in

Toutes les maisons d’éditions refusent de publier son livre, il prend une décision étonnante…

geoffrey métais aventures voyages
Écrire un livre n’est certes pas une chose facile mais le publier est encore beaucoup plus complexe. Toutefois, certaines personnes loin de se laisser abattre font de leur mieux pour réaliser leurs rêves et ce, malgré les nombreuses pierres d’achoppement.

 

C’est le cas de Geoffrey Métais, un écrivain et passionné de voyages dont l'œuvre a séduit le public bien qu’il n’ait pas pu la publier dans une maison d’édition. Ainsi, après plusieurs tentatives, il a décidé de faire de l’autopublication.

 

 Geoffrey Métais : un livre de voyages né d’une reconversion professionnelle

geoffrey metais ouvrage découverte monde sans avionSource : nemattendezpaspourdiner

Connu pour son livre à succès « Ne m’attendez pas pour le dîner », Geoffrey Métais est un jeune homme passionné d’aventure et féru de voyages. Ayant une histoire assez particulière, il a vécu de nombreuses périodes difficiles avant de pouvoir publier son livre.

Tenez vous bien car il exerçait auparavant le métier d’ingénieur ! Eh oui ! Un virage à 360 degrés qui s’explique par le manque d’épanouissement qu’il éprouvait dans son boulot. Il a donc suivi sa propre voie en cassant la routine professionnelle qui le submergeait.

A la quête de l’aventure sans avion

Après avoir arrêté son travail, le jeune homme s’est lancé dans de longues aventures un peu partout dans le monde. L’idée pour lui était de fuir la routine et de satisfaire sa soif de découverte. C’est par cette même occasion qu’il a décidé d’écrire un livre pour le publier, afin de partager son expérience en tant que globe trotter et permettre aux lecteurs de faire, eux aussi, le tour du monde depuis leur salon.

Des refus de publication de la part des maisons d’édition

livre pour voyager à travers le monde dans son salonSource : nemattendezpaspourdiner

Au total, il lui a fallu 10 bonnes années pour mettre sur pied son projet. Presqu’une décennie de voyages sans avion, d’aventures, de découvertes… le tout relaté sans fioritures mais avec beaucoup d’émotions et de passion. Toutefois, après avoir fini d’écrire son livre, un problème de taille l’attendait : trouver une maison d’édition pour le publier.

Seulement, il va se heurter à plusieurs refus. En parcourant, avec difficultés, les nombreuses maisons d’édition, Geoffrey recevait des réponses négatives qui s’enchainaient à longueur de journée. Il a, par la suite, décidé de donner des exemplaires à sa famille et était même sur le point d’abandonner.

Un coup de fil puis une idée pour publier le livre autrement

Un jour, le jeune homme a reçu un coup de fil assez intriguant de la part d’un éditeur. Celui-ci a félicité son travail et son œuvre intéressante et lui a fait savoir que malgré la qualité de son livre, ils ne pouvaient le publier. Et pour cause, les publications sont dictées par les impératifs économiques et ce, au détriment de la qualité. Par conséquent, il lui a suggéré de faire de l’autopublication.

Publier son livre soi-même : une expérience hors du commun

geoffrey métais aventures voyagesSource : nemattendezpaspourdiner

Suite à cet appel, Geoffrey a remis les premiers exemplaires de son livre à différents amis rencontrés au cours de ses voyages. Et bon nombre de personnes ont été enchantées de parcourir cet ouvrage riche en aventures et surtout captivant. Composé de 400 pages, le livre « Ne m’attendez pas pour le dîner » est synonyme de sensations fortes, d’émotions mais aussi d’humour.

L’ouvrage comporte différents chapitres aussi intéressants les uns que les autres destinés à plonger les lecteurs dans les tréfonds de chaque coin et recoins du monde. On peut citer, d’ailleurs, l’épopée entre Paris et Istanbul à vélo; l’exploration du continent asiatique; l’Amérique du sud; l’Amérique centrale; le passage dans le plus vaste continent du monde en transsibérien, le retour en Europe, etc.

De nombreux avis positifs après avoir publié son livre

Le livre de Geoffrey a séduit les passionnés de lecture (ebook, version papier) et de voyages mais aussi les propriétaires de blogs de voyage. D’ailleurs, le niveau de satisfaction des lecteurs est actuellement de 99%. En somme, l’ouvrage a séduit les aventuriers ainsi que tous ceux qui ont un esprit baroudeur, surtout en période du confinement.

C’est ainsi que Geoffrey a réussi à publier lui-même son livre grâce à l’autoédition et l’impression de petites séries. De plus, il a réussi à trouver une solution économique afin de faciliter les frais de port. De quoi permettre une plus grande accessibilité du bouquin vu tous les retours positifs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
un homme gagne sa vie en séparant les hommes mariés de leurs maitresses

Un homme gagne une fortune en séparant les hommes mariés de leurs maitresses

méliphage régent disparition

Cet oiseau rare est en danger d’extinction car ayant oublié sa chanson d’accouplement