in

Mimie Mathy a-t-elle agressé un jeune fan ? L’actrice brise le silence !

L’actrice Mimie Mathy a été la cible de nombreuses insultes sur le réseau social Twitter après qu'un jeune homme a raconté qu’elle l’avait agressé et menacé dans un supermarché avec du papier toilette.

 

Quelques heures après la publication de son récit, l’homme en question a précisé qu’il ne s’agissait que d’une plaisanterie. La comédienne a, pour sa part, également réagi, dénonçant « une blague de mauvais goût ».

 

Mimie Mathy aurait agressé un jeune fan

mimie mathy agresse fan
Source : officielles

Le vendredi 16 juillet 2021, un « fan », appelé Lucas, alias @amoranarchyy sur Twitter, a raconté dans une série de messages diffusés sur le réseau social que l’actrice Mimie Mathy l’a agressé dans un magasin du Cap d’Agde en 2019.

Il a en effet affirmé dans son récit avoir vu une personne qui a retenu son « attention dans le rayon papiers toilette ». Suite à quoi, il s’est rapidement rendu compte qu’il s’agissait de l’actrice star de TF1.

Un flot d’insultes

« Je me dirige vers elle (…) je lâche un timide ‘Bonjour. Excusez-moi, est-ce que vous êtes Mimie Mathy ? », a-t-il justement écrit. Cependant, l’actrice n’a pas eu la réaction qu’il avait escompté, comme il le raconte dans ses messages.

Mimie Mathy lui aurait en fait lancé un flot d’insultes. Elle l’aurait même tapé avec ses quatre papiers toilette avant de lui demander de « dégager » et de partir. Sans surprise, cette histoire a été vue, partagée et repartagée des milliers de fois. A tel point que le nom de l’actrice est devenu une tendance sur Twitter.

Le fan ayant accusé Mimie Mathy de l’avoir agressé avoue que ce n’était qu’une blague


Source : closermag

Mais alors, Mimie Mathy a-t-elle vraiment agressé ce jeune fan ? En réalité, pas du tout ! Face à la viralité de son récit l’homme a avoué, quelques heures après avoir diffusé ces messages sur Twitter, que ce n’était là qu’une simple blague. Et qu’il n’avait même jamais rencontré la comédienne française.

« Par contre je voudrais prévenir que le thread est faux. Cela ne doit surtout pas être une raison pour s’en prendre à elle dans la rue si vous la voyez. On a bien rigolé mais quand même », a-t-il ainsi déclaré. Toutefois, le mal était déjà fait !

Eh oui, le pseudo témoignage de ce fan supposément agressé par Mimie Mathy avait déjà provoqué de nombreuses réactions sur le réseau social. Finalement, pour calmer la polémique, le jeune homme a décidé de supprimer son récit. Ensuite, il a rendu son compte Twitter privé avant de supprimer son compte tout entier.

Un fan accuse Mimie Mathy de l’avoir agressé : l’actrice réagit


Source : LCI

Malgré cela, Mimie Mathy a réagi sur Twitter pour tenter de mettre un terme à la rumeur selon laquelle elle aurait agressé un fan. Elle a ainsi déclaré : « Ces derniers jours une certaine personne s’est « amusée » à faire circuler sur Twitter une rumeur sur une prétendue agression de ma part, dans une ville où je ne suis jamais allée ».

« Cette rumeur a entraîné des milliers de réactions violentes et menaces, pour le coup infondées et sans aucune vérification sur les prétendus faits qui ont été ensuite relayés par des « médias » soi-disant professionnels », a-t-elle ajouté.

Une « blague de très mauvais goût »

« Bien que la personne concernée se soit finalement excusée de ce canular et ait supprimé son compte, ce genre de blague de très mauvais goût m’attriste profondément. Réfléchissez un minimum aux conséquences de vos actes avant de poster et/ou rédiger ce type de posts », a-t-elle conclu.

Néanmoins, la réaction de l’actrice n’a pas convaincu tous les internautes. En témoigne la large campagne de dénigrement contre Mimie Mathy sur les réseaux sociaux. Celle-ci montre vraisemblablement que, pour beaucoup, la comédienne a bel et bien agressé le fan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

L’huile de CBD comme remède contre le stress et l’anxiété

Aya Nakamura cambriolée : les voleurs repartent avec 50.000 euros de butin