in

Les voies ferrées les plus dangereuses du monde

Avec le temps, la technologie ferroviaire a donné lieu à quelques-unes des voies ferrées les plus audacieuses et les plus effrayantes du monde. Tandis que vous êtes tranquillement assis, en train de lire un livre et de savourer un apéritif, le conducteur du train doit faire face aux durs obstacles qui apparaissent dans les chemins inhabituels que nous verrons ci-après.

 

Voici Les voies ferrées les plus dangereuses du monde.

 

Le train de Hanoi, Vietnam


Source : Pixabay

Hanoi est une ville célèbre pour ses bâtiments et ses rues étroites. Et puisque la gare principale se trouve au cœur de la ville, il n’est pas surprenant de constater que les voies ferrées passent par des rues animées.

La section de voies qui mène au pont Long Bien traverse la vieille ville, qui est une zone résidentielle densément peuplée.

En effet, les maisons sont si proches des voies que les gens peuvent facilement se faire écraser par le train s’ils sortent de leurs maisons sans regarder ou s’ils décident de sortir les mains par la fenêtre au mauvais moment.

Les habitants se sont habitués

Heureusement, les trains ne passent que deux fois par jour, une première fois à 16 h, et une seconde fois à 19 h.

Vous devez penser que les accidents mortels y sont nombreux n’est ce pas ? Mais non, fort heureusement, les habitants de Hanoi sont vigilants. Ils n’oublient jamais quelque chose devant leur porte, qui pourrait être emporté par le passage du train.

Et ils ne font pas leur footing, quand le train passe. Une situation qui est néanmoins compliquée à vivre !

Minamiaso : une voie ferrée dangereuse


Source : Flickr

Minamiaso est le chemin de fer le plus dangereux de tout le Japon, à cause de sa proximité du Mont Aso, le plus grand volcan du pays.

Le mont Aso est le plus grand volcan encore en activité au Japon, situé au cœur du parc national d’Aso Kuju, dans la préfecture de Kumamoto sur l’île du Kyushu.

Aso-san culmine à 1.592 mètres au-dessus de la mer, avec une circonférence de près de 128 km. Ses éruptions fréquentes sont très surveillées et le mont doit alors être souvent fermé au public. Le train lui passe par la région de Kumamoto qu’il relie à Takamori.

Un super grand risque lors du voyage

Les voies ferrées dangereuses se trouvent à côté des collines du volcan, et les touristes courent le risque d’assister à une éruption à n’importe quel moment. La lave chaude est normalement visible, brûlant la forêt et ses environs.

Les touristes peuvent voir la fumée émanant du volcan durant tous les automnes. De plus, il est important de noter qu’il faut traverser le pont gigantesque très lentement vu qu’il existe toujours un risque d’effondrement.

Le train des nuages, Argentine


Source : Wikipedia

Le train des nuages qui se trouve à Salta, en Argentine, est un service ferroviaire qui traverse la cordillère des Andes sur une distance de 220 km, et qui relie Salta, au nord-ouest de l’Argentine, à la frontière chilienne.

Des routes en zigzag impressionnantes

Cette ligne ferroviaire fut inaugurée en 1948 après 27 ans de construction ! Construite initialement pour des fins socio-économiques, c’est aujourd’hui un train touristique qui démarre de Salta pour un voyage aller-retour de 15 heures sur 430 km.

Ce qui impressionne de nombreuses personnes, ce sont ses routes en zigzag qui traversent 29 ponts, 21 tunnels et 13 viaducs.

De nombreuses parties du trajet se trouvent à 4200 m au-dessus du niveau de la mer, ce qui en fait l’un des plus hauts et des plus redoutables voyages en train du monde.

White Pass et la route de Yukon, Alaska


Source : Wikipedia

Ces routes furent initialement construites durant la période de la ruée vers l’Or en Alaska. Elles furent ouvertes en 1900 mais fermées en 1982 suite à l’effondrement de l’industrie minière.

Or, la route fut réouverte en 1988 en tant que chemin de fer patrimonial pour les touristes qui souhaitent profiter des pentes inclinées, des falaises et des paysages spectaculaires, des montagnes glaciaires et des cascades.

Un chemin de fer super dangereux

La route monte jusqu’à une hauteur de 900 m sur 20 km. Elle comprend 2 tunnels ainsi que le pont suspendu du Capitaine William Moore, construit il y a plus de 100 ans.

Des affiches sur les portes recommandent même de ne pas regarder par les vitres en cas de vertige.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les choses les plus bizarres que les gens ont trouvé dans leur jardin !

Les personnes les plus protégées du monde