in

Pink veut payer une amende pour des joueuses sanctionnées pour avoir refusé de porter le bikini

Dimanche dernier, l'équipe féminine norvégienne de Handball a été condamnée à une amende, tout simplement parce que les joueuses portaient des shorts au lieu de bikinis lors du match.

 

Face à cette décision, Pink a montré son soutien à la rébellion contre l'uniforme sexiste. La chanteuse a même déclaré qu'elle est prête à payer les frais disciplinaires pour l'équipe nationale norvégienne.

 

Les membres de l’équipe norvégienne ont chacune écopé d’une amende de 150 euros après s’être présentées en short pour la médaille de bronze au Championnat d’Europe de beach handball. Selon le New York Times, les femmes prévoyaient depuis des semaines d’enfreindre les règles.

Il est à noter que l’uniforme masculin des joueurs de handball de plage diffère totalement de celui des femmes. Alors que les hommes jouent en short et en débardeur, les femmes doivent porter un bikini. Apparemment, cette règle a gêné les athlètes norvégiennes qui ont décidé finalement de mettre des shorts.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Beachhåndballjentene🇳🇴 (@norwaybeachhandballwomen)

La réaction de Pink face à la décision de la fédération

Source : cbsnews

La première personne à réagir à la décision de la fédération était la chanteuse du pop Pink, la star a même proposé de payer l’amende avec un grand plaisir :

« Je suis très fière de l’équipe féminine norvégienne de beach handball pour protester contre les règles très sexistes concernant leur » uniforme «  », a-t-elle écrit. « la fédération européenne de handball devrait recevoir une amende pour sexisme. bien à vous mesdames. je serai ravie de payer vos amendes pour vous. Continuez comme ça. »

Après l’annonce de l’amende pour les joueuses, le directeur de la Fédération norvégienne de handball, Kare Geir Lio, a déclaré au Times que l’organisation paierait l’amende. Selon lui, la Norvège se plaint de l’exigence auprès de la fédération internationale depuis 15 ans, mais « rien ne s’est passé ».

Et suite à la polémique, la fédération a partagé une déclaration de soutien via sa page Instagram officielle. Ces braves joueuses peuvent être la cause d’un grand changement dans les règles !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Kanye West pleure devant Kim Kardashian lors de la présentation de son album ‘Donda’

A la rentrée, Maeva Ghennam va animer « Dressing VIP » pour 500 000 euros !