in

Les fois où les arbitres ont complètement perdu le contrôle !

De l’arbitre qui expulse 8 joueurs de foot, à celui qui étrangle un combattant MMA...

 

Voici plusieurs arbitres qui perdent complètement le contrôle !

 

Un arbitre très en colère

Source : Youtube

Lors d’un match du championnat du Koweït, qui opposait les deux équipes locales Al-Nasr et Al-Arabi, l’arbitre Saad Kameel Al-Fadhli a été l’acteur d’évènements que l’on voit rarement sur un terrain de foot.

Cet arbitre koweïtien officiait au niveau international depuis 1994. Et il avait déjà arbitré différents matches de compétitions importantes, comme la Coupe du Monde 2002 et les Jeux Olympiques de 2000.

Très respecté, et habitué aux grandes échéances, Saad Kameel Al-Fadhli arbitrait donc ce match local entre deux clubs majeurs dans le championnat.

Mais l’arbitre était loin d’imaginer ce qui allait se passer

Sur un duel litigieux, l’arbitre décide de ne pas accorder de faute à Al-Nasr, offrant ainsi une contre-attaque à Al-Arabi, qui va déboucher sur un accrochage dans la surface, à la suite duquel l’arbitre siffle un pénalty. Il faut reconnaître que l’arbitre n’a pas eu tort, mais c’en était assez pour susciter la colère d’Al-Nasr.

Alors Al-Fadhli a dû faire face à une situation qui met sérieusement à l’épreuve le professionnalisme des arbitres, comme vous allez le voir.

Si le match a pu se poursuivre, les spectateurs ont assisté à des scènes de tensions et de violences invraisemblables.

En effet, après le pénalty accordé, les joueurs lésés se sont rués vers l’arbitre désemparé par leur agressivité ; malgré l’intervention des arbitres assistants, celui-ci a même fini par perdre son sang-froid et a fait l’inimaginable.

Il assène un coup de poing, puis un coup de pied à deux joueurs, et en expulse deux autres, tout en se protégeant derrière les autres arbitres.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces évènements n’ont pas fait tache dans la carrière de l’arbitre Koweïti, qui a pris tranquillement sa retraite en 2008, quand il a atteint ses 45 ans.

Quand l’arbitre est un policier!

Source : Youtube

L’arbitre Billy McCombs, qui est aussi policier, devait officier un combat de kick-boxing, qui mettait aux prises James Dion et Cory Jones.

C’était la première fois que Billy, qui est d’abord un policier avant tout, devait arbitrer un combat officiel. Et bien évidemment, il tenait à bien remplir sa mission.

Mais le duel qu’il était chargé d’arbitrer n’allait pas être une mince affaire. En effet, Billy McCombs a dû s’interposer physiquement pour faire respecter les règles, comme vous allez le voir.

Disons au passage que ce combat restera sans doute comme un souvenir marquant dans le chemin professionnel de Billy, lequel a acquis après cela une rapide célébrité.

Pas de panique, il gère…!!

Le duel opposant James Dion et Cory Jones était en train de dégénérer ; l’un des deux adversaires, au mépris des règles, a commencé à s’acharner sur son homologue, si bien que Billy McCombs n’a pas eu d’autre choix que de le retenir énergiquement.

A la manière qu’il a de le neutraliser, on sent bien la technique policière. Sous les applaudissement du public, un policier vient lui prêter main forte en menottant le kickboxeur.

Un vrai coup de maître pour Billy McCombs, qui a dû certainement voir beaucoup d’opportunités professionnelles lui sourire depuis !

Cet arbitre a complètement perdu le contrôle

Source : Youtube

Portons maintenant nos regards sur un match de la Copa Libertadores, une compétition créée en 1960 qui regroupe les meilleurs clubs du continent sud-américain..

Il s’agissait dans ce match de clubs d’une même ville, s’affrontant dans la seconde journée de la phase de poule : Grêmio contre Internactional. L’argentin Fernando Rapalini était l’arbitre désigné.

Dans un derby, les responsabilités de l’arbitre sont plus nombreuses : c’est le cas pour Fernando Rapalini, qui avait beaucoup de pression sur les épaules. En effet, non seulement il devait faire des choix d’arbitrage corrects, mais il devait aussi contenir les tensions et les hostilités entre les joueurs des deux clubs rivaux.

On est à la 85ème minute, le score est toujours vierge, aucun fait marquant ne s’est produit. Et la fermeté de l’arbitre parvient à réprimer la nervosité palpable des joueurs, jusqu’au moment où le match a basculé.

Les scènes que vous allez voir ont choqué le monde entier. Et elles ne font pas honneur au football sud-américain et à l’esprit du sport. Mais ce qu’il faut retenir, c’est que l’arbitre a pleinement rempli sa mission, en punissant tous les responsables des débordements.

Faire sortir un paquet de cartons rouges

A cinq minutes de la fin du match, donc, les esprits se sont vite échauffés ; deux joueurs en sont venus aux mains, et furent aussitôt rejoints par d’autres. La bagarre fut alors générale, et même les remplaçants s’y mêlèrent. Un sacré moment où l’arbitre a complètement perdu le contrôle !

Des accrochages se produisirent dans les quatre coins du terrain, et la situation devenait ingérable pour l’arbitre, qui décida quelques moments plus tard de prendre les choses en main. Et il a expulsé pas moins de 8 joueurs : 4 de chaque côté ! Du jamais vu !

Enfin, ces faits chaotiques n’ont pas affecté la carrière du jeune arbitre. Ce dernier a même fait partie de l’assistance arbitrale pour la finale de cette compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

Chargement…

0
docteur Carlo Mosca meurtre patients Covid-19

Italie : un médecin est accusé d’avoir tué des patients Covid-19 pour « libérer des lits »

10 amitiés improbables entre animaux, certaines sont trop bizarres !