in

Les moments les plus marquants et les plus drôles en MMA

D’un combattant qui enchaîne les acrobaties sur le ring à une lutteuse qui n’a honte de rien...

 

...découvrez les moments les plus gênants et les plus drôles en MMA !

 

Le Demolidor offre un beau spectacle au public

Source : Youtube

Certains combattants sont de vrais acrobates sur le ring, et le Brésilien Michel Pereira en fait partie ! Cet artiste martial mixte de 27 ans se distingue par ses techniques et ses prouesses acrobatiques originales.

Surnommé le « Demolidor », ce dernier s’est notamment démarqué grâce à ses nombreux numéros qu’il a multipliés au cours d’un match lors du Road FC dans la capitale sud-coréenne, face à son adversaire Kim Dae-Sung.

En enchaînant les techniques aériennes telles que les « moonsaults »,  les flying kick et bien d’autres mouvements réalisés avec brio, Pereira a offert un beau spectacle au public. Il a même fini en beauté en mettant KO son adversaire, signant de ce fait sa 21ème  victoire.

 ➡ Aller plus loin avec … un gel actif pour soulager les douleurs

Le combattant est un fan de Pokemon

Source : Youtube

Lors des matchs de MMA, chaque combattant a sa propre manière de faire le show sur le ring. Si Michel Pereia adore enchaîner les acrobaties pendant les matchs, Michael « Venom » Page, mieux connu comme « MVP », a lui choisi une méthode bien originale, à la « Pokemon » !

Cela s’est passé en 2016 à Londres, lors d’un match qui l’opposait au Brésilien Cyborg. Après avoir battu ce dernier en le mettant KO, le combattant anglais a décidé de célébrer sa victoire à sa manière.

Alors que son adversaire était à terre, « MVP » est allé chercher une casquette ressemblant à celle de Sacha, le dresseur de Pokemon, ainsi qu’une Pokéball qu’il a fait rouler jusqu’au Latino, comme pour le capturer.

« J’ai attrapé un Cyborg ! »…

s’exclamera au micro celui qui était marqué lui aussi par le phénomène « Pokemon Go », très à la mode à l’époque !

Pas besoin de vous rappeler que pour capturer un Pokémon, il faut lui jeter une Pokéball dessus. Alors, vous imaginez un peu l’humiliation qu’a dû subir ce pauvre Cyborg !

Comme si cela ne suffisait pas, le Brésilien a dû finir sa nuit à l’hôpital à cause d’une fracture au crâne due au coup que lui avait porté « MVP ».

Ce dernier a toutefois affiché son soutien à son adversaire via Twitter . Et il a même appelé ses followers à contribuer à la cagnotte destinée à aider son adversaire convalescent.

Un KO en MMA au même moment ! Trop drôle !

Source : Youtube

Deux combattants qui se mettent KO en même temps… Cela peut-il arriver selon vous ? Pas si sûr, vous me direz, et pourtant c’est déjà arrivé !

En 2017, pendant un match qui s’est déroulé lors du Shamrock FC 285 à Kansas City, aux Etats-Unis, les combattants Axel Cazares et Alan Vasquez se sont assénés au même moment un beau crochet du droit !

Tous les deux se sont alors retrouvés à terre,  Vasquez tombant immédiatement au sol pendant que Cazares glissait tout doucement contre la cage. Eh bien ! En voilà un double KO comme on n’en voit pas souvent !

 ➡ Aller plus loin avec…un sac de frappe gonflable pour enfant

Une provocation lors d’une conférence

Source : Youtube

Certains combattants font preuve d’une grande agressivité envers leurs adversaires. Et cela avant même de monter sur le ring ! Eh bien, on peut dire qu’ils sont tellement prêts à mener le combat et tellement sûrs de pouvoir vaincre leurs adversaires que cela nous donne un avant-goût du match !

Un moment pas du tout drôle en MMA

Parfois, ces altercations ont lieu en présence des organisateurs et des journalistes, comme par exemple lors des conférences de presse qui précèdent le combat. Ce fut le cas lors du Road FC 53 en 2019 quand le Sud-Coréen Kwon A-sol et le Franco-Tunisien Mansour Barnaoui, alias « Afro-Samouraï » se sont affrontés avant le match.

Mansour Barnaoui a été attaqué par le Sud-Coréen qui l’a provoqué en fonçant tête baissée sur lui en pleine conférence de presse. Ce qui a obligé les membres du staff présents à intervenir pour séparer les deux combattants et mettre fin à ce premier face à face haut en couleur !

Comment peut-on qualifier ce geste selon vous ?

Est-ce qu’il s’agit d’un brin d’arrogance de la part du Sud-Coréen ? Ou bien est-ce une manière intimidante de montrer à son adversaire lequel des deux sera le plus fort lors de ce match qui allait se jouer à 1 million de dollars ?

Mais Kwon A-sol a peut-être crié victoire un peu trop tôt ! Car c’est Mansour Barnaoui qui a remporté le match, le titre de champion et le chèque de 1 million de dollars en jeu! Un peu d’humilité ne fait pas de mal Monsieur A-sol !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Traitée de «poissonnière» à l’Assemblée, la députée Mathilde Panot demande une «sanction»

La vérité sur Brooklyn, le fils aîné de David Beckham