in

Location de personne. Un homme gagne sa vie en étant payé pour ne rien faire

un homme devient célèbre en étant payé pour ne rien faire
On assiste de plus en plus à l’émergence de nouveaux métiers. Cependant, celui de Shoji Morimoto, un homme originaire du japon, sort tout à fait de l’ordinaire. En effet, ce dernier a révolutionné, à sa manière, le milieu professionnel en étant payé pour ne rien faire.

 

En réalité, l’homme propose un "service de location" de sa propre personne, qui lui assure des revenus non négligeables. Une chose qui peut paraître anodine mais qui lui a conféré une renommée mondiale.

 

Une vocation inspirée de la lecture de Nietzsche

un homme propose un service de location de personne et gagne bien sa vieSource : suara

Lorsqu’on parle d’être payé pour ne rien faire, certaines personnes se braquent automatiquement ! Cependant l’histoire de Shoji Morimoto est la preuve que cela existe bel et bien. Âgé de 36 ans, cet homme fait carrière en étant payé pour ne rien faire.

Alors qu’il travaillait dans une maison d’édition, Shoji a eu une idée assez ingénieuse qui a, à jamais, changé sa vie ; celle-ci lui ayant procuré argent et renommée.

Lancement du service de location de personne

En lisant le célèbre philosophe Nietzsche, l’homme s’est rendu compte que son emploi actuel n’était pas ce qu’il voulait et ce, malgré les avantages dont il disposait. C’est ainsi qu’il a décidé de lancer un service tout à fait innovant sur le réseau social Twitter : Mr Rental. Et c’est à partir de là que tout a commencé pour l’homme payé pour ne rien faire.

Payé pour ne rien faire ? Un métier tout à fait insolite pour cet homme

métier pour gagner sa vie facilementSource : clarin

Le métier consiste en la proposition de sa présence physique à des personnes japonaises ou étrangères se sentant seules ou étant dans le besoin. L’on pourrait penser que beaucoup prennent à la rigolade le métier insolite de l’homme payé pour ne rien faire, mais détrompez-vous !

Nombreuses sont les personnes qui font appel à ses services afin qu’il les écoute parler ou qu’il les accompagne à des évènements publics, même avec la pandémie. Certains le louent même pour qu’il les accompagne faire les courses.

Le principe du métier est simple : les clients payent son transport jusqu’à destination, la nourriture ainsi que la boisson qu’il consomme. Ainsi, tout ce qu’il aura à faire, c’est de manger, boire, paresser, écouter et répondre à certaines questions.

La règle de base pour ce métier hors norme

Par conséquent, celui-ci ne manque pas de clients et est sollicité de partout. Il répond donc aux invitations des personnes sous certaines conditions et passe du temps avec elles. Bien qu’il ne demande aucune rémunération, outre le paiement de sa consommation, beaucoup insistent pour lui donner de l’argent pour le temps passé. Et la plupart semble assez généreuse, ce qui lui permet de gagner sa vie assez facilement.

Shoji Morimoto est devenu mondialement célèbre pour sa vocation

un Japonais fait carrière en étant payé pour ne rien faireSource : iheartintelligence

En étant un homme payé pour ne rien faire, Shoji est devenu une célébrité et un personnage marquant de l’année 2020. En effet, l’homme a acquis une grande popularité sur les réseaux sociaux en très peu de temps. La preuve, il comptabilise plus de 270 000 followers sur Twitter.

Et ce n’est pas tout ! Il reçoit aussi des offres de magazines ; et beaucoup de chaînes de télé l’invitent à faire des apparitions pour raconter son vécu. Son histoire hors du commun a, d’ailleurs, inspiré une série diffusée depuis le mois d’avril.

Être payé pour ne rien faire : l’homme définit sa philosophie

Bien que sa philosophie puisse paraitre bizarre, Shoji a pris le soin de bien définir les préceptes de celle-ci. En réalité, il estime que ne rien faire ne signifie pas pour autant que la personne est inutile. Selon lui, c’est l’expérience humaine qui prévaut au-delà de l’aspect financier de son métier.

Quoi qu’il en soit, le métier de Shoji a séduit les Japonais qui, désormais, peuvent compter sur sa présence, face à une société de plus en plus individualiste où les relations humaines sont assez difficiles à tisser. Ainsi, ce concept très intéressant et original pourrait certainement se développer dans d’autres pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
un infirmier testé négatif après avoir couché avec un patient Covid-19

Un infirmier est suspendu pour avoir eu des relations avec un patient Covid-19 à l’hôpital

une famille vivant au Bangladesh ne présente aucune empreinte digitale sur leurs mains

Chance ? 4 générations de cette famille n’ont pas d’empreintes digitales