in

Lion vs Ours – qui gagnerait le combat ?

Vous êtes-vous déjà posés la question : et si le roi des animaux n’était pas forcément le plus fort ? Vous me direz, qui oserait affronter une bête aussi sauvage et redoutable ? Quel animal aurait une carrure et une force suffisamment puissantes pour oser s’attaquer au maître des maîtres ?

 

Maintenant que cette question vous taraude, nous n’allons pas vous laisser sans réponse ! Installez-vous confortablement, aujourd’hui nous mettrons en face du lion, un animal qui contrairement aux apparences n’est pas non plus sans défense! Voici l’incroyable combat « Lion vs Ours » ! A votre avis qui va gagner ? C’est ce que nous allons découvrir tout de suite !

 

Lion vs Ours : comparer leur taille d’abord

Source : pixabay

Avant de commencer, une petite présentation s’impose ! Il est important de comparer physiquement les deux animaux afin de savoir dès le début, qui a le plus de chance de remporter la bataille !

En tout cas ce qui est certain, c’est que les deux animaux sont impressionnants, ce qui ne rend leur combat que plus spectaculaire !

Une comparaison de taille s’impose

Le Lion mâle adulte venant de la savane tropicale mesure environ 1,2 mètre de hauteur pour 190kg. L’ours brun adulte lui, pèse beaucoup plus : jusqu’à 700 kg pour environ 2,8 mètres. Vous comprenez mieux maintenant pourquoi on a décidé d’affronter ces deux bêtes ?

A première vue, le roi des fauves semble moins fort, plus petit et moins imposant que son adversaire. Mais plusieurs autres critères plus complexes entrent en jeu lorsqu’il s’agit de combat !

Faites- sortir les bêtes, que le combat commence !

Manche 1 : L’environnement 

Source : pixabay

L’ours habite principalement les forêts, c’est là qu’il se trouve dans son élément. Il aime grimper aux arbres, se dissimuler sous les feuillages, dormir dans des grottes, et profiter d’un écosystème assez riche !

D’ailleurs, sans la faune dense, l’ours aurait beaucoup de mal à survivre. Il ne pourrait pas se dissimuler pour guetter ses proies et par conséquent, ne parviendrait jamais à les atteindre. Et Dieu sait combien d’arbres il lui faut pour cacher tout son corps !

Source : pixabay

C’est pratiquement le même cas pour le lion, qui doit impérativement user de l’art du camouflage pour pouvoir chasser. La couleur orangée de son pelage et de sa crinière s’accorde parfaitement à celle de la végétation de la savane.

Cela dépend du lieu de combat

Un autre animal, tel que l’ours par exemple, ne pourrait jamais utiliser la faune de la savane qui est spécialement conçue pour les fauves. Il se ferait donc repérer instantanément par ses proies. Car c’est bien connu, dans la nature, celui qui parvient à se dissimuler repère sa cible, et la capture en premier.

Tout cela nous amène donc à constater que l’environnement joue un grand rôle dans la manière avec laquelle le combat sera engagé. Si l’ours se trouve dans son environnement naturel lors du combat, alors le lion n’a aucune chance et l’inverse est juste. On commence le combat par une belle égalité !

Manche 2 : L’attaque

Source : pinterest

L’ours et le lion n’appartenant pas aux mêmes familles, il est donc évident que chacun possède des techniques d’attaque bien à lui.

L’ours en possède 3: il arrive qu’il attaque par assaut chargé de telle sorte à ce qu’il prenne le dessus sur sa victime, qu’il plante profondément ses canines dans son épiderme pour la paralyser de douleur.

Source : 20minutes

Ou encore qu’il lui assène un majestueux coup de patte sur le visage pour l’étourdir, ce qui provoque souvent des saignements assez graves. Une seule de ces attaques peut être suffisamment efficace pour mettre immédiatement la victime à terre.

La spécificité de l’attaque du lion par rapport à l’ours

Les attaques du lion ne sont pas si différentes que celles du Grizzli, mais il existe néanmoins quelques différences qui peuvent tout changer. Le lion ne bénéficie pas d’un assaut chargé aussi efficace que celui de l’ours.

En revanche, le fauve possède une arme secrète qui peut faire une sacrée différence : son agilité. En effet, le lion est doté d’une agilité telle, qu’il est capable de prendre le dessus sur son adversaire grâce aux attaques sautées.

L’attaque sautée

C’est après avoir sauté de plusieurs mètres sur sa victime, qu’il la mord ou qu’il lui donne un coup de patte. Le plus souvent, la victime est tellement surprise par la puissance et la précipitation de l’attaque, qu’elle n’a pas le temps de réagir.

Source : iwallpapers

Le lion a donc le monopole de l’attaque sautée, de l’agilité et de la rapidité. C’est avantage qui n’est pas des moindre ! Grâce à cette aptitude, le lion pourra très facilement surprendre l’ours,  pour lui infliger le premier coup. L’ours ne retire alors aucun avantage de sa stratégie face au lion.

Un deuxième point pour le lion !

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Comment Marcelo dépense ses millions ?

#Urgent. Trump hospitalisé, placé sous Remdevisir, le conçurent de l’hydroxychloroquine