in

Les pires moments de Donald Trump filmés par la caméra

Président de la première puissance mondiale, Donald Trump porte une lourde responsabilité sur ses épaules. Et pourtant, il a longtemps suscité la risée des internautes car il s’est souvent retrouvé dans des situations humiliantes.

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le président américain actuel est le chef d’état le plus ridiculisé de la planète. Il est même devenu un phénomène sociopolitique. Il s’attire fréquemment une avalanche de moqueries, de sarcasmes et d’irritations sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui nous allons découvrir ensemble Les pires moments de Donald Trump filmés par la caméra.

À voir aussi :

 

Les pellicules d’Emmanuel Macron


Source : Flickr

Petites tapes affectueuses, serrages de mains ou baisers chaleureux, Donald Trump et son homologue français ont en tout cas multiplié les gestes de proximité durant cette même visite officielle d’Emmanuel Macron aux Etats-Unis, du 23 au 25 avril 2018…mais au-delà de ces retrouvailles qualifiées de chaleureuses entre les deux dirigeants, la séquence, datant du 24 avril 2018, entre Donald Trump et Emmanuel Macron, est entrée dans le zapping des moments gênants. Alors que les deux chefs d’état s’apprêtaient à se livrer à une séance photos devant la presse internationale dans le bureau ovale, le président américain a tenu à retirer les «pellicules» du chef d’état français qu’il avait sur son veston, pour le «rendre impeccable». Ce dernier s’est laissé faire, ne sachant sans doute pas comment réagir. Geste familier, délicate attention ou volonté d’humiliation ? Dites nous ce que vous en pensez en commentaire. Certains internautes se sont en tout cas amusés à tourner en dérision cette scène particulièrement cocasse sur les réseaux sociaux. D’autres se sont étonnés de leur grande proximité. Pour sa part, Macron, lui, affirmant avoir l’habitude d’être propre, n’y voit que de l’affection sans seconde pensée.

Première dame polonaise


Source : Wikipedia

Et les intimidations se succèdent. Cette fois, á Varsovie, la capitale de la Pologne, pendant le deuxième voyage officiel des Trump en Europe le 6 juillet 2017. Un accueil convenable a été réservé au couple présidentiel américain. Toutefois, Donald Trump a pris un vent mémorable de la part de la femme du président polonais. Alors que le locataire de la Maison-Blanche lui tendait la main, Agata Kornhauser-Duda l’a snobé pour saluer Melania Trump. C’est le genre de situation inattendue qui a le don d’agacer sérieusement Trump. D’ailleurs, son visage figé dans cette séquence en dit long sur sa surprise, voire son énervement, d’avoir été ignoré de cette manière.

La poignée de main avec le premier ministre japonais


Source : Wikipedia

Mais qu’est-ce qu’une poignée de main peut raconter ? Est-ce un combat où l’un des protagonistes s’affirme ? Donald Trump joue-t-il à « qui est le plus fort » pendant les rencontres officielles ? Pendant toute la période de son mandat, il a imposé son style, avec ses empoignades franches et viriles. Vendredi 10 février 2017, le Premier ministre Japonais Shinzo Abe avait été le premier à subir la poigne de Trump pendant sa visite aux États-Unis. Ce geste gênant a duré pas moins de 20 secondes. Vingt secondes pendant lesquelles Donald Trump tire la main du Premier ministre, la lui caresse, ne la lâche pas. Et comme si ce n’était pas suffisamment absurde, le président américain se ridiculise ensuite devant tout le monde. N’ayant pas compris la requête d’un photographe qui lui demande de le regarder , il se tourne vers Shinzo Abe et lui demande «Qu’est-ce qu’il vient de dire ?» , «Regardez moi, s’il vous plaît», traduit alors Shinzo Abe. A cet instant, le président américain, se méprenant totalement, se tourne vers le Premier ministre japonais pour le regarder fixement, à quelques dizaines de centimètres de son visage, au lieu de se tourner vers le photographe. L’embarras est total pour le japonais.

Calvitie de Donald Trump révélée


Source : CNews

Tout le monde se doutait de la fausse coiffe du président américain. Sa chevelure incongrue est même source de détournements depuis longtemps maintenant notamment en raison de ses balayages aux teintes changeantes, tirant parfois vers l’orangé. Par ailleurs, on ne cessait non plus de se demander combien de cheveux recouvrent son crâne. Et bien ,si on se réfère à une séquence largement partagée le mercredi 7 février 2018 sur les réseaux sociaux : pas beaucoup ! . La vidéo filmée montre le président grimpant la passerelle d’embarquement de l’avion Air Force One, avec un bon vent dans le dos. À un moment, une bourrasque écarte la chevelure du septuagénaire, révélant une large calvitie allant de la nuque jusqu’au sommet de la tête du président. Ces images qui décoiffent sont d’abord passées inaperçues, avant d’être tweetées par une journaliste du Huffington Post, Ashley Feinberg, et de devenir virales. Pour sa part, Trump a toujours assuré ne pas porter de perruque, admettant toutefois utiliser de la laque. D’ailleurs, ce produit fixant cachait parfaitement sa calvitie grâce à un savant montage de mèches rabattues aux bons endroits jusqu’à ce que cette rafale la dévoile. Un instant immortalisé par les caméras du monde entier qui a poussé le président américain à faire une admission rare en prenant le parti d’en rire. Lors d’un discours devant une organisation conservatrice près de Washington le 23 février 2018, il a reconnu publiquement qu’il dissimulait sa calvitie et qu’il faisait même l’impossible pour la masquer. Eh bien , ya encore du boulot Donald !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Que va til arriver à El Chapo maintenant

Comment savoir si votre ordinateur est en train d’être PIRATÉ ?