in

Liban : l’origine de l’explosion «apocalyptique» de Beyrouth

origine explosion Beyrouth
Alors que le Liban vit une véritable catastrophe, plusieurs questions affluent concernant les circonstances qui ont provoqué l’explosion à Beyrouth, le mardi 4 juillet, causant au moins 154 morts et 5000 blessés.

 

En effet, les autorités libanaises cherchent aujourd’hui les responsables du drame pour qu’ils soient punis. Pour cela une enquête a été ouverte pour déterminer l’origine exacte de cette explosion quasi apocalyptique. Pour la découvrir, lisez cet article jusqu’à la fin !

À voir aussi :

Oops, something went wrong.

 

L’origine de l’explosion de Beyrouth

origine explosion Beyrouth
Source : RTL

Depuis l’explosion de Beyrouth, les autorités locales cherchent inlassablement les responsables qui sont à l’origine de la catastrophe. En fait, nous savons aujourd’hui que le drame a été causé par les 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium stockées depuis plus de six ans, à proximité de zones densément peuplées.

Mais alors, comment une telle quantité de ce produit pouvant servir d’explosifs a-t-elle pu être laissée sans mesure de précaution, pendant une longue période et dans un tel emplacement ?

Un navire qui ne devait pas s’arrêter à Beyrouth

En réalité, ce produit chimique est arrivé en 2013 au Liban. C’était dans un navire battant pavillon moldave, nommé Rhosus. Mais ce n’était pas là sa destination initiale.

Le bateau aurait plutôt fait escale en raison de problèmes techniques. Ensuite, il s’est vu interdire de reprendre la mer après une inspection.

La cargaison déchargée et stockée au port

Devant rallier le Mozambique depuis la Géorgie, le navire ne quittera finalement jamais le port de Beyrouth. Le Rhosus a même été abandonné par son propriétaire, Igor Grechushkin, un citoyen russe vivant à Chypre.

Cependant, son équipage est resté à bord pendant plusieurs mois, avec les 2750 tonnes de nitrate d’ammonium. Plus tard, cette cargaison a été déchargée et stockée dans le hangar 12 du port. Elle y est restée jusqu’à ce qu’elle explose le mardi dernier.

Beyrouth : A l’origine du déclenchement de l’explosion


Source : RTL

Pourtant, les autorités du port comme les services des douanes et certains services de sécurité, étaient tous au courant que les produits chimiques sont dangereux. Est-ce faute de négligence ? Aujourd’hui, ils se rejettent mutuellement la responsabilité.

Néanmoins, la direction des douanes assure qu’elle avait alerté, à six reprises depuis 2014, sur la dangerosité du nitrate d’ammonium dans le port, en vain.

Une enquête sur la cargaison en 2019

De plus, à cause des plaintes répétées sur des odeurs qui émanaient du hangar, la sûreté de l’Etat avait décidé de mener une enquête en 2019. Ainsi, elle avait déclaré qu’il fallait déplacer les produits et que les parois de l’entrepôt étaient fissurées.

Par conséquent, la direction du port a, au final, envoyé des ouvriers pour effectuer des travaux de soudure, quelques heures avant le drame. Et c’est ce qui serait à l’origine des deux explosions de Beyrouth.

Origine de l’explosion de Beyrouth : Qui sont les suspects arrêtés ?


Source : Parismatch
Devant la colère de la population libanaise envers les autorités, le gouvernement a décidé d’arrêter les responsables.

De ce fait, l’enquête a mené à l’arrestation de « responsables du conseil d’administration du port de Beyrouth et de l’administration des douanes et des responsables des travaux d’entretien et des (ouvriers) ayant effectué des travaux dans le hangar numéro 12 », selon le procureur militaire Fadi Akiki.

Plusieurs fonctionnaires du port placés en détention

En effet, le chef des douanes, Badri Daher et son prédécesseur, Shafik Merhi sont maintenus en détention le temps de l’enquête. Et ce n’est pas tout ! C’est le cas aussi du président du conseil d’administration du port, Hassan Kuraitim, et de bien d’autres fonctionnaires.

Toutefois, malgré les nombreuses informations qui ont été divulguées grâce à l’enquête, l’origine de l’explosion de Beyrouth demeure assez floue. Mais il est fort que probable que l’origine du drame dans la capitale du Liban trouve bientôt une explication plus claire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

10 choses mystérieuses trouvées au fond de l’eau

Infirmière Beyrouth bébés

Beyrouth : une infirmière sauve trois bébés et émeut la Toile