in

Maladie rare : Cette femme pleure des larmes de sang durant ses règles

Aussi étrange que cela puisse paraître une femme d’origine indienne s'est présentée aux urgences suite à deux épisodes de larmoiements sanglants qui ont coïncidé... avec le début de ses règles.

 

Intrigués, un groupe de chercheurs s’est alors penché sur son cas pour tenter d’élucider ce mystère. Au final, ils ont déterminé que la jeune femme âgée de 25 ans, par ailleurs en bonne santé, souffrait d'hémolacrie et d'une menstruation oculaire par procuration.

 

Cette femme pleure des larmes de sang durant ses règles

larmes sang règles
Source : Mirror

Alors que chez certaines femmes les douloureuses règles leur tirent quelques larmes, cette indienne a, pour sa part, pleurer des larmes de sang dès lors que ses règles se sont déclarées. Ce qui est pour le moins très étonnant !

D’autant plus que c’était la deuxième fois qu’elle expérimentait ce drôle de phénomène aux cours des derniers mois. Ainsi, elle a décidé de se rendre aux urgences de l’hôpital de Chandigarh.

« Un cas clinique rare et inhabituel »

Sur place, les professionnels racontent que lorsque la jeune femme de 25 ans s’est rendue à l’hôpital, elle avait des larmes sanglantes. Pourtant, ses yeux ne présentaient aucun signe de maladie ou de blessure.

D’ailleurs, en versant des larmes de sang durant ses règles, elle n’avait ni maux de tête ni étourdissements ni aucun symptôme alarmant. « Il s’agit d’un cas clinique rare et inhabituel », ont écrit les médecins dans les British Medical Journal (BMJ) Case Reports ce 9 mars 2021.

Elle pleure des larmes de sang durant ses règles : les médecins élucident le mystère


Source : mpedia

Néanmoins, pleurer des larmes de sang est bien connu par la sphère scientifique. En effet, cela porte le nom d’hémolacrie. Une maladie extrêmement rare ! Et pour cause ! Elle ne toucherait que trois à quatre personnes seulement dans le monde.

D’après un rapport publié par le National Center for Biotechnology Information le 14 février dernier, l’origine de cette maladie serait une inflammation ou un traumatisme. Mais cela est dû aussi à des lésions, une tumeur, de l’hypertension, la jaunisse, de l’anémie ou les troubles vasculaires.

Menstruation vicariante

Cependant, dans le cas de la jeune indienne, les deux épisodes où elle a pleuré du sang ont coïncidé avec le début de ses règles. Ce qui est très curieux ! Selon les médecins, les menstruations peuvent toutefois déclencher des saignements cycliques. Et ce, en dehors de l’utérus.

Un phénomène connu sous le nom de « menstruation vicariante », ou menstruations par procuration. Le flux de sang détourné s’écoule donc souvent du nez, des oreilles, des poumons, des mamelons, de la peau, des intestins et des yeux.

Elle pleure des larmes de sang durant ses règles : une première !


Source : afrikmag

De ce fait, le rapport médical indique que la femme indienne qui verse des larmes de sang durant les règles est probablement atteinte de ces deux pathologies particulièrement rares : l’hémolacrie et les menstruations vicariantes.

Par conséquent, la patiente a été traitée par thérapie hormonale sous forme de pilule contraceptive. Les saignements lacrymaux ont ainsi disparu au bout de trois mois. Malgré cela, des recherches supplémentaires seront encore nécessaires.

Les recherches se poursuivent

Le but est de mieux comprendre les causes de cette étrange maladie et d’identifier les meilleures façons de la traiter à long terme. Après tout, aucune autre personne pleurant des larmes de sang durant la période des règles n’a été décrite dans la littérature scientifique récente. Il faut donc dire que c’est un phénomène totalement surprenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Insolite : les conducteurs malchanceux et les plus maladroits

Top 10 des jouets les plus dangereux dans l’histoire