in

Les plus grandes collisions et accidents de bateaux capturés à la caméra

D’un cargo qui percute une habitation à un bateau touristique qui heurte un quai..

 

Vous allez découvrir aujourd'hui les 10 accidents de bateaux les plus spectaculaires qui ont été filmés par caméra !

 

La collision d’un bateau à Istanbul

Source : Youtube

Imaginez que vous êtes tranquillement assis sur votre balcon, dans une maison au bord de l’eau, quand tout à coup, vous voyez un bateau venir vers vous ! Quel cauchemar ! Mais rassurez-vous, ce genre d’accident n’arrive presque jamais.

Quoique, on se demande ce qui a pu arriver au capitaine de ce cargo qui a détruit une villa construite sur la rive du Bosphore à Istanbul. Cela s’est passé en 2018. Le « Vitaspirit », un cargo maltais de 225 mètres, était parti d’Egypte et se dirigeait vers l’Ukraine.

Il traversait le détroit quand tout à coup, il a dévié de sa route et s’est retrouvé dans cette villa historique qui date du 19ème siècle !

Les images sont dignes d’une scène de film !

Sur cette vidéo, on peut voir le navire se diriger directement vers l’édifice puis le percuter de plein fouet, sous le regard impuissant des personnes qui regardent la scène. L’accident a eu lieu vraisemblablement à cause d’un problème technique, probablement un blocage du gouvernail. Ce qui a rendu toute maîtrise du bateau impossible.

Résultats : d’importants dégâts au niveau de cette maison en bois qui date de la période ottomane, et un trafic maritime interrompu. Mais fort heureusement, aucune victime n’était à déplorer après cet accident fou.

L’accident du bateau de marchandises « Stellar Banner »

Source : youtube

On a tous entendu parler de naufrages, de bateaux ayant coulé et d’autres accidents de ce genre. Mais saviez-vous que parfois, les bateaux peuvent être coulés volontairement par l’homme ?! Il y a quelques mois, la vidéo du sabordage d’un grand navire, le « Stellar Banner », a été largement visionnée sur Internet.

Le bateau, un très grand minéralier, ou VLOC (pour Very Large Ore Carrier), a été sabordé au large des côtes brésiliennes. Pour quelle raison ? Eh bien, le bateau s’était échoué en février et son état ne présageait rien de bon après son renflouement.

Des images incroyables

Le « Stellar Banner » avait été affrété pour transporter du fer, du Brésil vers la Chine. Mais après avoir quitté un terminal maritime avec, à son bord, plus de 270.000 tonnes de minerai de fer, le bateau présentait une avarie au niveau de la coque.

En effet, il était perforé à quelques endroits, et présentait le risque de déverser tout son fuel. Raison pour laquelle, le VLOC a fini par s’échouer volontairement, à 100 km des côtes, pour éviter qu’il ne coule.

Source : gcaptain

La cargaison de fer aurait pu finir dans les fonds en entier, mais fort heureusement, 145.000 tonnes ont pu être sauvées grâce à des remorqueurs. Et bien entendu, tous les membres d’équipage ont pu être évacués.

Quant au « Stellar Banner », eh bien, il n’y avait pas d’autre solution que de le saborder, sa structure ayant été classée en avarie commune. L’évènement a donc eu lieu plus de trois mois après l’échouement du bateau, à 150 km des côtes brésiliennes.

La vidéo de ce sabordage est vraiment impressionnante ! Eh bien, ce n’est pas tous les jours que l’on coule volontairement un bateau.

Un bateau transportant des conteneurs s’est cassé en deux

Source :Youtube

Si le « Stellar Banner » a pu être échoué volontairement au large du Brésil pour éviter qu’il ne coule, le MOL Comfort, un porte-conteneurs de 316 m de long, n’a pas eu cette chance.

Que s’est-il passé alors ? Le 17 juin 2013, ce bateau qui transportait plus de 4300 conteneurs et qui se dirigeait de Singapour vers l’Arabie Saoudite, s’est brisé en deux en plein Océan Indien, alors qu’il se trouvait à 370 km au large des côtes du Yémen.

L’accident a eu lieu après l’apparition d’une fissure au niveau de la coque, probablement à cause de la houle, ce qui a poussé les 26 membres de l’équipage à abandonner le bateau. Commencera alors un long mais lent voyage pour les deux parties du bateau qui dérivent doucement dans l’océan, avec leurs conteneurs et leur fioul.

Une des pires naufrages de l’histoire maritime

10 jours plus tard, la partie arrière a coulé, libérant ainsi de nombreux conteneurs dans l’océan Indien. De nos jours, l’épave de cette partie arrière gît à une profondeur de 4000 mètres. Quant à la partie avant, eh bien, elle a connu le même sort, malgré les tentatives de la remorquer.

Source : sailingwdevious2014

Ayant pris feu, cette partie a fini par sombrer à son tour après plusieurs semaines, à une profondeur de 3000 m. Bien entendu, vous n’êtes pas sans savoir qu’une catastrophe de ce genre n’est pas sans conséquences pour l’environnement.

Vous pouvez donc imaginer l’ampleur des dégâts que cet accident a causés ! Et puis, avec des conteneurs flottant à la surface de l’eau, les bateaux qui naviguaient sur l’océan couraient un gros risque.

Bref ! L’accident du MOL Comfort figure parmi les pires naufrages de l’histoire maritime. Cela laisse entendre que les bateaux doivent être régulièrement révisés et entretenus pour éviter ce genre de catastrophe. D’ailleurs, à la suite de cet accident, on a vite procédé au renforcement de la partie centrale des coques des six navires jumeaux du Mol Comfort.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

États-Unis : faute de gel, elle se coiffe avec de la colle extra-forte et finit à l’hôpital

The Voice : The Vivi a été exclu de l’émission suite à d’anciens tweets racistes et homophobes