in

Les membres du corps de personnalités exposés dans des musées

Certaines personnalités une fois passées de vie à trépas, deviennent parfois des sujets de fascination. Et pour les admirateurs, aucune limite n’est fixée. En effet, la dépouille de quelques grandes personnalités se sacralise parfois et atterrit, du moins partiellement, dans des musées. Il est donc possible de visiter certains musées et d’y trouver un membre du corps d’une personnalité que vous connaissez déjà.

 

D’Einstein à Galilée, en passant par Voltaire, je vous propose de découvrir aujourd’hui les membres du corps de personnalités qui ont été exposés dans des musées. Vous serez certainement bien surpris.

 

Pourquoi garder la tête de Antonio Scarpa ?

souvenirs célébrités au musée

Source : atlasobscura

Si vous ignorez qui est Antonio Scarpa, eh bien il s’agit d’un illustre chirurgien et anatomiste italien. Né en 1752, Antonio Scarpa a réalisé des avancées considérables dans le domaine de l’anatomie, mais aussi de la biologie.

Bien que son travail fût reconnu par tous, Antonio avait un comportement impitoyable avec ses collègues de travail. Ainsi, il est devenu impopulaire, et maintes personnes lui vouait de l’admiration mêlée à de la rancune.

On disait de lui qu’il était brutal et sévère et il s’est certainement fait beaucoup d’ennemis durant son époque. Ainsi, à sa mort en 1832, lorsque son assistant Carlo Beolchin effectue l’autopsie, il décide de retirer la tête d’Antonio Scarpa pour se venger.

Un membre de son corps exposé en musée

Enfin…à moins que ce soit ses élèves qui se sont glissés dans la morgue pour décapiter leur professeur. Il y a toujours eu deux versions de cette histoire !

Source : atlasobscura

Quoi qu’il en soit, Antonio Scarpa n’a plus de tête et deux jours plus tard, alors que l’inhumation du cadavre a eu lieu, on retrouve la tête de Scarpa et, à la place d’exhumer la tombe pour l’y placer, on décide plutôt de conserver sa tête durant un siècle.

Au final, elle finit par atterrir dans le formol au musée de l’histoire de l’université de Pavie en Italie, où il est encore possible de voir la tête de l’anatomiste italien. Aujourd’hui, personne ne sait pour quelle raison la tête de Scarpa a été conservée. Par vengeance ou par admiration…

Le cerveau de Mata Hari

corps Mata Hari

Source : eve-adam.over-blog

Margaretha Zelle est une néerlandaise né au 19ieme siècle qui, inspirée par les danses de Java où elle a vécu durant les premières années de son mariage, adopte le surnom de «Mata Hari» et se prétend une danseuse sacrée hindoue.

Son succès est phénoménal et tout le monde se presse pour voir danser l’exotique et la sulfureuse Mata Hari qu’on imagine venue de loin. Un jour, ayant des problèmes d’argent, un consul allemand lui propose, durant la première guerre mondiale, de l’aider financièrement contre des renseignements.

Elle devient alors l’agent H21

Mais ensuite, un officier français lui propose également de travailler pour la France et elle accepte. aussi. Elle devient donc un agent double. Mais il faut le dire, ses qualités d’espionnes n’étaient pas très affirmées car elle n’aurait jamais rapporté aucune information, à aucun des deux camps.

En plus, comble du malheur, on s’est rapidement rendu compte de son double jeu et Mata Hari est passée du statut d’idole à celui de coupable. Elle a été condamnée à mort pour intelligence avec l’ennemi en temps de guerre et elle a été fusillée á Vincennes en 1917.

Malheureusement, après la mort de Marta Hari, personne ne réclama le corps qui avait pourtant fait tourner tant de têtes…

Ainsi, ce qui restait de Marta a été envoyé à l’école de médecine de Paris pour des études en anatomie. Plus tard, son crâne a fait partie de la collection du musée d’anatomie à Paris. On l’a conservé soigneusement jusqu’en 2000. A ce moment, les archivistes du musée ont découvert que le crâne avait mystérieusement disparu, probablement volé.

Le cerveau d’Einstein : un souvenir d’une personnalité célèbre

cerveau Einstein

Source : historyofyesterday

Le célèbre scientifique Albert Einstein est mort en 1955 à Princeton, aux Etats-Unis. Avant son décès, il avait donné des instructions claires : il voulait éviter que son corps devienne un objet d’idolâtrie. Donc il avait ordonné que son corps soit incinéré et a ordonné que ses cendres soient dispersées dans un endroit qui resterait secret.

Evidemment ses dernières volontés ont été accomplies, enfin… partiellement ! En effet, le médecin Thomas Harvey, chargé de l’autopsie du grand homme, a ôté le cerveau d’Einstein à des fins d’études médicales sans autorisation de la famille.

C’était une pratique courante à l’époque

Plus tard, la famille d’Einstein a de toute façon accepté que son cerveau soit utilisé à des fins scientifiques. Ainsi, Harvey a découpé l’organe en 240 blocs de 10 cm3 pour tenter de comprendre pourquoi Einstein avait une intelligence hors normes.

Source : mercurynews

Mais Harvey décide de ne pas publier d’articles concernant ses découvertes jusqu’en 1985. A cette date il signe un papier avec le neuroanatomiste Marian Diamond, dans lequel ils confirment que le cerveau d’Einstein possédait un taux plus important que la moyenne de cellules gliales dans le lobule pariétal inférieur gauche. C’est-à-dire l’aire responsable des raisonnements mathématiques.

Après le décès de Thomas Hervey en 2007, le National Museum of Health and Medicine de Chicago aux Etats Unis s’est approprié ce trésor fragmenté et le cerveau le plus célèbre du monde s’y trouve encore aujourd’hui.

Charles Babbage

Source : dailymail

Vous ne connaissez peut-être pas Charles Babbage et c’est normal ! Il est beaucoup moins connu qu’Einstein. Néanmoins, c’était un homme de génie qui a marqué l’univers de l’informatique. Et pour cause, il a inventé l’ancêtre de l’ordinateur !

Durant le XIXe siècle, ce mathématicien et inventeur britannique a eu l’ingénieuse idée d’inventer deux machines : la machine à différences et la machine analytique.

La première est destinée au calcul et à l’impression de tables mathématiques où il a intégré des cartes du métier Jacquard, qui est le premier système mécanique programmable avec cartes perforées.

Il mérite qu’un membre de son corps soit exposé !

Babbage l’a utilisé dans sa machine à calculer et a conçu l’un des principaux éléments des machines informatiques. Plus tard, il s’est aperçu qu’il pouvait avec la même machine avoir trois fois moins de pièces.

C’est la machine à différences n°2, le véritable ancêtre des ordinateurs d’aujourd’hui. Cependant, à l’époque elle ne pesait pas moins de 5 tonnes. Oui, 5 tonnes ! Quant à la machine analytique, Charles Babbage ne l’a jamais achevée. Mais il a passé le reste de sa vie à la concevoir dans les moindres détails.

Source : publicdomainreview

Ainsi, Babbage a marqué l’histoire et a été reconnu par le monde entier comme étant un homme exceptionnel. C’est pour cette raison que l’on a souhaité percer les secrets de son intelligence en conservant son cerveau en deux moitiés

L’une dans une faculté de médecine et la seconde au Musée des sciences á Londres en Angleterre, où il est encore possible de retrouver aujourd’hui une partie de son incroyable cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0

Les KO les plus spectaculaires dans le monde du sport !

Vladimir Poutine élu « l’homme le plus sexy » de Russie