in

«Lynchage barbare» : l’agression de Yuriy provoque une vague d’indignation

Le vendredi 15 janvier, Yuriy, un adolescent âgé de 15 ans, a été roué de coups par une dizaine de jeunes dans le 15e arrondissement de Paris. Sorti du coma, il est depuis hospitalisé dans un état grave.

 

Désormais, le passage à tabac de Yuriy suscite une immense émotion sur les réseaux sociaux, où la vidéo du lynchage est abondamment relayée. Une indignation qui, d’ailleurs, est partagée également au sein de la classe politique.

 

Yuriy victime d’une terrible agression

agression yuriy
Source : Leparisien

Le vendredi 15 janvier, Yuriy, un adolescent âgé de 15 ans, a subi une agression d’une extrême violence à la sortie du collège dans le quartier de Beaugrenelle, situé dans le XVe arrondissement de Paris.

En effet, vers 18h30, une bande de jeunes, un peu plus âgés, se ruent vers Yuriy et trois de ses amis. « Quand ils ont vu cette bande, ils ont commencé à courir », raconte la mère de la victime, Nataliya Kruchenyk. « Mais le problème est que Yuriy est tombé ».

« Son visage n’avait plus forme humaine »

Pris au piège, Yuriy essuie alors une pluie de coups de poings, de pieds, et même de barres de fer de la part d’une dizaine de jeunes en blousons et capuches. Les images de vidéosurveillance, diffusées sur les réseaux sociaux, montrent une scène très violente, où sur les derniers coups, la victime au sol ne se protège même plus.

Suite à cela, les pompiers et des policiers, alertés par des témoins, ont rapidement été dépêchés sur place. Mais à ce moment, Yuriy est dans un état grave. « Son visage n’avait plus forme humaine », déclare une employée d’une grande surface du quartier.

Quant à la mère de Yuriy, elle est aussitôt arrivée sur les lieux. « Quand je suis arrivée, il était toujours conscient. Il m’a dit qu’il avait peur de mourir et qu’il fallait le venger », affirme-t-elle. Elle a donc porté plainte et alerté l’ambassade d’Ukraine dont elle est originaire.

Agression de Yuriy : sa mère donne des nouvelles rassurantes


Source : lepoint

Et non sans raison ! Suite à son agression, Yuriy souffrait d’un traumatisme crânien avec plusieurs fractures graves du crâne, d’un hématome entre le cerveau et le crâne et d’une contusion cérébrale. Il avait aussi le nez cassé, plusieurs plaies à la cuisse et un doigt fracturé.

Selon sa mère « il a dû subir une lourde opération pendant six heures et est resté dans le coma plus d’une semaine ». Toutefois, elle affirme également que désormais Yuriy, qui a passé son 15e anniversaire sur son lit à l’hôpital Necker, s’est réveillé.

« Il commence à bouger »

« Yuriy a commencé à se réveiller, il commence à bouger, on est très content parce qu’on sait qu’il ne sera pas paralysé. Par contre ce qui est inquiétant c’est qu’il essaye de parler mais qu’il ne parle pas », a-t-elle expliqué.

« Concernant l’état de mon fils, je suis très inquiète ». Mais « concernant les agresseurs qui ont frappé mon enfant, je suis très en colère. Je ne comprends pas comment ils peuvent dormir, ces gens-là », a-t-elle ajouté.

Une enquête ouverte

Aujourd’hui, une enquête est ouverte pour « tentative d’homicide volontaire ». Depuis, la famille de Yuriy multiplie ainsi les appels sur les réseaux sociaux pour recueillir des témoignages. Certains médias évoquent, quant à eux, un possible règlement de compte entre bandes rivales. Mais les proches de Yuriy ont du mal à croire à cette thèse.

L’agression de Yuriy provoque une vague d’indignation


Source : mondialnews

Sans surprise, les soutiens à l’adolescent se sont multipliés ce samedi, notamment au sein de la classe politique. A commencer par Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur. Ce dernier a dénoncé sur Twitter «une attaque d’une sauvagerie inouïe». « Soutien au jeune garçon et à sa famille ».

« L’enquête doit permettre de faire toute la lumière sur les faits et d’interpeller les auteurs de cet acte immonde », a-t-il ajouté. La maire de Paris, Anne Hidalgo a confié pour sa part être « extrêmement choquée par l’agression inouïe du jeune Yuriy ». « Les responsables doivent être retrouvés et jugés. Tout mon soutien à lui et à sa famille », a-t-elle écrit.

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a, quant à elle, dénoncé « cet ensauvagement ». « Doit-on s’habituer à ces lynchages barbares ? Aujourd’hui Yuriy, demain qui ? Le gouvernement ne peut plus fermer les yeux sur cette ultra-violence du quotidien et n’y répondre que par la culture de l’excuse ! ».

Omar Sy, Antoine Griezmann…

Et ce n’est pas tout ! Rachida Dati aussi a écrit : « C’est ça Paris ! Des territoires perdus de la République ! Des agressions en pleine rue ! (…) On aurait encore fermé les yeux sur cette violence quotidienne sans ces images ! Stop au déni. Agissons ! ».

Par ailleurs, l’agression de Yuriy a également ému plusieurs personnalités et ont appelé l’adolescent à tenir bon. C’est le cas de l’acteur Omar Sy, le footballeur Antoine Griezmann ou encore Rudy Gobert.

Il faut donc croire que l’affaire du jeune Yuriy a fait réagir une multitude de personnalités et de politiques. A tel point que même l’Elysée a transmis son émotion et son soutien à la famille de l’adolescent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
sarah frisou avant et après perte de poids

URGENT ! Le secret de la perte de poids de Sarah Fraisou révélé…et cela va vous surprendre

10 secrets et choses terrifiantes sur Google que vous ne saviez pas !