in

Maître Gims : la vérité sur l’homme aux lunettes noires

L’article continue en page suivante

Si Maître Gims a réalisé son rêve d’enfant en devenant une star mondialement connue et acclamée, sa vie n’a vraiment pas été de tout repos.

 

De son enfance jusqu’à ses débuts sur scène, le chanteur a bravé bien des obstacles et des difficultés que vous ne soupçonnez pas ! Voici la vérité sur Maître Gims !

 

Le vrai nom de Maître Gims

Source : journaldesfemmes

Nous allons vous parler aujourd’hui d’une star internationale qu’on ne présente plus : Maître Gims. Né le 6 mai 1986, en République Démocratique du Congo, Gandhi Djuna, de son vrai nom, a montré très tôt une disposition très prononcée pour la musique.

Il faut dire que toute sa famille avait un goût marqué pour le quatrième art, à l’instar de Djanana Djuna, le père de Gims, qui écrivait et chantait passionnément des chansons.

Cette passion pour la chant, le père de Gims va la payer au prix de son exil. Puisqu’après une chanson à charge contre le dictateur en place, lui et sa famille coururent un danger de mort dans leur pays. Par conséquent, deux ans après sa naissance, Maître Gims fut contraint de quitter son pays natal avec ses parents.

Une enfance qui ne fut pas des plus tranquilles

En effet, ses parents, dont la présence en France était irrégulière, vivaient clandestinement. Et c’est dans des conditions si difficiles, que Maître Gims a dû être hébergé dans plusieurs familles d’accueil, avant de vivre jusqu’en 2004 dans des squats.

Il est clair que cette période de son existence n’était pas la plus agréable. La destinée de Maître Gims, exilé en France à cause d’une chanson, va pourtant le propulser vers l’apothéose musicale.

Très tôt, avec ses nombreux frères, Maître Gims s’intéresse à la musique, et particulièrement au rap et au hip-hop. S’il fait ses études en graphismes et en communication, sa réelle ambition est de perfectionner son art et de devenir célèbre.

Source : xadjafoule

A cette époque, il écoute les musiques de Michael Jackson, 50 Cent, Eminem, Marvin Gaye et Nate Dogg, entre autres, et essaie de s’en imprégner. Par ailleurs, ces musiciens continueront de l’influencer jusqu’à ce jour dans sa pratique artistique.

Dès ses années collège, la future star perfectionne son style, en écrivant des textes, en les chantant devant le public, en fréquentant d’autres jeunes artistes, avec qui il partage les mêmes aspirations pour le succès et la célébrité.

Du Sexion d’Assaut au succès phénoménal

Source : generations

A l’époque, il faisait partie du groupe Sexion d’Assaut, composé d’une trentaine de chanteurs relativement peu connus, venant de Paris et de sa banlieue. Ce groupe de Hip-Hop, constitué en 2002, et devenu célèbre après 2010, comprend actuellement huit chanteurs, dont Maître Gims.

Le groupe Sexion d’Assaut a constitué le point de départ de la carrière de Maître Gims. C’est là qu’il a fait ses armes. Et c’est aussi à cette époque qu’il a forgé son nom de scène, en référence aux films asiatiques et aux arts martiaux qu’il aime beaucoup.

Maître Gims ne ménage pas ses efforts pour concilier sa vie estudiantine et le commencement de sa carrière de rappeur. En s’appliquant à rendre ses textes toujours plus profonds, plus incisifs, et en s’exerçant à la composition musicale, il cherche à se distinguer de ses condisciples et à se constituer un public.

Le succès du groupe grâce à la star aux lunettes noires

Les membres du groupe publiaient des morceaux de manière indépendante avant de rencontrer l’agent Dawala. En 2006, l’interprète de « Bella » poursuit son travail individuel et met tout en œuvre pour se faire connaître du public, tout en contribuant aux productions de Sexion d’Assaut.

Pendant quelques années, Sexion d’Assaut publie quelques titres qui ont joui d’un certain succès. Et c’est avant de sortir deux albums : «Le Renouveau», en 2008, et «L’Écrasement de tête», en 2009.

Source : intrld

Le groupe, qui était initialement un simple collectif, va peu à peu se faire connaître et apprécier. Et ce, après la sortie de l’album « L’Ecole des points vitaux », où Maître Gims impressionne déjà le public. En effet, après cet album, le rappeur congolais se fait remarquer pour ses talents d’auteur, de compositeur et d’interprète.

Mais c’est en 2012 que le groupe va connaître son plus grand succès, grâce à l’album « L’Apogée », vendu à 700 000 exemplaires. Cet album comprend des chansons telles que « Balader », « Avant qu’elle parte », ou « Wati House ».

Maître Gims mène son groupe aux NRJ Music Awards

Source : leplus.nouvelobs

Maître Gims, en participant au 12 Inch’All Star, se fait progressivement un nom, et devient l’un des meilleurs freestyleurs de France.

Grâce à l’album «L’Apogée» dont nous avons parlé, les chanteurs de Sexion d’Assaut assoient leur statut de stars, remplissent les Zénith de France et décrochent un disque de Diamant.

En 2013, aux NRJ Music Awards, Maître Gims, ainsi que les membres du groupe, reçoit une véritable consécration grâce au prix de « Groupe / Duo / troupe francophone de l’année », grâce à la chanson « Avant qu’elle parte ».

L’ascension du jeune chanteur devient de plus en plus nette : son timbre de voix, facilement reconnaissable, ses textes intéressants et son charisme contribuent à faire de lui une star naissante et promise à de nombreux succès.

Maître Gims est officiellement une star

En 2013 paraît son premier album solo « Subliminal », qui comprend le titre « J’me tire », lequel restera pendant un mois numéro 1 au box office tricolore. Quant à l’album lui-même, il est bientôt certifié disque de diamant, et se classe 2e en France, et 1er en Belgique.

Source : france24

Après ce succès tonitruant, Maître Gims devient véritablement une star. Acclamé par un large public, il remporte des récompenses et fait énormément parler de lui.

En effet, il réalise de nombreux concerts, monte sur la scène de l’Olympia et chante même ses morceaux au Stade de France, en 2013, dans le cadre du concert Urban Peace 3.

La chance lui sourit complètement

Après ce nouveau coup d’éclat, en septembre 2013, Maître Gims décide de s’accorder du repos pour se consacrer davantage à sa famille.

Car Maître Gims est marié depuis 2005 à une Française d’origine malienne : Demdem, qu’il a rencontré durant un concert et qui n’a jamais cessé de l’épauler jusqu’à ce jour. De cette union il a eu quatre enfants : Yahya Alou, Haby Catherine, et Aïsha Lalla Parckle ; quant au quatrième prénom, il n’est pas encore connu.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Un projet de loi veut autoriser les femmes enceintes à se garer sur les places réservées aux handicapés

construction banque sperme Lune

Des scientifiques veulent créer une banque de sperme sur la Lune pour protéger l’humanité