in

Les phénomènes naturels qui sont aussi étranges qu’impressionnants

La nature est tellement fascinante que parfois, elle peut paraître totalement irréelle. Il existe en effet quelques phénomènes naturels, observés un peu partout dans le monde, qui semblent digne d’un film de science-fiction. Des nuages aux formes époustouflantes à la pluie des animaux, en passant par les arc-en-ciel blancs et les fleurs de glace…

 

Aujourd’hui, vous allez découvrir quelques-uns de ces phénomènes naturels qui sont aussi étranges qu’impressionnants.

 

Les nuages lenticulaires


Source : Wikipedia

Les altoculumulus lenticularis, appelés plus communément « nuages lenticulaires », sont des nuages qui, comme leur nom l’indique, ressemblent à des lentilles. Or quelques fois, ils peuvent avoir une forme plate et arrondie. Ce qui les fait ressembler à de véritables soucoupes volantes !

Trois éléments sont nécessaires pour la formation de ces nuages : de l’air humide, du vent et une montagne.

En effet, lorsqu’une masse d’air humide est en contact avec une montagne, qu’elle ne peut pas contourner. L’air s’élève à cause de la température et de la pression qui sont plus basses.

Détaillons un peu mieux ce phénomène

Comme l’eau ne peut plus alors rester à l’état gazeux, elle se condense, ce qui entraîne donc l’apparition de petites gouttelettes qui forment alors le nuage lenticulaire.

Source : parismatch

Ce dernier reste ainsi suspendu au-dessus de la montagne comme un chapeau posé sur son sommet. Cette forme de nuage est toutefois rare, et dépend fortement de la vitesse du vent. Aussi de la topologie de la montagne, qui ont en effet un impact sur les oscillations de la masse d’air.

Ainsi, on ne peut observer des nuages lenticulaires, que lorsque le vent souffle dans la bonne direction et avec la bonne intensité. Et aussi quand les conditions d’humidité sont parfaites pour la formation de ces nuages.

Les sculptures de glace, un étrange phénomène naturel


Source : Canald

Ces magnifiques sculptures de glace qui ressemblent à des fleurs et qui se forment sur une fine couche de glace créent un décor véritablement féérique. C’est le long des côtes de l’océan Arctique et de l’océan Antarctique que l’on peut voir ce paysage d’une incroyable beauté qui semble tout droit tiré d’un conte de fée.

Toutefois, cela n’a rien de magique, et ce phénomène naturel est dû à certaines conditions météorologiques bien particulières : il faut ainsi que l’endroit soit bien calme et sans vent, et que l’air soit plus froid que la surface de l’eau.

Des fleurs trop salées

Ainsi, lorsque cette eau entre en contact avec l’air qui est plus froid, la vapeur d’eau se transforme en cristaux de givre, et c’est ce phénomène de cristallisation qui fait alors « pousser » des fleurs de glace à la surface.

Les pétales mesurent généralement entre 5 et 8 cm, et peuvent atteindre parfois jusqu’à 20 cm ! D’après les scientifiques, ces fleurs de glace peuvent être jusqu’à cinq fois plus salées que l’eau de mer.

De plus, elles regorgent de micro-organismes puisqu’elles renferment jusqu’à un million de bactéries, soit environ quatre fois plus de bactéries que la jeune glace marine !

L’arc en ciel tout blanc


Source : Nuage Ciel d’Azur

Tout le monde, ou presque, a déjà vu un arc-en-ciel, n’est-ce pas ? Ce magnifique pont de couleurs qui apparaît dans le ciel lorsque les gouttes de pluie réfractent les rayons du soleil, les séparant en plusieurs couleurs.

Mais, avez-vous déjà vu un arc-en-ciel… blanc ? Eh oui !, Il s’agit d’un arc en ciel tout blanc qui apparaît dans le ciel et qui est généralement beaucoup plus large que l’arc-en-ciel classique.

fog bow : un phénomène naturel rare

Appelé aussi « arc de brouillard » (ou « fog bow » en anglais), ce phénomène majestueux et rare se produit lorsque le brouillard est éclairé par le soleil.

Cependant, les gouttes d’eau microscopiques qui composent le brouillard sont trop fines pour agir comme un prisme, et au lieu de réfracter la lumière, elles la diffractent.

Les couleurs qui composent le spectre lumineux du soleil deviennent alors moins visibles, ce qui donne un arc-en-ciel avec un halo blanc un peu flou.

Source : sudouest

En revanche, on peut quelques fois observer un peu de rouge sur la partie extérieure de l’arc et du bleu sur la partie intérieure.

Plusieurs conditions doivent être réunies

L’apparition d’un arc-en-ciel blanc est un phénomène peu commun, d’abord parce que le brouillard et le soleil se rencontrent rarement.

Et qu’en plus, il faut que certaines conditions soient réunies pour qu’il puisse être observé : le brouillard doit être suffisamment fin pour permettre aux rayons du soleil de le traverser et pour pouvoir l’observer. De plus, le soleil ne doit pas à être à plus de 30° à 40° de hauteur par rapport à l’horizon.

Il est toutefois possible de voir l’arc-en-ciel blanc le plus souvent en montagne ou en mer, en tournant le dos au soleil.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les moments où des personnes ont été incroyablement chanceuses

Les moments les plus embarrassants d’Ariana Grande