in

Les premiers embryons homme-singe créés en laboratoire

Deux équipes de chercheurs, l’une française, à l’Inserm, l’autre sino-américaine ont réussi à mener une expérience aussi inédite que controversée : ils ont introduit des cellules humaines dans des embryons de singe.

 

Sans surprise, ces travaux suscitent désormais une vague d’interrogations, notamment sur les bénéfices escomptés et leurs risques comme, par exemple, les nouvelles maladies transmises de l’animal à l’homme.

 

Des scientifiques créent des embryons homme-singe

embryons homme-singe
Source : Sudouest

Deux équipes, l’une française, l’autre sino-américaine, sont parvenues à créer des embryons chimères homme-singe. Plus concrètement, elles ont introduit des cellules humaines dans des embryons de singe.

Elles ont ensuite été cultivées pendant trois jours pour l’équipe française et dix à dix-neuf jours pour l’équipe sino-américaine avant de s’éteindre. Cependant, ce n’est pas la première fois que de tels travaux sont menés.

Des résultats prometteurs

En effet, des scientifiques ont fabriqué des chimères mélangeant cellules humaines et cellules de porcs ou de lapins en 2013. La nouveauté ici, c’est que « le singe est une espèce jugée très proche de l’homme », assure Pierre Savatier, directeur de recherche à l’Inserm et coordinateur de l’équipe française.

D’ailleurs, les résultats, publiés respectivement dans la revue Stem Cell Reports, le 12 janvier et dans Cell, le 15 avril, sont prometteurs. Et pour cause ! La création d’embryons homme-singe pourrait permettre de régénérer nos cellules et de vaincre des maladies incurables.

Création d’embryons homme-singe : plusieurs avantages


Source : huffingtonpost

Ainsi, cette étude est un pas supplémentaire vers la médecine régénérative. Cette discipline consiste, notamment à faire pousser des organes humains sur d’autres animaux, à partir de cellules souches.

De ce fait, les résultats de cette expérience pourraient permettre de fournir des greffes et ainsi de soigner de nombreuses maladies incurables. D’après le généticien Juan Carlos Izpisua, « la transplantation d’organes reste un problème majeur de la médecine ».

« Faire progresser la recherche biomédicale »

« Les approches chimériques pourraient être vraiment très utiles pour faire progresser la recherche biomédicale ». Et ce, non seulement « au stade le plus précoce de la vie, mais aussi au stade le plus tardif de la vie », a déclaré Izpisua Belmonte, un des auteurs de la manipulation sino-américaine.

Création d’embryons homme-singe : un avis partagé en France


Source : cnews

En revanche, la création d’embryons homme-singe ne fait pas l’unanimité en France. La preuve avec le bras de fer politique autour de la révision des lois de bioéthique, entre l’Assemblée nationale et le Sénat.

En effet, l’article qui encadre les embryons chimériques, le numéro 17, cristallise les divisions. Les députés veulent autoriser le fait d’implanter des cellules humaines sur un embryon animal, les sénateurs refusent.

En tout cas, une dernière relecture de l’article est prévue pour le mois de juin. En attendant, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale à Lyon, qui a collaboré à l’étude, se veut toutefois rassurant.

Trois risques majeurs

« Ces recherches n’ont pas vocation à faire tout et n’importe quoi. Nous sommes très conscients de leurs enjeux biomédicaux mais aussi éthiques », a d’ailleurs souligné le chercheur français Pierre Savatier.

Mais il n’en demeure pas moins que la création d’embryon homme-singe comporte trois risques majeurs. Celui de faire émerger de nouvelles maladies transmises de l’animal à l’homme, le risque de représentation humaine chez l’animal et le risque d’une modification de la conscience animale.

Il faut donc croire que les embryons homme-singe continuent de diviser aussi bien les scientifiques que les politiques. Mais alors, parviendra-t-on finalement à faire naître une chimère, un être vivant mi-homme, mi-animal ? Pour l’heure, c’est scientifiquement infaisable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Photos insolites : les plus gros animaux du monde

10 dessins animés populaires interdits dans certains pays