in

L’ONU élit l’Iran à sa commission pour… les droits des femmes

L’ONU, a élu plusieurs nouveaux membres, dont l'Iran et le Pakistan, pour rejoindre la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW), dédiée à la promotion de l’égalité des sexes.

 

Une nouvelle qui a cependant été accueillie pour le moins froidement. En effet, l'élection de l'Iran a provoqué la colère et l'incompréhension de plusieurs activistes des droits de l'homme.

 

L’Iran élu à une Commission pour les droits des femmes

iran commission droits femmes
Source : misbar

Le mardi 20 avril, lors d’une session de l’ECOSOC, plusieurs nouveaux membres ont été élus pour rejoindre la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) en 2022. Et ce, pour un mandat de quatre ans.

Ainsi, sept membres ont été désignés par acclamation. A savoir le Cap-Vert, l’Égypte, la Mauritanie et la Tunisie, dans la catégorie États africain. Et dans celle des États d’Amérique latine et des Caraïbes, on trouve le Costa Rica, le Panama et Trinité-et-Tobago.

Pour les États d’Asie-Pacifique, un vote secret fut toutefois nécessaire. Ce qui a permis d’élire la Chine. Mais aussi l’Iran, le Japon, le Liban et le Pakistan. Cependant, c’est bien l’élection de l’Iran à cette commission des droits des femmes qui suscité l’indignation de plusieurs militants.

L’Iran élu à la Commission pour les droits des femmes : une «insulte» aux «femmes iraniennes»


Source : lefigaro

En effet, l’élection de l’Iran à cette Commission pour les droits des femmes a provoqué la colère et l’incompréhension de plusieurs activistes des droits de l’homme. C’est le cas de l’Association des femmes iraniennes en France (AFIF) ; l’Associazione delle Donne Democratiche Iraniane (ADDI) en Italie et de l’association Iranska kvinnosamfundet i sverige, en Suède.

Ces trois associations affirment ainsi que l’élection de l’Iran en tant que membre de cette Commission pour les droits des femmes est une « insulte » faite « à toutes les femmes iraniennes ».

Une élection « surréaliste »

« Nous soussignées, associations des femmes, considérons l’élection du régime extrêmement misogyne de l’Iran en tant que membre de la CSW une insulte à toutes les femmes iraniennes, principales victimes de ce régime durant les quatre dernières décennies », écrivent dans une tribune les trois associations.

Et ce n’est pas tout ! Masih Alinejad, journaliste iranienne et militante des droits des femmes, a pour sa part, déclaré que cette élection est « surréaliste ». Et de poursuivre : « un régime qui traite les femmes comme des citoyennes de deuxième classe, (…) est élu au plus haut organe de l’ONU pour les
droits des femmes ».

Quatre démocraties occidentales auraient voté pour l’Iran


Source : i24news

Cependant, Masih Alinejad n’est pas la seule à témoigner de son incompréhension. C’est le cas aussi de Hillel Neuer, avocat, militant pour les droits de l’homme et à la tête de « UN Watch », une organisation non gouvernementale basée à Genève.

« La persécution des femmes par l’Iran est flagrante et systématique. A la fois en droit et en pratique. Le secrétaire général de l’ONU lui-même a signalé la ‘discrimination persistante contre les femmes et les filles’ en Iran », a-t-il donc affirmé.

« C’est absurde »

Par ailleurs, Hillel Neuer a publié la vidéo du vote sur les réseaux sociaux lors de la session de l’ECOSOC. Dans un article publié sur son site, UN Watch indique « qu’au moins quatre des quinze membres du groupe des ‘démocraties occidental’ ont voté pour intégrer l’Iran ».

« C’est absurde et moralement répréhensible. C’est un jour noir pour les droits des femmes. Et pour tous les droits de l’Homme », s’attriste Hillel Neuer. Il faut donc croire que l’élection de l’Iran a cette commission des droits des femmes a suscité l’indignation d’un bon nombre de militants des droits de l’Homme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
un village japonais érige un gorille pour conjurer le Covid-19

Désespéré, un village japonais érige un gorille géant pour conjurer le Covid-19

Des choses surprenantes que vous n’avez certainement jamais vu !