in ,

Dernières nouvelles de The Great Khali, voici comment il est devenu !

L’article continue en page suivante

Le monde des sports de combat est un sujet passionnant pour un large public, et peut-être le plus connu, sinon le plus médiatisé, le catch, en est un parfait exemple. Regroupant plusieurs centaines de milliers de fans à travers la planète, le catch a vu naître certains des plus grands noms des sports de combat, comme The Rock, The Undertaker, ou encore celui dont nous allons parler aujourd’hui : Great Khali !

 

Découvrez ainsi l’histoire de ce combattant hors du commun, aussi bien par ses performances sportives que son physique. Alors vous êtes prêts ? C’est parti !

 

The Great Khali, biographie, vie privée..

Source : reddit

Né le 27 août 1972, de son vrai nom Dalip Sing Rana, dans une famille pauvre de Dhirana. Et personne ne s’attendait à ce que le jeune garçon connaisse un jour succès, célébrité et richesse.

En effet, atteint d’un trouble hormonal qui entraîne une croissance hors norme. L’enfant du Pendjab se démarque dès son plus jeune âge, par sa taille énorme et sa force surhumaine.

Troisième enfant d’une fratrie de huit, il commence d’abord à travailler dans l’entretien et la construction des routes.

Des talents de bodybuilder

Le jeune homme se découvre une passion pour le bodybuilding. Ses talents de bodybuilder le font vite remarquer par le chef de la police du Pendjab, qui lui offre un poste en 1994. C’est ainsi qu’il eu plus de temps libre à consacrer à ses entraînements.

De ses entraînements, Dalip gagne une musculature digne d’un colosse grec, qui accompagne parfaitement son physique déjà remarquable, de 2m15 pour 185 Kg. Grâce à un travail acharné, il remporte le titre de Mister India deux années consécutives, en 1997 et 1998.

Début de carrière dans le catch

Source : ringsidenews

Jusqu’alors, le jeune homme d’à peine 27 ans n’a jamais franchi les cordes d’un ring de catch. Il commence ainsi une carrière de catcheur en 1999, lorsqu’il émigre aux USA où il intègre l’école de l’APW (All Pro Westling).

Et c’est en 2000 qu’il participe à son premier combat avec Tony Jones Boyce, lors d’un championnat par équipe.

Le grand drame dans la vie de Great Khali

Une année seulement après son premier combat, en 2001, un événement dramatique se produit. En effectuant un Flapjack contre Brian Ong lors des entraînements, Great Khali blesse grièvement son adversaire. Ce qui entraînera une commotion cérébrale qui lui sera fatale.

Cette affaire a fait couler beaucoup d’encre, notamment en raison de la poursuite en justice entamée par la famille du défunt. Cette dernière aboutit à un dédommagement en leur faveur d’un montant d’1,3 millions de dollars.

Abattu et découragé, le jeune catcheur décide de changer d’horizons. Et c’est sous le nom de Giant Khali, qu’il décide de rejoindre la New Japan Pro Wrestling. Dans laquelle il va exercer pendant cinq ans en ne remportant qu’un seul titre. Il rejoint la WWE en 2006, et retrouve ainsi les rings américains.

The Great Khali, début de succès

Source : whatculture

Son retour ne passera pas inaperçu, se déroulera de la plus surprenante des manières : lors d’un combat opposant Mark Henry a The Undertaker, Great khali s’attaque à celui-ci à la surprise générale. Ce qui a donné naissance à l’une des plus grandes rivalités de l’histoire du catch.

Bien que le combat n’était pas inscrit sur le programme de la soirée, le Great Khali décide de s’attaquer à l’un des plus grands combattants de cette année là. Pour le plus grand plaisir des téléspectateurs et personnes présentes dans le stade.

Le premier championnat du monde

En 2007, Khali a remporté son premier championnat du monde des poids lourds lors de l’édition du 20 juillet de SmackDown!

Dans l’intervalle qui va de 2008 à 2014 ; il a participé à de nombreuses rencontres de catch. Notamment WrestleMania XXVII, le Royal Rumble et WrestleMania XXX avec lesquelles il est devenu le favori de la foule.

Great Khali a également fait partie de plusieurs prestigieuses équipes. Bien qu’ayant combattu aux côtés de coéquipiers de renom, comme Hornswoggle ou Jinder Mahal, sa carrière en solo est aussi impressionnante.

Le retour après la maladie

En effet, Après une trêve due à une opération chirurgicale pour enlever une tumeur bénigne, il effectue son retour à RAW (Rampage American Wrestling) avec succès en battant Damien Sandow.

Mais la fin de son mythe commence à se faire sentir, quand il perd face à Bo Dallas par décompte extérieur. Et essuie une autre défaite en Battleground lors d’une bataille royale pour le titre intercontinental.

C’est le 28 octobre 2014, qu’il effectue son dernier match à la WWE en perdant contre Rusev. Il décide d’annoncer, quelques jours plus tard, son départ de la fédération.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0
Freeze Corleone antisémitisme

Le rappeur Freeze Corleone accusé d’antisémitisme

15 vidéos insolites prises au parfait moment