in

Oli London dépense une fortune pour ressembler à Park Jimin de BTS

Oli London est l'un des fans les plus fidèles de Jimin, membre du groupe coréen BTS. Cependant, son fanatisme s'est transformé en une obsession qui l'a amené à subir des interventions chirurgicales pour ressembler à son idole.

 

Après la rumeur de sa mort supposée, le superfan britannique est devenu tendance dans les réseaux sociaux à cause de ses chirurgies esthétiques que certains trouvent abusives.

 

Oli London est une personnalité britannique de la télé-réalité et chanteur de K-Pop. Il est l’un des artistes les plus performants en Europe avec deux succès dans le top 10 sur iTunes.

Il est désormais un influenceur avec plus de 427 000 abonnés sur TikTok et 28 600 abonnés sur YouTube. En plus d’avoir sorti des chansons comme « Christmas in Korea ».

Oli n’est pas seulement reconnu pour sa musique, au cours des sept dernières années, il est passé sous le bistouri 18 fois et a subi des dizaines d’interventions non chirurgicales. Le but ? Ressembler à Park Jimin, un membre du groupe coréen BTS.

Source : allkpop

Comme si sa chirurgie plastique ne suffisait pas à prouver son obsession pour Jimin, il a épousé une découpe en carton de la star de BTS, puisque Oli s’identifie comme non binaire. D’ailleurs, la cérémonie a eu lieu à Las Vegas et a été couverte par Daily Mail TV, E! et des centaines d’autres médias.

Oli London s’identifie comme Coréen

Oli London, cet homme de 31 ans a dépensé une fortune en chirurgies plastiques afin de ressembler physiquement à Park. Jimin. Mais Oli a également déclaré qu’il s’identifiait comme Coréen et considérait qu’il était né dans la mauvaise culture.

Source : upsocl

Au cours de ses tentatives pour ressembler et avoir une vie similaire à celle de son idole, le youtuber s’est aventuré dans l’industrie de la musique avec ses singles : « Perfection » et « Mirror Mirror », gagnant une série de fans, qui ont été témoins de ses actions les plus étranges issues de son obsession pour Jiminie.

Comment est née l’obsession d’Oli London pour Jimin de BTS ?

Eh bien, tout s’est passé en 2013 où une grande partie de la Corée du Sud avait les yeux rivés sur les BTS, aussi connu sous le nom de Bangtan Boys.

Parmi les spectateurs se trouvait Oli London, qui était professeur d’anglais dans ce pays. Le youtuber est tombé amoureux de Jimin dès qu’il l’a vu et a décidé qu’il voulait lui ressembler parce qu’il lui rappelait une poupée.

Source : altselection

Le superfan britannique a déclaré qu’il avait d’abord été étonné de voir à quel point les stars de la K-pop étaient « parfaites », en particulier Jimin.

« Je veux que tout mon style de vie tourne autour de la K-pop et je veux que tout mon look ressemble à Jimin, le chanteur principal de BTS parce que pour moi, il est la perfection; sa forme de mâchoire, ses lèvres, sa voix, tout », a-t-il expliqué.

Depuis, il s’est fait retirer tout le tissu adipeux de sa poitrine et a subi une blépharoplastie pour « travailler ses paupières ». En plus de quatre rhinoplasties, ainsi qu’une chirurgie de la mâchoire et un implant au menton.

Plus tard, il a demandé à des médecins d’ajouter de la graisse sur ses joues pour que ses yeux paraissent plus en forme d’amande.

Source : Youtube

Après toutes ces interventions chirurgicales, Oli confirme dans une vidéo sur Youtube qu’il s’identifie comme coréen et non comme britannique. Il demande donc aux supports médiatiques de ne plus l’appeler Oli mais Jimmy, c’est son nom coréen maintenant.

D’ailleurs, les BTS appellent Oli un « sasaeng ». C’est un terme utilisé pour les fans de harceleurs qui ne montrent aucun respect pour la vie privée des membres du groupe…C’est clair, les histoires insolites des fans de ce groupe ne s’arrêteront jamais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Elimination de la France : Les réactions les plus drôles des internautes !

michael Jackson chiffre d'affaires après sa mort

Michael Jackson, son incroyable chiffre d’affaires 12 ans après sa mort