in

L’histoire tragique du fils de Jackie Chan, Jaycee

Jackie Chan est définitivement l’un des acteurs les plus célèbres et les plus appréciés de la planète ! Mais si tout le monde connaît l’incorrigible Jackie, on ne sait que très peu de choses sur sa famille, et surtout sur son fils ainé, Jaycee Chan. Pour ceux qui le connaissent, ce dernier est un chanteur peu connu de pop chinoise, qui n’arrive toujours pas à percer, et qui a subi une véritable descente aux enfers ces dernières années.

 

Entre un fiasco critique et commercial et un séjour en prison, la vie de Jaycee est aux antipodes de celle que mène son célèbre paternel. Mais comment donc se fait-il que Jaycee Chan n’ait pas pu réussir à suivre les traces de son père. Alors quel genre de relation existe-il entre les deux hommes ? C’est ce que nous allons découvrir dans l'article d’aujourd’hui !

 

Tout savoir sur Jaycee, le fils de Jackie Chan

Source : straitstimes

Il faut savoir que si Jackie Chan parle si peu de son fils aîné, Jaycee, c’est à cause de leur relation tumultueuse qui les a presque toujours unis. Et pour comprendre pourquoi, il faut revenir un peu en arrière! A l’époque où Jaycee n’est encore qu’un pétulant adolescent de la banlieue chic de Los Angeles en Californie.

Le jeune garçon est né et a grandi dans le luxe. Et comme c’est un enfant unique, et fils des parents stars, on peut réellement dire qu’il fut grandement gâté par ces derniers.

Surtout par sa mère, l’ex-actrice taïwanaise Joan Lin, qui s’est mariée avec Jackie Chan en 1983, et a donné naissance à leur fils en 1984. La jeune femme est ainsi aux petits soins pour son enfant chéri, auquel elle ne peut rien refuser. Ce qui a le don d’irriter secrètement son grand acteur de papa.

Jackie Chan souhaite une belle vie pour son fils

Jackie Chan a eu en effet une enfance très précaire. Et il a dû sortir par ses propres moyens de la misère. Et ce, en travaillant très dur et en ne s’accordant aucun répit.

Jackie ne veut certainement pas que son seul fils puisse endurer les affres de l’indigence comme lui à son âge. Mais il désire cependant lui inculquer le sens des valeurs et le respect du travail.

Source : todayonline

Mais le petit Jaycee est visiblement d’une toute autre trempe ! Puisqu’il démontre dès son plus jeune âge un penchant très marqué pour le luxe et les sorties tardives entre amis. Les caprices du jeune garçon vont d’ailleurs grandement empirer. Notamment lorsqu’il atteint l’âge ingrat de l’adolescence.

Jaycee se passionne en effet pour les voitures de luxe et les soirées en boîtes de nuit. Au cours desquelles il se livre à tous les excès. Tout en dépensant l’argent de son père sans compter.

Le fils gâté n’est pas fait pour l’école

Sa vie nocturne et sa mauvaise hygiène de vie, n’ont pas tardé à se répercuter sur sa vie scolaire. Et le petit Jaycee finit ainsi par se détourner définitivement de ses études. Il quitte ainsi le prestigieux College of William and Mary à Williamsburg. Et il l’a fait après seulement deux semestres où il a cumulé les absences non justifiées.

Cette décision d’arrêter les études sera très mal vécue par les parents de Jaycee.Les stars, qui comme tous les parents, rêvaient d’un excellent parcours scolaire pour leur fils.

Mais ce dernier n’en avait cure ! Et pour ne plus avoir à entendre les brimades de sa mère, Jaycee décide de s’envoler en direction de Hong Kong. L’endroit où il souhaite débuter une carrière musicale.

Ainsi, loin de ses parents et du contrôle qu’ils avaient eu sur lui jusqu’ici, il peut réellement s’émanciper afin de trouver le chemin de la gloire et de la fortune. Tout comme son père quelques dizaines d’années plus tôt. Enfin, c’est du moins ce qu’il pense !

Jaycee se penche vers la musique

Source : china

En s’installant à Hong Kong en 2003, Jaycee pense sincèrement pouvoir percer dans la cantopop. Un genre musical mélangeant la pop occidentale aux musiques traditionnelles chinoises. Il s’est épris de ce genre musical très en vogue à Hong Kong, lorsqu’il a visité la mégapole asiatique dans son enfance.

Jaycee composa donc dès 2004 son premier album de cantopop intitulé tout simplement…  « Jaycee », dont il a lui-même écrit la plupart des paroles. Mais malgré l’imposante campagne de marketing entourant la sortie de cet album, le public n’a pas bien accueilli ce dernier !

Les flops de Jaycee

Ce premier échec, aussi bien auprès du public que sur le plan commercial, va bientôt être suivi de plusieurs autres flops dans la carrière naissante de Jaycee Chan. Ce dernier a en effet, décidé de se lancer dans le cinéma, afin de booster sa popularité auprès du public.

C’est d’ailleurs bien ce qu’avait fait son père dans les années 1980. Puisque le grand Jackie Chan est aussi un chanteur qui a déjà à son actif 20 albums qu’il a lui-même composé.

Car à Hong Kong, le cinéma et la musique sont deux arts jumeaux presque indissociables. Et tout bon acteur qui se respecte doit impérativement avoir de très bonnes cordes vocales.

Il ne connait pas le même succès de son papa

Mais malheureusement, Jaycee n’aura pas le même succès cinématographique que son célèbre papa. Et la plupart des films dans lesquels il tourne n’ont pas été bien accueillis par la critique.

D’ailleurs, il n’aura que très rarement les premiers rôles dans les films en question, ce qui ne contribue pas vraiment à le créditer auprès des spectateurs.

Étant le fils d’une des stars les plus appréciées de Hong Kong, Jaycee bénéficie certes d’emblée d’un léger capital sympathie de la part du public, mais il lui faut parallèlement travailler plus dur afin de gagner véritablement son estime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Bannissement de Trump : Facebook et Twitter perdent 51,2 milliards de dollars

9 animaux inhabituels qui jouent avec la mort