in ,

Les plages les plus étranges du monde

Qui n’a jamais rêvé de passer ses vacances au bord de la mer, sur une plage paradisiaque de sable fin ?

 

Eh ben , allez chercher votre maillot de bain et votre crème solaire car aujourd’hui nous vous emmenons les plages les plus étonnantes du monde comme si vous y étiez.. Amateurs de baignade en mer, voici les plages les plus étranges du monde !

 

La plage Maho Beach


Source : Wikipedia

On connaît la plage Maho Beach à l’île de Saint-Martin, au bord de la mer des Caraïbes, pour sa beauté et pour le nombre de touristes qui y affluent.

Un sable fin et doré, des eaux turquoise… Rien d’étrange, sauf que la plage se trouve à proximité….d’une piste d’atterrissage !

Un spectacle hallucinant mais dangereux

L’aéroport international Princess Julia se trouve en effet à quelques mètres du sable, sur la partie néerlandaise de l’île. Et les avions doivent alors survoler la plage, sous le regard fasciné des vacanciers.

Si un jour vous avez la chance de passer vos vacances à Maho Beach, vous n’allez pas manquer de contempler ce spectacle hallucinant. Attention toutefois aux accidents !

Source : okvoyage

Bien que ce soit l’attraction touristique majeure de l’île, elle n’est pas sans danger car elle peut causer de nombreux accidents mortels. Le souffle des réacteurs d’un avion pouvant vous propulser jusqu’à la mer.

Voilà pourquoi, la police et les autorités aéroportuaires sensibilisent régulièrement les touristes aux dangers de cette attraction. De même, on place des panneaux aux abords de la piste pour rappeler les risques encourus.

La plage Diamond Beach


Source : Hashtagvoyage

L’Islande compte des paysages glaciaires et des sites naturels qui attirent les touristes du monde entier. L’un des sites les plus connus dans le sud du pays est la lagune glaciaire Jökulsárlón qui se trouve à cinq heures de la capitale Reykjavík et qui est reliée à l’océan.

Formée depuis 1934, et d’une profondeur maximale de 248 m, Jökulsárlón est aussi le lac le plus profond d’Islande, et ses icebergs se composent de glace vieille de plus de 1.000 ans.

Des blocs de glace dans une plage unique

Sa proximité de la mer entraîne en revanche la fonte du glacier. Ce qui provoque un détachement des blocs de glace qui tombent en mer, et sont alors propulsés par les vagues vers la plage de sable noir.

Source : les-voyageuses

Sur cette plage, on trouve donc des blocs de glace de toutes les tailles, qui ressemblent à des diamants purs. Ces bloques sont lavés et polis par les vagues, et qui scintillent sous le soleil, d’où son nom « Diamond Beach ».

Grâce à ce spectacle unique et fascinant, Jökulsárlón est devenu un site prisé des excursionnistes et des photographes, mais aussi un haut lieu de tournage. Il fait partie du Parc National de Vatnajökull qui se caractérise par sa glace, ses montagnes escarpées, ses champs de lave et ses magnifiques aurores boréales.

La plage de Kourou


Source : Wikipedia

Située en Guyane française, la plage de Kourou, ou « la plage verte », est une plage dont le sable est vert olive. Cette couleur caractéristique est due à l’olivine, une pierre semi-précieuse formée par le refroidissement de la lave par la mer.

En se mélangeant au sable, cela forme un magnifique tapis vert, tel un véritable pré. La plage de Kourou est l’un des endroits les plus incroyables de la planète.

La plage Glass Beach


Source : Wikipedia

Comme son nom l’indique, Glass Beach est une plage de verre! Eh oui ! De jolis morceaux de verre de différentes couleurs, formes et tailles se trouvent sur cette étrange plage au charme unique, située près de Fort Bragg en Californie.

A première vue, vous penserez peut-être que ces verres sont d’origine naturelle et proviennent des fonds marins. Malheureusement, il n’en est rien car leur apparition n’est que la conséquence de… la pollution humaine.

Un phénomène rare et singulier

A partir de 1949, les habitants de la région avaient pris l’habitude de venir déverser leurs déchets directement sur la plage et dans l’océan car ils ne disposaient pas de décharge publique.

Source : travelawaits

On commença à trouver alors toutes sortes de déchets qui s’entassaient par tonnes dans cette côte maritime. Telles les épaves automobiles, les appareils électroménagers hors d’usage et autres ordures ménagères diverses, jusqu’en 1967.

45 ans plus tard, l’océan et le ressac avaient transformé cette pollution humaine en un phénomène rare et singulier : de magnifiques galets de verre aux couleurs chatoyantes, polis par le brassage avec le sable et par les chocs avec les galets et les rochers.

Source : farandwide

Devenue une zone protégée, propriété du California State Park, cet endroit connaît aujourd’hui une faune et une flore aquatiques abondantes, dans un joli décor bien entendu. En outre, la collecte des morceaux de verre, une activité très fréquente, est toutefois déconseillée car elle vide la plage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les routes les plus folles du monde, une d’elle est sous l’eau !

Les communautés les plus isolées du bout du monde