in

Mis de côté par la NFL, Colin Kaepernick est peu à peu réhabilité aux USA

Colin Kaepernick
En 2016, le quarterback Colin Kaepernick, star de la NFL, a été la cible des critiques lorsqu’il a posé le genou à terre, lors de l’hymne national, en signe de protestation contre les violences policières envers les afro-américains. Mais aujourd’hui tout a changé !

 

Depuis l’assassinat de George Floyd, le geste de Kaepernick est repris par tous les manifestants des Etats-Unis et dans le reste du monde.

 

Colin Kaepernick, ex-star de la NFL

Colin Kaepernick
Source : Time

Colin Kaepernick était un quaterback talentueux, une star des San Francisco 49ers. Mais sa vie a basculé du jour au lendemain lorsqu’il a décidé de manifester pacifiquement contre le racisme.

Tout a commencé en septembre 2016 lorsqu’il s’apprêtait à disputer un match contre les Chargers de San Diego. A ce moment, durant l’hymne national, tous les joueurs étaient debout, la main sur la poitrine, et le regard tourné vers le drapeau américain, comme le veut la coutume.

Cependant, ce n’était pas le cas de Colin Kaepernick qui a choisi de dévoiler sa colère. Ce dernier a donc décidé, avec son coéquipier Eric Reid, de poser son genou à terre, afin de manifester contre la violence policière à l’encontre des afro-américains.

Une carrière sacrifiée

Dans un pays où l’hymne et le drapeau sont quasi sacralisés, Colin Kaepernick savait pertinemment qu’il prenait un chemin dangereux. Ainsi, très rapidement, il a été considéré comme antipatriotique. Et ce n’est pas tout !

Colin, déterminé à ne pas rester muet, est parti encore plus loin ! En effet, il a encore répété cet acte hautement symbolique avant chaque rencontre. Et sans grande surprise, il est devenu quelques temps plus tard, le joueur le plus détesté de la NFL, selon un sondage.

Et comme si cela ne suffisait pas, cette protestation lui a aussi coûté sa carrière. Depuis, la rupture de son contrat, Colin Kaepernick a cherché à intégrer une nouvelle équipe, en vain.

Le mouvement « Take a Knee » popularisé

Célébré par les uns et insulté par les autres, dont Donald Trump, Colin a tout perdu. Néanmoins, il n’a jamais exprimé un quelconque regret, bien au contraire ! Il a même été choisi par l’équipementier Nike pour porter le message : « Crois en quelque chose. Même si tu dois pour cela tout sacrifier ».

Soutenu par Barack Obama, Colin a, sans s’en rendre compte, popularisé le mouvement « Take a Knee », ou en français « poser un genou au sol ». Depuis 2016, d’innombrables joueurs à travers le monde ont repris ce même geste, et le mouvement militant « Black Lives Matter », créé en 2013, s’en est très vite emparé.

Colin Kaepernick devenu une icône

Colin Kaepernick

Source : Abcmundial

De nos jours ce geste a pris une toute autre dimension. En effet, depuis la mort brutale de George Floyd, assassiné par l’ex policier Derek Chauvin, les manifestants, les policiers, les sportifs et même les hommes politiques, dont le candidat à la présidentielle américaine, Joe Biden, ont repris ce geste symbolisant la non-violence.

Loin des stades où il a acquis sa renommée, Colin continue encore aujourd’hui son combat pour dénoncer le traitement violent de la police envers la communauté noire, et ce grâce à son geste incontournable et à ses paroles rares.

Devenu une icône de la lutte pour les droits civiques, Colin Kaepernick, a enfin réussi à se faire entendre par le monde entier. Désormais, il est donc de plus en plus réhabiliter aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Pourquoi Jaden Smith est une telle déception ?

Derek Chauvin

Que va t-il arriver à Derek Chauvin ?