in

Les 10 phénomènes naturels les plus incroyables filmés par la caméra

Inondations mortelles, déluges dévastateurs, grêles destructrices et glissements de terrains phénoménaux…...lorsque la nature se met en colère, et bien ça donne ça!

 

Installez-vous confortablement, voici les 10 phénomènes naturels incroyables filmés par les caméras!

 

Une tempête de grêle anormale en Australie

Source : Youtube

Les australiens se souviendront tous du début de l’année 2020, encore plus que les autres pays puisqu’ils ont été frappés par de violentes tempêtes de grêles.

Des orages accompagnés de grêlons gros comme des balles de golf, se sont en effet abattus sur certaines régions d’Australie. Et ce, après que des tempêtes de sable et de poussière apocalyptiques sur d’autres zones avaient fait beaucoup de dégâts.

Graves dégâts après ce catastrophe naturel

Des catastrophes différentes mais toutes aussi graves que les incendies qui ont ravagé le pays à cette même période. Et c’est surtout la capitale australienne qui a été le théâtre de cette violente averse de grêle. Cette dernière a été si forte qu’elle a eu raison des arbres, ainsi que des véhicules qui se trouvaient dans les rues.

Source : abc

Les autorités et services d’urgence avaient demandé aux citoyens de ne pas passer sous les arbres ou les lignes électriques et de se mettre à l’abri le plus vite possible.

Le Bureau de météorologie quant à lui, a incité les habitants de la Nouvelle-Galles du Sud, y compris ceux de Sydney, à se préparer à l’arrivée de la tempête. Il informa que de violents orages risquaient de faire des dégâts, de générer des vents destructeurs. Aussi, d’énormes grêlons et de fortes précipitations susceptibles d’entraîner des crues subites.

Ces images spectaculaires ont été capturées dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud. Elles montrent l’étonnante progression d’un gigantesque mur de poussière. Et aussi de sable sur des localités de l’arrière-pays.

À Dubbo notamment, à 400 km au nord de Canberra, des habitants ont déclaré qu’ils avaient été surpris de voir l’obscurité en pleine journée!

Les Philippines frappées par une puissante tempête

Source : Youtube

En Novembre 2020, les Philippines ont été frappées par Vamco. D’ailleurs, c’est le troisième typhon à toucher le pays asiatique en peu de temps. Selon les chiffres de la Défense civile, le  »très » violent typhon aurait fait au total 42 morts et plusieurs disparus s’ajoutent ces derniers.

De nombreuses régions de l’archipel ont subi d’importantes inondations provoquées par des pluies torrentielles. Notamment à Manille et dans plusieurs provinces voisines de la capitale.

Et ce n’est pas tout !

Au passage du typhon, des centaines de milliers de foyers ont été plongés dans le noir absolu, puisqu’ils ont été privés d’électricité.

Luçon, l’île la plus peuplée de l’archipel, a été victime, en plus du passage de Vamco, d’effroyables glissements de terrain, lesquels ont provoqué à leur tour des chutes d’arbres spectaculaires.

Certains habitants ont dû se réfugier sur les toits et les balcons ! Alors que d’autres ont été obligés d’évacuer leurs maisons en urgence.

Source : bbc

À Marikina City, l’un des quartiers les plus durement touchés de la capitale, de l’électroménager, des téléviseurs, des meubles et des vélos étaient entassés et couverts de boue dans les rues, pendant que les habitants s’activaient à balayer les débris et à accélérer la décrue.

Les autorités ont dû mettre en place un état d’urgence, pendant lequel il a fallu distribuer aux victimes de la nourriture et des produits de première nécessité. Les philippins, qui commençaient à peine à « sortir la tête de l’eau » après le passage des deux précédents typhons Molave et Goni, ont été de nouveau surpris par Vamco.

Ces derniers ont fait des dizaines de morts, détruit des dizaines de milliers de maisons et privé d’électricité pour des semaines des régions entières du pays.

Tout le monde aide !

La police, l’armée et les garde-côtes ont alors été déployés pour aider les secours. Ces derniers utilisaient notamment des embarcations pour atteindre les milliers de personnes bloquées par les montées des eaux.

Les graves inondations qui ont frappé Manille cette semaine-là ainsi que la province voisine de Rizal, ont rappelé celles de 2009, lors du passage du typhon Ketsana, qui avait fait à lui seul, des centaines de victimes.

De fortes pluies au Libye

Source : Youtube

Âmes sensibles s’abstenir! Ces images terrifiantes sont malheureusement bel et bien réelles. Ce sont celles de pluies diluviennes qui se sont abattues dans le Nord de la Libye et qui ont provoqué en début Novembre 2020 des inondations spectaculaires, digne d’un vrai film de science fiction.

Dans le secteur de Al Bayda, quatrième plus grande ville du pays,  qui comprend une population d’environ 250000 habitants, ces inondations ont sinistré des centaines d’habitations, de commerces et ont emporté avec elles, des centaines de véhicules. Elles ont également rendu impraticables les routes, et en ont même détruit certaines.

Vidéo d’une catastrophe naturelle : tremblement de terre en Turquie

Source : Youtube

En Octobre 2011, un violent tremblement de terre a secoué l’est de la Turquie et a fait plus de 200 morts. De puissantes secousses de 7,2 sur l’échelle de Richter ont touché à 13h41, la région de Van, une ville de 400000 habitants, provoquant ainsi de très importants dégâts et un énorme mouvement de panique.

Pas loin de là, à Ercis un district situé à 103km de Van, de nombreuses personnes se sont retrouvées complètement ensevelies sous les ruines.

Une catastrophe naturelle filmée par caméra

Le plus effarant, c’est que dans la soirée en question, on a dénombré plus de 100 répliques  ! Dont la plus importante a été mesurée à 5,7, poussant une bonne partie de la population à passer la nuit sur les trottoirs, par crainte d’autres secousses.

D’autres personnes en sont même venues à quitter la ville, pour éviter de rester exposé au danger plus longtemps. Le bilan humain atteignait dès les premières heures les 217 morts, et 1090 blessés.

Au moins 100 corps ont été retrouvés sous les décombres d’une dizaine d’immeubles dans le centre-ville de Van et 117 dans la localité d’Ercis.

Ces centaines de personnes, ont été enfouies sous les gravats et les ruines des bâtiments dans cette région, la plus sévèrement touchée, où environ 80 bâtiments résidentiels ainsi qu’un dortoir d’étudiants n’ont pas résisté à la force du tremblement de terre et se sont effondrés. Les images glacent le sang!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
Leader politique pantalon

Moment gênant pour un leader politique belge interviewé en visioconférence sans pantalon

fin caillou série animation télévisée

Fin de l’animation Caillou après 22 ans de diffusion, les parents se réjouissent