in

La première fois où Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se sont rencontrés

L’article continue en page suivante

Lorsque deux des plus grandes figures de l’histoire du football se rencontrent sur le gazon, on appelle ça le choc des titans. Certes, le foot est un sport d’équipe, réunissant tout de même 22 joueurs sur le terrain, mais toute l’attention du public peut être concentrée sur ce duel entre ces deux phénomènes du ballon rond.

 

Sans le chercher, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont construit la plus grande rivalité entre deux joueurs à l'ère moderne du football. Mais avant de devenir les protagonistes de ces rencontres légendaires, qui ont tant fait les choux gras de la presse sportive mondiale, les deux joueurs se sont déjà rencontrés sur le terrain bien auparavant, à l’époque où leur rivalité n’avait pas encore eu lieu. Alors installez-vous bien confortablement car aujourd’hui, nous allons découvrir le jour où Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se sont rencontrés pour la première fois, vous serez certainement étonnés ! On commence !

 

Ça remonte à bien avant cela !

Sources : lejdd

Bien avant les duels épiques auxquels ils nous avaient habitués en classico espagnol, les deux monstres sacrés du football mondial, Cristiano et Messi, s’étaient déjà affrontés sur la pelouse bien avant, puisque leur première confrontation remonte au 23 Avril 2008.

Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont ainsi, au fil des saisons, quasiment instauré un classico au sein même du classico, tant leurs duels sur le terrain étaient devenus intenses et épiques.

A cette époque, la pulga tout comme CR7 étaient encore entrain de bâtir leur mythe, et bien qu’ils étaient déjà considérés comme de grandes vedettes mondiales du football, ils n’avaient pas encore atteint la renommée qu’on leur connait aujourd’hui.

Les débuts de Cristiano

Le milieu de terrain portugais évoluait alors à Manchester United dans une sélection de choc, alignant en attaque Carlos Tevez, Wayne Rooney et le sud coréen Park Ji-Sung.

Son style de jeu basé sur de nombreux dribbles et de gestes techniques était résolument spectaculaire, mais Cristiano avait encore un peu de peine à s’affirmer, comme le buteur inconditionnel qu’il allait devenir par la suite.

Sources : fourfourtwo

Toutefois, c’est durant cette même saison 2007-2008 que CR7 allait laisser exploser toute l’étendue de son talent, en s’imposant de plus en plus et en devenant le meilleur buteur du championnat anglais. Il alla même jusqu’à réaliser la même chose en Ligue des champions, où il marqua cinq buts en cinq matchs de groupe, dont deux buts face à son club formateur, le Sporting Lisbonne.

Un contrat de rêve pour le meilleur buteur

Selon de nombreux observateurs, c’est durant cette même saison que son apport au jeu mancunien est le plus important, et le club anglais le lui rendait bien tout compte fait, puisqu’il venait juste de prolonger le contrat du portugais jusqu’en 2012.

Manchester avait même augmenté son salaire annuel à plus de neuf millions d’euros. Cristiano devient alors le joueur le mieux payé de l’histoire du club devant son coéquipier Rio Ferdinand.

Messi : Le nouveau Maradona

Sources : rmcsport

Pour sa part, Lionel Messi est déjà considéré comme le nouveau Maradona de son époque, en raison de ses origines argentines et sa petite taille, mais aussi parce que Messi inscrit des buts d’anthologie, très semblables aux buts célèbres de Maradona.

Ainsi, lors de la demi-finale aller de la Coupe d’Espagne face à Getafe, il marque un but qui rappelle celui de Diego Maradona lors du quart de finale de la Coupe du monde de 1986 contre l’Angleterre : il parcourt la même distance, 62 mètres, élimine le même nombre de joueurs (six, en incluant le gardien) et marque dans une position similaire à celle de Maradona 21 ans auparavant.

La comparaison entre Maradona et Messi reprend de plus belle dans les médias quand, le 9 juin, Messi marque de la main face à Barcelone, comme a déjà fait Maradona lors du même quart de finale de la Coupe du monde 1986.

Messi au sommet

Pendant cette même période, l’entraineur des Blaugranas décide de déplacer Messi de l’aile gauche à l’aile droite contre sa volonté, lui permettant de rentrer au centre du terrain et ainsi tirer plus facilement avec son pied gauche. Ce choix va s’avérer indubitablement payant, Messi va marquer onze buts lors de ses treize derniers matchs de championnat.

Le jeune argentin pouvait donc raisonnablement rêver d’atteindre les sommets avec son club et tout comme pour son rival le portugais, une grande histoire était entrain de s’écrire en grandes lettres d’or.

L’article continue en page suivante

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

Chargement…

0

Voici de quoi les gros animaux sont capables !

10 maisons incroyables qui existent vraiment