in ,

L’histoire incroyable de Sadio Mané : le footballeur généreux

L’article continue en page suivante

Le football africain a donné naissance à de nombreuses légendes, et force est de constater que le continent africain est une véritable corne d’abondance en matière de jeunes talents ! Parmi ces talents, nous pouvons citer sans peine, le très redoutable attaquant de Liverpool, Sadio Mané.

 

Le jeune sénégalais est en effet considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération, et ses dribbles légendaires ont contribué à lui donner une réputation de grand technicien. Alors préparez-vous à découvrir aujourd'hui l’incroyable histoire de Sadio Mané, et comment un jeune passionné a dû braver 1001 épreuves pour réaliser son rêve !

 

C’est qui Sadio Mané ?

Source : diaf-tv

Sadio Mané est né le 10 avril 1992 sous le généreux soleil africain. C’était dans un petit village de Moyenne-Casamance, au sud du Sénégal.

Cette région forestière célèbre pour sa grande beauté, est tristement célèbre pour ses champs de mines anti personnelles, disséminées ici et là sur l’ensemble du territoire. Telles de dangereuses reliques de la guerre de Casamance.

Ainsi, le conflit armé, opposant la rébellion aux forces du gouvernement à partir des années 1980 jusqu’en 2005, date de cesser le feu, avait plongé la région dans le chaos et l’extrême pauvreté.

La guerre l’a poussé vers le football

La Casamance, qui était, jadis, la région la plus prospère de tout le pays. Elle n’était plus qu’une terrible et dangereuse zone de guerre. Ces habitants sont traumatisés par la peur, et totalement dénués de ressources.

Source : lemonde

La famille de Sadio ne faisait pas exception. Comme les nombreux villageois de la région, elle vivait dans une précarité presque absolue. Pour essayer d’oublier cette malheureuse condition d’indigence dans laquelle il vivait, le petit Sadio passait la majeure partie de son temps à jouer au football avec ses amis.

À vrai dire, le démon du foot a littéralement possédé le jeune garçon. Et, sa passion pour le ballon rond n’avait d’égal que son incroyable talent balle au pied.

L’histoire de Sadio Mané, le grand joueur

Source : senenews

Pour tous ceux qui avaient eu l’occasion de le voir jouer, il était clair que ce petit garçon fougueux était bien au dessus des normes. C’était clair qu’il était destiné à être un grand joueur dans le futur.

Pourtant, cette vision n’était malheureusement pas du goût de tous. En effet, le père de Sadio, qui n’était autre que l’imam du village, et dont la sévérité était quasiment proverbiale dans toute la région, voyait d’un très mauvais œil le fait que son fils s’intéressait plus au foot qu’à son apprentissage scolaire.

Il ne se privait d’ailleurs pas  de le réprimander à coup de ceinturon pour le dissuader d’aller jouer. Toutefois, les punitions infligées par son paternel ne seront pas des plus persuasives. Le petit Sadio n’en fera qu’à sa tête, et continuera à aller jouer avec ses camarades en cachette.

Le petit Sadio n’a pas hésité à fuguer

En atteignant l’adolescence, Sadio aspirera à plus d’indépendance. Il souhaitait alors coute que coute concrétiser son rêve de devenir footballeur professionnel. Ainsi, il fera une fugue pour tenter sa chance dans la capitale sénégalaise, Dakar.

Voyant que son fils bien aimé était disposé à tout faire pour atteindre son but, y compris se mettre en danger en voyageant seul et sans ressources, le père de Sadio finit enfin par accepter sa passion pour le football.

Source : dakaractu

Le jeune Sadio, qui venait à peine de souffler sa quinzième bougie, avait fini par obtenir la bénédiction paternelle tant espérée. Et il put ainsi voyager sereinement à M’bour, la plus grande ville de football du Sénégal, afin de poursuivre son objectif.

C’est donc l’esprit électrisé par les rêves de réussite, et muni d’un équipement de fortune, que débarquera le jeune adolescent à M’bour. C’est où son talent n’échappera à personne, en particulier aux recruteurs qui foisonnent dans la ville.

Une performance qui ne laisse personne indifférent

Source : galsenfoot

Ainsi, très vite remarqué, Sadio est rapidement recruté par l’AS Génération Foot. L’un des nombreux clubs de la capitale, qui le fait jouer sur le côté de l’attaque où il fera des merveilles.

Grâce à lui, le club passe en deuxième division du championnat sénégalais. Et ses prestations lui vaudront d’être sélectionné dans le programme Génération Foot, qui sera sa porte d’entrée pour l’Europe.

Suite à cela, Sadio rejoindra la France afin de jouer pour le FC Metz, dont les dirigeants avaient été conquis par le jeune joueur.

Un transfert à six chiffres

Malgré des débuts très prometteurs, le sénégalais ne fera pas long feu au club messin. Le club qui s’en séparera au profit du Red Bull Salzbourg, en échange de quatre millions d’euros.

C’était alors à l’époque, la troisième plus grosse indemnité de transfert dans l’histoire du FC Metz. Mais le club autrichien n’allait certainement pas regretter son argent.

En effet, dès sa première saison en Autriche, le natif de Casamance, devenu titulaire indiscutable, allait littéralement exploser les scores. Et cela en inscrivant 45 buts, dont trois triplés, et en devenant ainsi le meilleur buteur du championnat.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Elle a rejeté un pauvre garçon, mais 10 ans après elle le regrette !

Jaden Smith vs Justin Bieber, qui a la meilleure évolution ?