in

Les moments les plus rares dans l’histoire du sport !

Un triathlète qui vient en aide à son frère exténué et le conduit jusqu’à la ligne d’arrivée, un golfeur sud-africain qui réaliste un improbable trou-en-un, et bien d’autres exploits rares vous attendent dans cet article !

 

Vous allez découvrir aujourd'hui les moments les plus rares dans l’histoire du sport !

 

Un moment très émouvant en sport

Source : Youtube

Au triathlon de Cozumel, au Mexique, un fait particulier, à la fin de l’épreuve de course à pied, a ému le monde entier. Deux frères anglais, Alistair et Jonathan Brownlee, participaient à cet évènement sportif parmi les triathlètes.

Alistair Brownlee a été double champion du monde et quadruple champion d’Europe, et son frère a reçu de nombreuses médailles de bronze et d’argent. Ce jour-là, le succès semblait leur sourire à nouveau.

Après une transition réussie, les deux frères, ainsi que les autres triathlètes, luttent pour les premières places, alors que s’engage la dernière épreuve.

Ce jour-là, il faisait très chaud, et Jonathan, complètement déshydraté, s’essoufflait de plus en plus. Il ressentait un malaise évident. Tandis qu’il ne lui était plus possible de continuer ses efforts, il ralentit peu à peu et fut sur le point d’abandonner.

Mais son frère Alistair, qui courait juste derrière lui et qui avait jusqu’alors de grandes chances de gagner, en voyant l’épuisement de Jonathan, eut tout à coup un geste noble et spontané.

Une réaction à applaudir

Ne se souciant plus de la course, il décide de venir en aide à son frère, il le soutient. Et il le conduit jusqu’à la ligne d’arrivée, sous la clameur de la foule admirative dans un des moments les plus rares dans le sport.

Entretemps le sud-africain Henri Shoeman remportait la course, mais le généreux mouvement d’Alistair a eu le même retentissement qu’une victoire, et toute l’Angleterre s’en est émue.

En effet, Alistair Brownlee reçut d’innombrables hommages, y compris celui de J.K. Rowling, l’auteur d’Harry Potter, qui s’est empressé d’applaudir à cette abnégation fraternelle.

moments rares en sport

Source : express

Cela dit, ce geste admirable fut très commenté par la presse spécialisée qui se demandait s’il était ou non réglementaire. La Fédération espagnole de triathlon, convaincu que le secours d’Alistair contrevenait aux règles, avait réclamé la disqualification de l’Anglais, ce qu’ont refusé, heureusement d’ailleurs, les instances internationales.

Depuis, la renommée des deux frères, déjà établi, a pris plus d’importance. Et ils continuèrent à remporter des médailles dans les compétitions auxquelles ils participaient toujours ensemble.

1 sur un million pour que ça arrive

Source : Youtube

Nous allons parler maintenant du bobsleigh. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il s’agit d’une discipline sportive figurant dans les jeux olympiques, pratiquée en hiver.

Et dans laquelle des équipes, composées de deux ou de quatre bobeurs, sont assises en file, à bord d’un engin caréné qui glisse sur une piste glacée, se livrant ainsi des courses chronométrées.

En 2018, en Corée du Sud, plusieurs équipes, représentant différents pays, dont le Canada et l’Allemagne, y participaient. Bien sûr, les bobeurs tenaient à tout prix à décrocher la médaille d’or, d’autant plus que le tableau des médailles était serré : le Canada et l’Allemagne, par exemple, se suivaient de près, derrière la Norvège.

Un phénomène rare s’est produit

Une des équipes canadiennes était constituée de Justin Kripps et Alexander Kopacz ; tandis que Francesco Friedrich et Thorsten Margis formaient une des équipes allemandes.

Mais un phénomène extraordinairement rare allait ponctuer cette course serrée, alors que canadiens et allemands étaient au coude-à-coude, suivis par l’équipe lettonne.

vidéos rares en sport

Source : olympics

En effet, il se produisit un évènement qu’on n’avait jamais vu qu’une seule fois, depuis l’apparition de ce sport en 1932. Alors que le duel germano-canadien ne penchait ni d’un côté ni de l’autre, les deux équipes franchirent finalement la ligne en un temps identique au centième de seconde !

Face à cette égalité parfaite, les organisateurs ont dû récompenser pareillement les allemands et les canadiens ; les deux équipes reçurent la médaille d’or. Tandis que les lettons, 3èmes de la course, se sont vu attribuer la médaille de bronze.

Presque du jamais vu !

Les deux équipes ont fêté ensemble leur victoire partagée et surprenante, sous les applaudissements du public !

Mais ni l’Allemagne, ni le Canada n’ont remporté les jeux olympiques d’hiver 2018, où se sont déroulées ces scènes euphoriques et rares. C’est la Norvège qui a récolté le plus de médailles d’or, talonnée de près par les deux pays.

La prochaine édition se déroulera en 2022 à Pékin, si la crise sanitaire le permet ; peut-être alors ces deux pays, toujours bien classés, verront la chance leur sourire ? Certes, c’est l’un des moments les plus rares en sport !

Un des moments les plus rares en sport

Source : Youtube

En 2020, les Suns de Phoenix affrontaient les Mavericks de Dallas dans un match de NBA. L’ailier Josh Richardson, récemment transféré dans cette dernière équipe, en échange de  Seth Curry, débutait la rencontre.

Ce duel très disputé donnera lieu à un fait de match, qui a duré très peu d’instants, et qu’on ne voit presque jamais en basket, tant il a peu de chance de se produire ; Josh Richardson en a été à l’origine, et il ne s’y attendait pas du tout.

La rencontre était ouverte, même si les Suns menaient légèrement au score, quand l’ailier originaire de l’Oklahoma entreprend un tir en suspension. Ce tir s’est avéré efficace, et les Mavericks ont pu réduire l’écart au score.

Mais la trajectoire a été plus que singulière

En effet, le ballon, au lieu de glisser dans le filet, a décrit d’interminables mouvements circulaires tout autour du cerceau. Et on sent trop bien l’exaspération et l’incrédulité de Josh, durant ces longues secondes.

On dirait qu’il était tout près de devenir fou d’impatience. Le ballon a feinté une fois, deux fois, trois fois le tireur qui n’en croyait pas ses yeux !

Le joueur se souviendra longtemps de ces secondes à la fois comiques et intenses. Heureusement, ce n’étaient pas les derniers instants d’un match capital, autrement il y aurait beaucoup de crises cardiaques à déplorer chez les spectateurs !

Le pénalty le plus célèbre dans le foot

Source : Youtube

Lors du match retour de la demi-finale de barrages qualificatifs à la Premier League anglaise, Watford affrontait Leicester City, et Troy Deeney, attaquant de Watford, allait sans doute vivre le moment le plus intensément joyeux de sa carrière.

Le vainqueur de ce match allait affronter le finaliste. Et le gagnant de ce dernier match évoluerait la saison prochaine en première division anglaise.

L’enjeu est d’autant plus capital que la Premier League assure la santé financière des clubs à travers des revenus très importants pour tous les participants. Troy Deeney et son équipe sont dans la nécessité de gagner.

Tout bascule à la fin

Le match aller s’est terminé à l’avantage de Leicester sur le score de 1-0 ; et Troy Deeney et son équipe donc gagner par deux buts d’écarts pour se qualifier.

La rencontre débute et les joueurs de Watford ont rapidement pris l’avantage. La fin du match est extrêmement tendue et l’on se dirige tout droit vers les prolongations. Mais tout bascule en un instant. Et c’est la catastrophe de Trop Deeney et Watford.

Leicester bénéficie d’un pénalty dans les derniers minutes, un des moments les plus rares en sport ! Ce qui allait suivre est alors incroyable. Le tireur manque son pénalty intercepté par le gardien Almunia ; celui-ci passe rapidement le ballon aux joueurs de Watford qui déclenchent une contre-attaque virevoltante.

Un scénario incroyable et inoubliable

Quelques secondes après, Troy Deeney inscrit le but du 2-0 qui propulse son équipe en finale, à la 7e minute du temps additionnel ! Un scénario incroyable pour une victoire mémorable ! Troy Deeney, au comble de la joie, retire son maillot et se jette dans la foule ; les scènes de liesse sont délirantes, et le public aux anges envahit le terrain !

Malheureusement pour Troy Deeney et ses coéquipiers, malgré cet exploit spectaculaire, ils ne réussiront pas à être promu en Premier League, puisqu’ils ont perdu la finale des barrages contre Crystal Palace sur la plus petite des marges.

Il n’aurait manqué qu’une qualification pour que le joueur devienne une légende absolue du club. Mais avec ses 411 matches et ses 137 buts, il a déjà conquis les fans de Watford depuis longtemps !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Top 10 des plus belles piscines naturelles au monde

Voici les 11 moments insolites où ça se passe mal à la télévision !