcé un discours particulièrement incohérent.

 

Ce meeting qui était censé lancé sa campagne présidentielle était donc loin d’être un franc succès.

À voir aussi :

 

Le premier meeting de Kanye West

Source : Youtube

L’annonce de la candidature à la présidentielle aux Etats-Unis de Kanye West a été très confuse. Et son premier meeting, le dimanche dernier, ne l’est pas moins. Lors de cette rencontre à Charleston, en Caroline du Sud, Kanye West a en effet tenu un long discours assez décousu.

Vêtu d’un gilet pare balle où était inscrit « sécurité », Kanye West s’est présenté à une foule de 200 personnes avec 2020 rasé dans la tête et sans micro. Mais ce n’est pas ce qui a le plus attiré l’attention !

Kanye West fond en larmes !

En abordant le sujet de l’avortement, >le rappeur a tenté de convaincre son auditoire de ne pas recourir à cette pratique. Et pour y parvenir, Kanye a déclaré :

«Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m’a sauvé la vie. Il n’y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé».

Et c’est là où il s’est mis à pleurer à chaudes larmes alors que le public tentait de le réconforter en applaudissant.

Un million de dollars à ceux qui ont un bébé

Kanye West premier meeting
Source : Bluewin

Toutefois Kanye West ne s’oppose pas à l’avortement pour autant. Après s’être ressaisi, le rappeur a ajouté que l’avortement devrait rester légal. Mais qu’il devrait y avoir un soutien financier pour les nouvelles mères en difficulté.

Il a donc suggéré, s’il devient président des Etats-Unis, que «toute personne qui accouche devrait recevoir un million de dollars».

Tubman « n’a jamais vraiment libéré les esclaves »

Et ce n’est pas tout ! Ailleurs dans son discours, Kanye West s’est livré à d’autres diatribes, notamment sur Harriet Tubman, une militante en faveur de l’abolition de l’esclavage afro-américain.

Ainsi, il a affirmé que «Harriet Tubman n’a jamais vraiment libéré les esclaves, elle a juste fait en sorte que les esclaves aillent travailler pour d’autres blancs ». Une déclaration qui a suscité des murmures dans le public.

Bien évidemment, Kanye West a évoqué durant son premier meeting bien d’autres sujets dont les violences policières, la religion, la musique, etc.

Un premier meeting de Kanye West chaotique

Kanye West premier meeting
Source : Lanouvelletribune

Cependant, cette réunion politique qui était censée marquer le lancement de la candidature de Kanye West à l’élection présidentielle en novembre prochain, s’est finalement avérée peu convaincante.

Le discours du rappeur était si confus que des passages sont devenus viraux sur les réseaux sociaux. Ce qui a provoqué l’émoi, la colère et l’inquiétude des internautes quant à la santé mentale de Kanye West qui, rappelons-le, est bipolaire.

Une chance d’être élu ?

Ce qui amoindri considérablement ses chances d’être élu aux élections présidentielles américaines.

D’autant plus que le chanteur a raté la date limite pour apparaître sur les bulletins de vote dans plusieurs Etats. En plus de cela, il aura besoin de récolter plusieurs signatures pour être sur les listes des Etats restants.

En Caroline du Sud, où il a tenu son meeting, Kanye West avait justement besoin de 10.000 soutiens avant ce lundi 20 juillet pour que sa candidature soit recevable. Et on ignore encore s’il a pu les récolter.

Un coup de publicité ?

Face à toutes ces difficultés, maintes personnes assurent que la candidature de Kanye West à la présidence n’est qu’un coup de publicité. Tandis que d’autres pensent plutôt que c’est dû à une de ses crises de bipolarité.

Quoi qu’il en soit, une chose est néanmoins sure, Kanye West prend cette course à la présidentielle américaine très à cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Comptes twitter de célébrités piratés : le FBI lance une enquête

#FreeBritney, doit-on s’inquiéter pour Britney Spears ?