in

Insolite : un parent dépose une requête légale pour pouvoir épouser son enfant

un parent veut épouser son propre enfant
Le monde fait face à d'énormes réformes destinées à étendre les libertés et permettre à tout un chacun de sentir sa place dans la société. Néanmoins, certaines personnes ont des propositions bizarres et n'hésitent pas à saisir la justice pour parvenir à leurs fins.

 

C'est le cas d'un parent new-yorkais qui a déposé une requête légale au niveau la Cour fédérale de Manhattan, le 1er avril. Son but : modifier les lois sur le mariage incestueux afin de pouvoir épouser son enfant adulte.

 

Épouser son propre enfant : une demande inhabituelle

mariage incestueux loi Etats-UnisSource : lexpress

Le mariage incestueux fait partie des pratiques les plus taboues de la société. Passible d’une peine d’emprisonnement, ce dernier fait désormais l’objet d’un débat après qu’un parent ait déposé une requête légale au niveau de la Cour fédérale de Manhattan le 1er avril, dans le but de faire changer la loi et ainsi épouser son propre enfant.

En effet, le parent qui a préféré gardé son identité secrète a indiqué que son enfant et lui voudrait se marier légalement. Seulement, les lois en vigueur ne le permettent pas, d’où leur demande pour les changer.

Deux personnages anonymes pour une requête choquante

Bien que les deux conjoints n’aient pas mentionné leur âge, ni leur sexe, le dossier confirme qu’il s’agit de parent et enfant biologiques ; et aussi que l’enfant est bel et bien adulte. Ce qui fait froid dans le dos.

Une union bizarre et insolite

un New-York fait une requête pour épouser son propre enfant Source : lamarieeencolère

Toujours dans leur dossier, les deux ont inscrit qu’ils ne pouvaient procréer ensemble. Sûrement là une tentative de donner un aspect moins ignoble à leur histoire insolite.

D’ailleurs, ils ont reconnu que leur demande était «une action qu’une grande partie de la société considère comme moralement, socialement et biologiquement répugnante». Ce qui pousse le parent désireux d’épouser son propre enfant à garder l’anonymat. Cependant, selon eux, leur interdire de se marier «diminuerait leur humanité» ainsi que leurs droits.

Les deux conjoints veulent se marier malgré l’inceste

Dès lors, faire changer la loi sur les relations incestueuses renforcerait leur «autonomie individuelle» à tous les deux. Et ce n’est pas tout !

Le parent souhaitant épouser son propre enfant donne ses raisons

un parent veut épouser son propre enfantSource : newyorkpost

Pour justifier son choix, le parent a indiqué que « les couples parents-enfants-adultes pour qui la procréation est virtuellement ou littéralement impossible peuvent aspirer aux buts transcendants du mariage et rechercher l’épanouissement dans son sens le plus élevé ».

De plus, le parent soutient qu’il souhaite depuis longtemps épouser son enfant ; ce dernier étant consentant semble-t-il. Toutefois, il craint de «subir un préjudice émotionnel» s’il le faisait alors que les lois anti-incestes sont en vigueur.

Une modification de la loi sur le mariage incestueux demandée

En vertu de cela, il demande au juge de modifier les lois sur le mariage incestueux. De son côté, Eric Wrubel, avocat spécialisé en droit de la famille et du mariage, a déclaré au New York Post que le procès était prématuré car le couple n’avait pas encore demandé de licence de mariage. Une action qui risque certainement de faire grand bruit si le couple bizarre se résout à le faire.

À noter que l’inceste est un crime au troisième degré à New York ; et il est passible de quatre ans de prison maximum. Quant au mariage incestueux, il est considéré comme nul et les conjoints s’exposent à des amendes et une peine de prison allant jusqu’à six mois.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
un Thaïlandais se fait retirer un ténia de 18 mètres du rectum

Thaïlande : un homme se fait retirer un ténia de plus de 18 mètres de long

Le « Ken humain » atteint sa 1.000ème intervention chirurgicale !